twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Concurrence déloyale : Les professionnels du secteur pétrolier réclament l’arrêt des "bisous-bisous" entre TOTAL Sénégal et Orange

lundi 19 mai 2014

Au Sénégal, l’intrigue était grande quand le teaser de la Campagne "bisous-bisous" a été diffusée en boucle et en prime-time sur les chaînes de télé les plus regardées du pays.

L’Agence de Com’ Chouette Prod a en effet mis au défi les téléspectateurs de deviner comment il était possible de "téléphoner avec une pompe à essence" ! :

En fait, Orange menait une toute nouvelle grande offensive pour prendre une longueur d’avance supplémentaire sur ses concurrents directs que sont Expresso et Tigo.

D’ailleurs, le dernier cité s’est récemment lancé dans le juteux marché du mobile-transfert (transfert d’argent par le biais du téléphone portable), via de sa formule Tigo Cash.

L’on se demande même pourquoi le second opérateur de téléphonie mobile du pays, cette filiale du Groupe Millicom, a attendu si longtemps pour s’engouffrer dans cette brèche. Et cela, surtout quand on sait que l’inclusion financière représente pour les opérateurs un coup de boost énorme dans ce secteur, encore naissant en Afrique, et pourtant en pleine expansion.

Cependant, ne nous éloignons pas du sujet, qui n’est autre que ces "bisous-bisous" qui ont fini par énerver les membres de l’Association sénégalaise des professionnels du pétrole (ASPP).

N’en pouvant plus de voir leurs chiffres d’affaire fondre comme beurre au soleil, du fait de la préférence induite par cet atout non négligeable conféré à TOTAL par Orange, ces professionnels ont vite fait de crier à la discrimination.

Les usagers qui font leurs achats au niveau d’une des stations de la compagnie pétrolière Orange et qui paient leurs achats via Orange Money bénéficient d’un bonus crédit téléphonique de 10% de la valeur de l’achat. "Ce bonus est considéré comme un avantage concurrentiel déloyal par l’Aspp, vu qu’au Sénégal les prix du carburant et les marges sont fixés par l’Etat".

Dans un communiqué de presse l’Assp, qui regroupe la quasi-totalité des sociétés sénégalaise de distribution de produits pétroliers (ORYX, ELTON, STAR OIL, SGF, TOUBA OIL, EDK, MKA, API, CIEL OIL,...) pose la question suivante : « Comment, sur une vente de 50.000 FCFA, TOTAL peut offrir un bonus de 5000 FCFA alors que sa marge n’est que 1966 FCFA si c’est du super et 2207 FCFA si c’est du gasoil ? ».

Une situation qui les conduit à déduire qu’Orange subventionnerait les ventes de TOTAL, ce qui serait tout simplement contraire aux règles de la concurrence.

Cette floraison de "bisous-bisous" va-t-elle continuer de plus belle ? Ou bien les groupes français vont finir par dévoiler leur business-plan et ainsi prêter le flanc à une concurrence à bout de souffle ?

L’avenir ne manquera pas de nous édifier.

Demba Guèye, Blogueur,
membre actif du Réseau des Blogueurs du Sénégal

(Source : Seneweb, 19 mai 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)