twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comment 115 milliards de l’Etat disparaissent dans les appels internationnaux

vendredi 21 mars 2014

Qui encaisse les 115 milliards de francs CFA révélés par une enquête d’ingénieurs en télécommunication sur les appels entrants au Sénégal ? En tout cas, Tigo, Expresso et Orange dégagent en touche les révélations du document.

Une enquête menée sur les fonds générés par les appels entrants au Sénégal révèle que la surtaxe supprimée par le Président Macky Sall dès son accession au pouvoir n’a pas été mise en application par les opérateurs téléphoniques. Ce qui fait que les opérateurs se sont partagés des bénéfices de 115 milliards de francs CFA. Le document explique qu’avant septembre 2009, les appels internationaux étaient facturés à 10 centimes d’euro (65,5 FCfa) la minute. Puis, il y a eu une hausse unilatérale de 4 centimes d’euro (26,20 FCfa), soit 14 centimes d’euro (91,70 FCfa) pour les appels internationaux. Mais, avec la surtaxe décrétée par l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, il y a eu une hausse de 7,5 centimes d’euros (49,125) soit 21,5 centimes d’euros (140,8). Seulement, avec l’accession de Macky Sall à la Magistrature suprême, le décret a été abrogé en mai 2012, ramenant du coup le prix des appels à 14 centimes d’euros (91,70 FCfa). Bizarrement, mentionne le rapport des ingénieurs en télécom, pour le compte de l’Etat, aucun des opérateurs n’applique le prix sur les appels entrants. Les uns gagnent 11 centimes (72,05 FCfa) sur chaque appel international, les autres 16 centimes d’euros (104,8 FCfa). Ce qui fait que depuis bientôt 20 mois, ils ont encaissé 115 milliards de FCfa, soit plus de 5 milliards FCfa par mois. « Aucun des opérateurs n’a enlevé la surtaxe sur les appels entrants. Ils continuent d’encaisser l’argent pour leur propre compte », confient des ingénieurs des télécoms. Ce que réfute Expresso : « Je tiens à vous préciser que, Expresso n’a jamais même appliqué la surtaxe sur les appels entrants. Aujourd’hui, nous facturons les appels entrants à 0,20 euro la minute (131 FCfa). Nous sommes même les moins chers dans les appels internationaux. » Du côté de Tigo, on abonde dans le même sens. « Nous sommes une entreprise citoyenne, nous respectons les lois et règlements de ce pays. La mesure a été mise en application depuis la signature du décret. D’ailleurs, cette question a été discutée au niveau de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) », explique Tigo. La Sonatel réfute également les accusations avant son communiqué daté du 7 mai 2012. « Nous vous informons que les tarifs suivants seront appliqués pour la terminaison sur les réseaux fixes et mobiles de Sonatel : 95 FCFA/mn sur le mobile et 65 FCFA sur le fixe », lit-on dans le communiqué de la Sonatel. En fait, la surtaxe se traduisait par une augmentation importante de la terminaison de la Sonatel à 0,215 euro/mn (140,8 FCfa).

Mamadou Seck

(Source : L’Observateur, 21 mars 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)