twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comprendre l’informatique : Un livre pour « tuer » le mythe de l’ordinateur

vendredi 24 octobre 2008

L’œuvre, revue et corrigée avec une troisième édition, éditée par les éditions Interbuse, a été présentée il y a plus d’une semaine à la salle du Cyber Campus Sinkou, à une assistance composée de journalistes et d’étudiants.

L’auteur de la publication, en présence du modérateur, Ibrahima Seck et de Momar Dieng, directeur de l’Enseignement technique, a expliqué le choix porté sur Moustapha Sourang, ministre de l’Education, indisponible ce jour, pour préfacer son œuvre, par un souci de rapprocher son livre, dédiée à la jeunesse estudiantine, à l’école sénégalaise.

« Un certain mythe plane toujours sur l’ordinateur et l’informatique n’est pas encore une pratique familière » déclare Mawdo Malick Seck. C’est la principale explication de la naissance d’un vocable de « fracture numérique » utilisée par les pays africains subsahariens pour symboliser le retard par rapport aux nations développées.

Mawdo Malick Seck offre aux lecteurs un ensemble d’informations théoriques et de connaissances intellectuelles susceptibles de les aider à comprendre l’ordinateur. « Comprendre l’informatique », un livre de 152 pages, divisé en quatre chapitres, veut inverser la tendance qui veut que l’informatique reste éclipsé par le spécialiste qui continue de s’en accaparer. Alors que les prédictions de Nobert Wiener (1894-1964), un des pères fondateurs de l’informatique, disant que l’ordinateur remplacerait de plus en plus l’homme dans ses activités et que la société deviendrait une société de communication sont devenues une réalité.

C’est à travers la vulgarisation par l’organisation de conférences et les canaux de la presse que l’auteur compte faire la promotion de son livre, déjà disponible chez certains libraires de la place. Dans sa publication, « il est question de l’historique de l’ordinateur, ainsi que de sa structure, son organisation sociale et les critères devant guider son choix ».

Amadou Mbodji

(Source : Le Quotidien, 24 octobre 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)