twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Communication officielle : Le gouvernement sénégalais interdit l’utilisation des services de messagerie basés à l’étranger

mercredi 18 mai 2016

Désormais, les services de messagerie basés à l’étranger comme Gmail, Hotmail ou Yahoo entre autres ne seront plus utilisés par les membres du gouvernement. C’est la décision prise par le président de la République qui a demandé l’arrêt de leur utilisation dans le cadre des communications officielles.

“Cette notification formelle marquée du sceau « Confidentiel » a été envoyée au Premier ministre, aux ministres, aux ministres délégués et aux secrétaires d’Etat en leur demandant de s’en tenir au service de messagerie officielle déployée par l’ADIE qui demeure l’unique structure habilitée à fournir ce genre de services à l’administration” peut-on lire sur le site de l’Adie.

« cette pratique qui entraine une externalisation des données officielles de l’Etat est contraire à la réglementation relative à la protection du secret puisque les adresses email publiques n’offrent aucune garantie de sécurité, et peuvent compromettre la sécurité des communications gouvernementales intérieures et extérieures », déclare le Président de la République dans sa lettre.

C’est pourquoi, une instruction ferme a été donnée allant dans le sens de proscrire « une utilisation [de ces] adresses électroniques gratuites pour la transmission des documents et correspondances officiels de l’Etat ». En conséquence le chef de l’Etat demande la mise en place « d’adresses électroniques professionnelles avec un service de messagerie sécurisée ».

Une mission dévolue à l’Agence De l’Informatique de l’Etat qui a déjà mis en place une plateforme de messagerie gouvernementale tout en continuant à travailler à son amélioration en matière d’efficacité et de sécurité. “Cette décision vient s’ajouter à une circulaire du premier ministre datée du 14 décembre dernier qui incitait l’administration publique à se référer à l’ADIE pour tous leurs projets Tic”, explique le document.

(Source : Social Net Link, 18 mai 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)