twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Clôture séminaire régional des radiocommunications : Des décisions essentielles attendues prochainement sur la gestion du spectre

jeudi 6 avril 2017

Le Séminaire régional des radiocommunications 2017 pour l’Afrique (RRS-17 Afrique), organisé conjointement par l’Union internationale des télécommunications (UIT) et l’Union africaine des télécommunications (UAT) s’est achevé le 31 mars dernier. Le Séminaire s’est terminé avec un forum d’une journée sur le thème « CMR-19 : enjeux et perspectives associés à l’harmonisation du spectre dans la région Afrique » « dans l’optique des décisions essentielles qui seront prises prochainement sur la gestion du spectre » renseigne une note qui nous a été transmise. Il aussi été question du passage à la télévision numérique de Terre, ainsi que des nouveaux concepts et des nouvelles technologies dans le domaine de l’utilisation du spectre, en particulier en ce qui concerne les réseaux mobiles à très haut débit, les systèmes à satellites, les HAPS, etc.

Ouvert par Abdou Karim Sall, Directeur Général de l’ARTP les deux premiers jours du séminaire ont porté sur les concepts généraux et le cadre réglementaire régissant les procédures de gestion du spectre nécessaires pour l’inscription des assignations de fréquence des réseaux à satellite et des stations de Terre dans le Fichier de référence international des fréquences, ainsi que sur les Recommandations UIT relatives aux bonnes pratiques dans le domaine de la gestion du spectre.

Les troisième et quatrième journées ont été consacrées au processus de coordination et de notification à l’UIT des assignations de fréquence pour les services de radiodiffusion et les stations terriennes, ce qui a permis aux participants de se familiariser directement avec les outils disponibles pour garantir la protection et la reconnaissance au niveau international de l’utilisation du spectre en Afrique.

(Source : Dakar Actu, 6 avril 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)