twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conception et Gestion de projets numériques territoriaux : le nouveau livre de Ndiaga Guèye

mardi 9 mai 2017

Le président de l’Association sénégalaise des usagers des TIC (ASUTIC) publie un nouvel ouvrage aux Editions Universitaires Européennes. Intitulé Conception et Gestion de projets numériques territoriaux, le livre composé de 172 pages, interroge le concept de « ville numérique ». De son avis, il serait utopique de parler ainsi « dans la situation présente où les pays d’Afrique de l’Ouest sont dans la phase de réflexion pour définir les stratégies globales qui permettront de réaliser l’infrastructure de base, support de ces technologies ». L’expert en gestion de projets numériques estime que Etats en question doivent d’abord s’attaquer aux problèmes qui « réduisent les chances des populations à accéder aux nouvelles technologies tels que l’analphabétisme, la santé, les inégalités sociales, le manque de démocratie ».

Ndiaga Guèye soutient que les collectivités locales doivent résorber le gap constaté dans l’accès aux TIC. Il cite l’ancienne ministre des collectivités locales, aujourd’hui président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Tall. En 2015, lors d’un atelier axé sur la question, Madame Tall estimait que « les collectivités locales accusent un grand retard qu’il nous faut impérativement rattraper » avant d’ajouter qu’une « enquête menée dans quarante-trois mairies d’arrondissement de la région de Dakar a montré que sur toutes les communes visitées, l’informatisation est inexistante ou se limite, lorsqu’elles existe, à l’utilisation des outils bureautiques pour l’édition du courrier et des rapports ».

L’ouvrage de l’ingénieur en informatique devrait être bientôt disponible au Sénégal. L’auteur nous révèle au téléphone que des discussions sont entamées avec une maison d’édition de la place pour voir comment en faire bénéficier directement au public. Pour le moment, il se vent en Europe à raison de près de 65 euros, l’unité. Ndiaga Guèye est aussi ingénieur web et réseaux. Il est diplômé de l’Université Paris X Nanterre, en France où il a obtenu un Master 2 en gestion de projets numériques. Il a aussi étudié à l’Université Lumière Lyon, des études sanctionnées par un Master 2 en développement web et intégration multimédia. Il a également, entre autres, un « Certificate in web programming level 2 » à l’Université de Houston Texas.

(Source : CIO Mag, 8 mai 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)