twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Collecte d’informations sur, l’agriculture, l’élevage, la pêche,... : Les enjeux de la géomatique sur le développement campés

samedi 1er août 2015

Le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions, Mansour Sy, a affirmé la volonté du gouvernement de collaborer avec l’Association sénégalaise des professionnels de la géomatique. Il a décliné les enjeux pour le Sénégal de recourir aux outils de cette discipline d’aide à la prise de décisions engageant son développement.

L’Association sénégalaise des professionnels de la géomatique est en gestation. Elle était en assemblée générale mardi dernier. Les spécialistes de cette discipline veulent mettre en place un cadre pour éclairer la prise de décisions engageant le développement du Sénégal dans bien des domaines de la vie active. Les outils de la géomatique sont utilisés par différents ministères, sociétés privées et publiques, des institutions de recherche ainsi que des universités. « Nous voulons, à travers cette association, accompagner le gouvernement dans la géomatisation du Sénégal. Notre souhait, c’est aussi d’évoluer vers une société savante », a déclaré le président du Comité d’organisation de l’assemblée constitutive, le Pr Saliou Wade, de l’Institut des sciences de la terre (Ist). Parmi les objectifs de l’association, l’introduction de cette nouvelle discipline dans les curricula d’enseignement dans les universités. Les autorités apprécient positivement cette initiative, d’autant plus que le Sénégal a entrepris d’ambitieux projets et programmes qui nécessitent l’utilisation des outils de cette discipline. « Votre initiative vise assurément à mettre en place une plateforme d’études, d’échanges et de partage autour de la problématique de la valorisation de notre capital humain », a souligné le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions.

A en croire Mansour Sy, cette rencontre de haute portée citoyenne et scientifique traduit la volonté des géomaticiens de développer des synergies afin d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du Plan national géomatique du Sénégal. « La géomatique est ouverte au développement et à l’aménagement durables du territoire, à l’agriculture, l’élevage, la pêche, les milieux naturels, la gestion des ressources, les transports, l’urbanisme, la gestion des réseaux routiers, d’adduction d’eau, d’électricité, la défense et la sécurité civile », a énuméré M. Sy. Il a invité les spécialistes de cette discipline à se pencher sur la politique d’aménagement du territoire, la veille environnementale, l’autosuffisance alimentaire, la gestion des ressources en eau et le suivi des maladies émergentes.

Idrissa Sané

(Source : Le Soleil, 1er aout 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)