twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cheikh Bakhoum évoque les objectfs visé par la dématerialisation des procédures de l’administration

mardi 24 mai 2016

La dématérialisation des procédures administratives n’a de sens que si elle permet transparence, célérité et rationalisation des ressources dans le traitement des dossiers, a déclaré, mardi, à Dakar, Cheikh Bakhoum, directeur général de l’Agence d’informatique de l’Etat (ADIE), structure en charge de la conduite L’atteinte des résultats escomptés dans ce domaine "passe par la nécessaire appropriation des outils modernes mis en place par les différents acteurs" concernés, a-t-il dit, parlant du cas particulier de la plateforme de télé-demandes d’autorisations de construire (TéléDac).

La conception, le traitement et la transmission de l’information "jouent un rôle majeur dans la réalisation" des résultats visés dans ce domaine, a-t-il dit à l’ouverture d’un atelier de sensibilisation de représentants de médias sur la dématérialisation du permis de construire et des sept autres procédures de l’urbanisme.

Aussi a-t-il invité les participants à s’impliquer dans la vulgarisation des réformes entamées, pour "une meilleure maitrise du cadre conceptuel" et "une sensibilisation plus juste".

La mise en œuvre du projet portant sur la TéléDac a mobilisé au total 2 milliards de francs CFA, dont 15% ont été dégagés par l’Etat sénégalais. Le reste de cette somme a été versé sous forme de don par le Fonds pour le climat d’investissement en Afrique (ICF, en anglais).

La plateforme de la TéléDac est désormais opérationnelle à Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque. Ce projet, dont l’ADIE a en charge la mise en œuvre, concerne les 52 communes de la région de Dakar et ses dix sous-préfectures.

(Source : APS, 24 mai 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)