twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cofina StartUp House, nouvel incubateur pour les start-up d’Afrique de l’Ouest

mercredi 27 mai 2015

Avec le développement des nouvelles technologies, les start-up sont en plein essor sur le continent. Pourtant, 40% d’entre elles font faillite durant leur première année d’existence, notamment en raison d’un manque de financement et de l’absence d’accompagnement.

Spécialisé dans le financement des PME et des entrepreneurs en Afrique, le groupe Cofina annonce le lancement de Cofina StartUp House, le premier incubateur créé par une institution financière dans la sous-région. « Pour résoudre le problème de l’hébergement, de l’accompagnement et du financement, nous avons décidé de lancer Cofina StartUp House, une solution qui offre aux start-up sélectionnées un écosystème leur permettant de passer la phase particulièrement critique de l’amorçage », explique Jean-Luc Konan (photo), président-directeur-général du groupe Cofina.

Présent en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Sénégal, le groupe Cofina est la première institution de mésofinance en Afrique. Le segment de la mésofinance s’adresse aux PME dont les besoins de financement sont devenus trop importants pour les institutions de microfinance, mais dont la structure entrepreneuriale reste insuffisamment formelle pour les banques commerciales.

Créé en partenariat avec des grands groupes et des sociétés actives dans des domaines d’activité variés (systèmes d’information, télécoms, expertise comptable, assistance juridique et fiscale, communication, social media, formation, etc.), Cofina StartUp House hébergera les jeunes pousses sélectionnées dans ses locaux à Abidjan et à Dakar. L’incubateur proposera également des solutions de mentoring avec les experts du groupe Cofina et ses partenaires, ainsi que des possibilités de rencontres avec des experts, des entrepreneurs et des investisseurs ou encore des formations.

Pour le groupe Cofina, la promotion de l’inclusion financière passe prioritairement par le financement des PME et des entrepreneurs, moteurs des économies africaines. « Avec Cofina StartUp House, nous voulons participer à l’essor des champions de demain. Une génération d’entrepreneurs brillants existe déjà : il suffit de bien l’accompagner et de bien la conseiller pour qu’elle donne du souffle à l’économie africaine », conclut Jean-Luc Konan.

(source : Agence Ecofin, 27 mai 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)