twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Certifiée Facebook, Adiouza est la première de la classe des femmes artistes au Sénégal

mardi 12 septembre 2017

C’est un truisme de dire aujourd’hui que les réseaux sociaux restent un domaine transversal au service de tous les secteurs professionnels. Au Sénégal, beaucoup d’organisations ont pris le train en marche, mais aussi, les artistes. C’est ce qui amène la rédaction de Publi Techo Echo à s’intéresser de près au cas de l’artiste Adiouza.

Du haut de ses 462.448 abonnés, l’artiste Adiouza reste la seule de la classe des artistes féminines au Sénégal à disposer d’un compte certifié Facebook. Loin devant le Président Macky Sall, Cheikh Bakhoum et Youssou Ndour, son audience s’étend aussi bien sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram.

Vivant à l’ère du temps l’artiste avoue connaitre les bienfaits des réseaux sociaux dans la promotion de son travail. « Les nouveaux média aujourd’hui m’offrent beaucoup de facilités pour rester en contact avec mes fans. On fait des jeux sur Facebook, je parle en inbox avec les abonnés sur Instagram, on échange sur des projets sur Twitter, je lis leurs commentaires et cela me permet aussi de mesurer mon audience au niveau international. Chaque jour je reçois des messages et propositions professionnelles venant des quatre coins du monde ».

L’artiste qui est très réactive aux signaux de ses fans a récemment constitué une task force digitale qui s’active de manière professionnelle à redorer le blason sur internet et les réseaux sociaux et maintenir sa e-réputation.

« J’ai contracté les services d’un community manager pour mieux orienter ma stratégie digitale. Toute seule je ne m’en sors pas de traiter des milliers de requêtes rien que sur Facebook. Mais je m’implique. Je suis consciente de la gestion de mon image sur internet en tant qu’artiste, et de fidéliser mon audience. Je compte bien dans un avenir très proche, développer certains projets digitaux à l’instar des grandes stars américaines. Nous y travaillons présentement car en tant qu’artiste, nous ne pouvons pas travailler sans cet aspect digital qui est présent dans la vie quotidienne de nos fans ».

Nous le voyons donc, l’artiste Adiouza serait en train de préparer des projets d’envergure, au grand bonheur de ses fans. Néanmoins elle n’est pas sans savoir que les réseaux sociaux ne sont pas sans conséquence. « Je déplore le fait qu’en tant que personnage public, d’autres personnes mal intentionnées créent des faux comptes et induisent nos followers en erreur et très souvent à des fins d’arnaque. Je lance ainsi un message à mes fans de ne répondre à aucune requête sous le nom de Adiouza, à l’exception de mon équipe digitale et de mes plateformes officielles » ajoute-t-elle.

Nadège

(Source : Publitec Echno, 11 septembre 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)