twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Centre d’information multimédia du Goethe Institut : une passerelle virtuelle entre l’Allemagne et le Sénégal

vendredi 16 juillet 2004

Annoncé depuis le mois de mars, le centre d’information multimédia du Pencum Goethe de Dakar a ouvert ses portes hier. Pour Martin Taureg, directeur du centre, ce retard s’explique d’abord par des problèmes techniques pour la connexion en ligne mais aussi parce que le Goethe Institut était sans directeur depuis mars. Ce nouveau centre d’information multimédia permettra, d’après M. Taureg, d’accéder à toute l’information disponible en ligne sur l’Allemagne, de faire des recherches sur différents domaines culturel, scientifique, philosophique, d’avoir des renseignements sur les universités allemandes mais surtout de favoriser l’échange culturel entre les artistes locaux et leurs collègues allemands. Des dossiers et informations riches seront proposés aux visiteurs et ils auront la possibilité de les télécharger. Ce centre se veut être « une passerelle d’information entre l’Allemagne et le Sénégal ». En plus des cinq ordinateurs connectés à l’Internet qui meublent aujourd’hui la salle de lecture, l’information sera complétée par une sélection de livres de références, dictionnaires, encyclopédies, Cd-roms et autres supports électroniques. Un rayon consacré à l’apprentissage et à l’enseignement de la langue allemande ainsi qu’un certain nombre de quotidiens, hebdomadaires et mensuels en allemand sont disponibles au centre. Ce site virtuel du Goethe Institut est en liaison avec cent quarante autres instituts dans quarante pays dans le monde. Le directeur du centre d’information multimédia affirmera entre autres, qu’il est possible d’y trouver des informations sur la politique allemande, des expositions virtuelles, des forums de discussions et aussi écouter différentes radios. Il est aussi possible de suivre le programme télévisé de la Deutsche Welle. Tout cela, précise Martin Taureg, entre dans une perspective de proposer au public dakarois des informations actuelles sur l’Allemagne. Si pour l’accès à l’Internet, l’usager doit payer une modique somme de deux cent cinquante francs Cfa, par contre, la consultation des autres médias et supports d’informations est gratuite. Mais M. Taureg rassure en expliquant que le centre n’est pas un cyber-café mais un lieu où on pourra en permanence disposer des informations sur l’Allemagne. Toutefois, le nouveau programme qui va accompagner le centre sera connu à la rentrée prévue au mois d’octobre. ..

Fatou K. Sene

(Source : Wal Fadjri 16 juillet 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)