twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cartes nationales d’identité de la Cedeao : Antoine Félix Diome donne des explications sur le nouveau contrat de production

dimanche 27 novembre 2022

La confection des cartes nationales d’identité de la Cedeao a été évoqué, ce dimanche à l’Assemblée nationale, lors du vote du budget du ministère de l’Intérieur. Les nombreux parlementaires qui ont pris la parole au cours des débats, ont évoqué cette question que le ministre Antoine Diome a apportée des explications claires. Le premier flic du pays a rappelé que l’Etat a signé un contrat avec un prestataire technique (Iris), dont le terme était fixé en avril 2021.

Les services techniques du ministère, ajoute-t-il, n’étaient pas encore préparés à prendre le relai pour assurer la production de ces cartes. « C’est ainsi qu’un nouveau contrat, d’une durée transitoire de deux (2) ans, a été conclu, pour permettre aux agents de la Direction de l’automatisation des fichiers (Daf) d’être en mesure d’assurer la production, étant entendu que, selon les termes du contrat, les machines de production appartiennent à l’Etat », explique le ministre.

Le patron de la place Washington a, à ce sujet, révélé que le prix d’une carte d’identité Cedeao était fixé à 5000 F Cfa dans le premier contrat et à 3500 F Cfa, après renégociation, dans le second contrat. « Le dépôt pour l’obtention d’une carte peut être fait à tout moment dans l’année, mais le titulaire ne pourra pas exercer son droit de vote tant qu’il ne s’est pas fait inscrire sur les listes électorales pendant la période indiquée par la loi », précise-t-il.

Concernant les difficultés d’obtention de carte d’identité Cedeao pour les citoyens portant des patronymes partagés avec les populations d’autres pays de la sous-région, le ministre a rassuré sur les dispositions prises pour que les personnes concernées ne soient plus dans l’obligation de produire un certificat de nationalité pour se faire établir une pièce d’identité.

(Source. : Léral, 27 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik