twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cherté du prix d’achat des cartes "Seddo’’ : La révolte des demi-grossistes et des détaillants

lundi 29 août 2016

Les distributeurs demi-grossistes de cartes de recharge téléphoniques et les vendeurs de "Seddo’’ n’en peuvent plus. Ils ont tenu hier un point de presse pour dénoncer les tarifs d’achat appliqués par les fournisseurs grossistes. Les commerçants demandent à l’Etat et à la Sonatel d’intervenir.

Les demi-grossistes veulent tirer plus de profits de la vente des cartes de recharge téléphoniques et de "seddo’’. Face à la presse hier, à Dakar, les commerçants regroupés autour de l’Union des distributeurs de produits de télécommunication du Sénégal (UDPTS) ont dénoncé la cherté des prix pratiqués par les 9 fournisseurs grossistes de Dakar. Jugeant insuffisant le pourcentage de bénéfices qui leur est accordé, ils réclament un partenariat gagnant-gagnant.

"Les produits nous sont vendus très chers. Et les bénéfices que nous gagnons ne représentent rien. On nous accorde seulement 1% issu du taux de vente. Ce qui est très peu par rapport aux efforts que nous faisons sur le terrain. Nous demandons que ce taux soit porté à 1,5 ou 2 % au moins’’, demande Abdourahmane Barry. Aux yeux du président de l’UDPTS, la Sonatel devrait, au même titre que les grossistes, accorder aussi des contrats de sous-distribution aux demi-grossistes. Cela leur permettra, dit-il, de négocier directement avec l’opérateur de téléphonie mobile.

Poursuivant son propos, le commerçant dénonce un ‘’lobbying’’ dans la vente des produits téléphoniques venant de leurs fournisseurs. ‘’ Les grossistes ont créé un bloc pour jouir d’un monopole dans la vente des puces téléphoniques. Il est très difficile aujourd’hui de se les procurer. Ils privilégient leurs proches au détriment des autres’’, accuse-t-il. A l’en croire, ce n’est pas seulement au Sénégal que les distributeurs de produits de télécommunication sont confrontés à la cherté du prix d’achat des cartes et ‘’Seddo’’. Selon M. Barry, dans les deux Guinée voisines et au Mali, les commerçants semi-grossistes sont confrontés aux mêmes problèmes. Il invite ainsi les autorités sénégalaises chargées du secteur des télécommunications à réagir pour corriger ‘’cette injustice’’.

Pour se faire entendre, les semi-grossistes comptent d’ailleurs boycotter la vente des produits téléphoniques avant la fête de tabaski. ‘’Les grossistes ont, de façon unilatérale, augmenté le prix d’achat des crédits téléphoniques. Ce qui revient à dire que nous travaillons pour eux. Ils se font, par jour, des millions de francs CFA. Alors que de notre côté, nous ne gagnons pratiquement rien. Si la Sonatel n’intervient pas pour régler le problème, dans 7 jours, nous allons boycotter la vente des cartes et de ‘’Seddo’’ aux détaillants’’, prévient-il.

Mamamdou Diallo

(Source : Enquête 29 aout 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)