twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comment la startup Dev Engine Labs compte s’imposer sur le marché des applications mobiles en Afrique

mardi 1er mars 2016

Dev Engine Labs ! Retenez bien le nom de cette startup qui fait des merveilles dans le domaine du mobile en Afrique. Regroupant deux jeunes développeurs, Dev Engine Labs compte à travers ses projets s’imposer sur le marché des applications mobiles en Afrique.

Ils sont jeunes, motivés et visionnaires. Ils… ce sont Jimmy Kumako et Martial Konvi. Ces deux développeurs ont une passion en commun : Developper des applications.

Ils ont lancé en 2013 DevEngine Labs une startup qui propose des solutions mobiles pour des entreprises (en Afrique et en Offshore) et qui développe ses propres solutions. La startup a récemment développé CoinAfrique (une app de petites annonces et d’appels d’offres qui est la plus utilisée au Bénin ).

Leur histoire commence il y a de cela quelques années quand les deux amis ont décidé d’unir leur force afin de percer le marché du mobile en Afrique. Jimmy Kumako ou simplement Jimmy est un développeur addict.

Après avoir Obtenu son Master en Project Management à International School of Management de Dakar avec un diplôme d’Ingénieur en Informatique à L’ESP (UCAD) en poche, Jimmy a débuté avec le Projet e-Santé MRS (Sénégal), ensuite dans une agence « Défi Afrique » avant de déposer ses valises chez Marodi TV,une startup Sénégalaise spécialisée dans le SVOD où il occupait le poste de Project Manager.

Co-Founder de SITBusiness, Jimmy a fait un tour chez Way2Call en tant que programmeur avant de rejoindre la team Google Sénégal comme Business Associate Intern. Grâce à son expérience professionnelle, il a remporté de nombreux trophées en Afrique dont le dernier Hackathon de Societé Générale.

Pour Martial, Dev Engine Labs veut offrir aux entreprises et individus porteurs de projet innovants son expertise dans le secteur des applications mobiles, et de prouver la viabilité d’un modele Nord-Sud dans lequel pour une première dans le monde des TIC, le Sud peut fournir son expertise technique au nord.

Etant lui aussi un amoureux du développement, Martial a travaillé sur le développement de jeux vidéos pour les plateformes mobile Android et IOS, pour l’antenne de Beam Me Up (Une entreprise canadienne de développement de jeux video) au Sénégal.

Détenteur d’un Bachelor Computer Science and Embedded Systems et d’un Master en Monétique à Sup deco Technologie, il maitrise parfaitement les outils de développement Web.

Aujourd’hui ces deux entrepreneurs veulent conquérir le monde avec leurs expériences.

Notre préoccupation quotidienne n’est pas de mettre en place des stratégies pour dominer le marché du mobile en Afrique, mais nous nous concentrons sur nos clients et les utilisateurs des applications que nous produisons, pour offrir à l’un la meilleure expérience client possible avec une agence et à l’autre la meilleure expérience utilisateur au sein de nos apps. Si cela nous amène à une situation de leader du marche mobile et bien ce sera la victoire de nos clients autant que des utilisateurs de nos applications » disent-ils.

(Source : Social Net Link, 1er mars2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)