twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Concurrence dans le marché de la Téléphonie mobile au Sénégal : Samsung surclasse Nokia et annonce la construction d’une académie de formation d’ingénieurs

jeudi 15 novembre 2012

Depuis le troisième trimestre de l’année 2011, Samsung est devenu leader dans le marché Sénégalais, avec près de 42% de la part du marché de la téléphonie mobile, selon le dernier classement, d’après un responsable de cette structure mondialement reconnue. Jusqu’ici leader et sous la menace de Samsung, Nokia recule, de plus en plus, et se retrouve loin derrière. Pourquoi ? La réponse est unanime chez les commerçants interrogés : « nous souffrons d’un manque d’approvisionnement chez Nokia. Nous n’avons pas une large gamme de mobiles Nokia à proposer à nos clients. Du coup, ils se rabattent directement vers le concurrent Samsung qui dispose d’une large gamme, avec des prix largement abordables et qui a jusque-là mené une politique marketing féroce ». D’ailleurs, c’est dans ce cadre que la marque lance, le weekend, prochain, la 2éme édition de Samsung week au Sénégal, un événement au cours duquel, plusieurs activités seront tenues : l’installation d’une expérience zone au Sea Plaza, des projections de films en 3D, un concours de danse et un marathon de 5km, sans compter le concert gratuit. Sur le plan social, les responsables annoncent que Dakar est dans leur plan pour la construction d’une académie de formation de jeunes ingénieurs. L’Afrique compte aujourd’hui un téléphone portable pour deux habitants. D’abord, apparu dans le monde des affaires, il a ensuite conquis les jeunes, puis les populations modestes, avant de toucher les populations rurales. Le marché est toujours en forte expansion et fait l’objet de convoitises de la part des grandes compagnies africaines et internationales de télécommunications. Aujourd’hui, le portable comble un vide, en devenant, à la fois, moyen de communication, d’information, de paiement et outil de loisir. Ce sont cent trente (130) milliards de dollars qui ont été investis par Samsung dans le domaine des télécommunications. Un budget de taille dans la marche de cette marque coréenne qui est en passe de devenir leader en Afrique, sans parler des emplois créés, mais aussi et surtout, par sa présence pour soutenir le social, en rapport avec des maladies comme le paludisme et le Sida.

Sambou Biagui

(Source : Rewmi, 15 novembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)