twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cheikh Bamba Dièye relève le caractère irréversible du passage au numérique

lundi 17 février 2014

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, en visite lundi à Kolda (Sud) dans le cadre du projet de mise en place de la RTS 4, a relevé le caractère irréversible du passage de l’analogique au numérique au Sénégal, comme c’est le cas du reste pour beaucoup d’autres pays africains.

‘’Le passage au numérique est irréversible au Sénégal, et notre pays s’est engagé à faire sa mutation, de passer de la télévision analogique à celle numérique, à l’instar de beaucoup de pays africains’’, a-t-il déclaré.

‘‘C’est une possibilité technologique pour avoir la meilleure qualité d’images et de chaînes disponibles pour les citoyens. Et il s’agit ni plus ni moins que d’avoir une qualité d’images et plusieurs chaînes de télévision. Et aujourd’hui la grande bataille du numérique, c’est celle du contenu’’, a encore dit le ministre de la Communication.

Et d’ajouter : ‘’Je crois que toutes les télévisions qui n’auront plus la charge de gérer l’électricité, les réparations des émetteurs auront le temps de s’occuper du contenu, et cela également permettra au gouvernement de réorganiser le spectre des fréquences, parce qu’il y aura d’autres développement à travers le net.’’

Il a assuré que le gouvernement accompagnerait dans ‘’tous les cas’’ les populations dans ce basculement vers le numérique.

Cheikh Bamba Dièye séjourne en Casamance pour les besoins de la mise en place de la chaîne de télévision décentralisée RTS 4.

Après l’étape de Kolda, il s’est rendu à Sédhiou. Il ira ensuite à Ziguinchor où il présidera un comité interrégional de développement sur ce projet.

(Source : APS, 17 février 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)