twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Clôture de la conférence sur la cyber-sécurité : Les Pays-Bas lancent un Forum mondial sur l’expertise numérique

samedi 18 avril 2015

La Conférence mondiale sur la cyber-sécurité a pris fin hierà La Haye sur une note de satisfaction du pays hôte, les Pays-Bas. Lors de la cérémonie de clôture, le ministre hollandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, a salué la qualité des débats qui, pendant deux jours, ont tourné autour de la sécurité, de la liberté d’expression, de la protection des données, du respect de la vie privée, du potentiel économique de l’Internet et de la gouvernance numérique.

Les rideaux sont tombés, hier sur la Conférence mondiale sur la cyber-sécurité ouverte jeudi à La Haye, aux Pas-Bas. Pendant deux jours, les participants ont débattu sur les défis liés à la cyber-sécurité, la cybercriminalité, la liberté d’expression, la protection des données, la vie privée, le potentiel économique de l’Internet. Et comme l’espéraient le pays hôte, la Hollande et son ministre des Affaires étrangères, Bert Koenders, cette conférence a bien débouché sur des initiatives concrètes dont le lancement d’un Forum mondial sur l’expertise numérique (Gfce). Le Gfce est une initiative politique pour promouvoir le renforcement des capacités sur les questions liées à l’Internet. Parallèlement il entend rendre disponibles aussi bien l’expertise technique que le financement des programmes de renforcement des capacités.

Mexique 2017

« Nous devrons tous profiter du potentiel qu’un Internet libre, ouvert et sûr peut nous offrir. Le Gfce est une initiative pragmatique, une plateforme flexible pour les décideurs politiques et experts de différents pays », a soutenu le chef de la diplomatie hollandaise. L’objectif de ce forum, a-t-il fait remarquer, est de partager des expériences et d’identifier les besoins en matière de renforcement des capacités. M. Koenders a soutenu que le Gfce est ouvert à tous les pays qui désirent y adhérer ; de même que les organisations intergouvernementales et des compagnies privées qui ont souscrit à la Déclaration de La Haye sur le Gfce. Selon lui, la Société civile, la communauté technologique, les « Think Tank » et les universitaires seront associés à cette initiative, afin de contribuer au développement des meilleures pratiques, le partage du savoir, etc.

« Les sociétés ont besoin de développer leurs capacités pour tirer profit des nombreux avantages de l’Internet et de mieux faire face aux défis qui l’interpellent », a-t-il encore déclaré. Les quatre domaines d’activité du Gfce sont la cyber-sécurité, la cybercriminalité, la protection des données et la gouvernance digitale.

L’équipe qui administre le Forum mondial sur l’expertise numérique est basée à La Haye. Elle a pour mission d’apporter un soutien logistique et administratif aux membres du Gfce. En plus du lancement de ce forum auquel ont pris activement part 45 experts, une Déclaration de La Haye a été adoptée par les participants. « Cette déclaration qui a reçu un large soutien international constitue une grande réalisation avec des ambitions claires pour le futur. Nous apprécions tout l’effort que beaucoup ont mis pour la matérialisation de cette initiative », s’est-t-il félicité. La prochaine Conférence mondiale sur la cyber-sécurité est prévue au Mexique en 2017. « Nous seront le premier pays de l’Amérique Latine à abriter un tel évènement. Ce choix est une reconnaissance des nombreux efforts que notre pays a faits dans le cadre de la cyber-sécurité », a réagi avec satisfaction le représentant du Mexique.

Diégane Sarr

(Source : Le Soleil, 18 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)