twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cheikh Bamba Dièye : "La transition numérique nous apporte un nouveau souffle"

mercredi 23 avril 2014

La transition numérique va apporter un "nouveau souffle" au Sénégal et en faire un "hub de services’’, a estimé mercredi à Dakar le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye.

‘’La transition nous apporte un nouveau souffle, elle permet à l’Etat du Sénégal, au secteur privé d’harmoniser le spectre des fréquences (…) et permettra à l’Etat de recouvrer un peu de sa souveraineté sur ce qu’on peut appeler la distribution des fréquences’’, a t-il dit.

Il s’exprimait au cours de la première session ordinaire de la Commission du développement industriel, de l’énergie et des technologies du Conseil économique, social et environnementale (CESE), présidée par Baidy Agne, le premier vice-président de l’institution. Cette commission a élaboré un projet de rapport intitulé : ‘’L’économie numérique, facteur de croissance au Sénégal’’.

Ainsi selon M. Dièye, il s’agira, grâce à cette transition, d’avoir ‘’la possibilité non seulement d’ouvrir le pays au reste du monde mais aussi d’accueillir le reste du monde dans nos foyer’’.

‘’La question sera de savoir si le Sénégal est économiquement et culturellement prêt, si nous avons les moyens de développer des produits en interne pour juguler et contourner le phénomène de la mondialisation qui nous amène autant de bienfaits que d’agressions’’, a-t-il ajouté.

Il a signalé qu’a l’échelle sous-régionale, il s’agira d’uniformiser avec les pays concernés et voir sous quel rapport organiser cette transition qui est selon lui ‘’un phénomène mondial’’. D’après lui, "le Sénégal a pris des engagements, donc nous ne pouvons pas ne pas nous organiser’’.

Abordant la question de l’internet, il a estimé que tous les pays du monde sont en train de se donner les moyen de réguler ce secteur qui est selon lui ‘’une donnée essentiellement économique’’.

‘’Donc c‘est la raison pour laquelle l’Etat est en train de se doter des moyens aussi bien du point de vue des données personnelles que du domaine de la cybercriminalité’’, a-t-il soutenu, avant d’ajouter que ‘’le fait d’avoir plus de 93% de taux de pénétration prouve que nous avons l’environnement et l’écosystème pour le développement de tous les systèmes que portent le numérique’’.

Il s’agira également, grâce à la transition numérique, d’absorber le taux de chômage dans un délai très court mais aussi d’absorber les déficits en terme d’adaptation aux changements climatiques.

Les interventions, durant le débat général, ont notamment porté sur les déchets électroniques après la transition numérique, la cherté des communications des opérateurs téléphoniques et l’accessibilité aux TICs dans les zones rurales.

Les recommandations issues du projet de rapport, adopté à l’unanimité, ont été axées sur entre autres la mise en place d’un Haut Conseil de l’économie numérique, mais aussi la nécessité de doter l’armée et la police de leur propre réseau pour des raisons de sécurité nationale.

(Source : APS, 23 avril 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)