twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Canal + durcit le ton contre les réseaux de piraterie

vendredi 30 septembre 2011

Cela 20 ans que le chaine cryptée française Canal + est installée au Sénégal. Deux décennies que les autorités ont tenu à célébrer hier, jeudi 29 septembre 2011, à leur siège, sis l’avenue Hassane II (ex-Albert Sarrault). Occasion saisie pour annoncer une batterie de mesures pour lutter contre la piraterie, la concurrence déloyale entre autres maux qui risquent de freiner l’envol de cette chaine qui a connu plusieurs mutations.

La piraterie ! La concurrence déloyale ! Telles sont les différentes gangrènes que Canal + Horizons compte combattre pour rester longtemps encore en vie au Sénégal.

Célébrant ces 20 ans d’existence au pays de la Téranga, la directrice générale de Canal + Sénégal, Mme Bénédicte Chenuet, le directeur général de Canal + Afrique, Jean Christophe Ramos, Moustapha Guèye, doyen du personnel à Dakar ainsi que le président du Conseil d’administration, Mamadou Diagna Ndiaye ont tous fustigé cette façon de se procurer les images de la chaine sans bourse délier.

Qualifiant les deux décennies “d’’âge de majorité“ et de “raison“, le président du Cnoss, dont l’intervention s’est faite à travers une vidéo, a appelé la direction de Canal + Sénégal “a secoué le cocotier“ pour dit-il que les choses marchent à l’image de la Côte d’Ivoire et le Gabon.

Sur ce, dira l’administrateur du groupe Mimram, “il faut que les Sénégalais comprennent que la piraterie n’est que de l’impôt en moins“.

Prenant la parole, Moustapha Guèye, lui a interpellé la presse pour dit-il, qu’elle participe à la lutte contre la piraterie. Une bataille qui selon, Samba Ndiaye, responsable technique de Canal+ Sénégal et représentant les employés, “ne peut se résoudre sans les moyens nécessaires“ qu’il appelle ses dirigeants à mettre à la disposition des agents sur le terrain.

Quant à Mme Bénédicte Chenuet, elle a annoncé une batterie de mesures juridiques et législatives devant permettre de mieux combattre la piraterie mais aussi la concurrence déloyale.

Répondant aux suggestions formulées par certains intervenants, consistant à réduire le paiement mensuel de l’abonnement pour réduire de manière drastique, la propension de la piraterie, le directeur de Canal+ Afrique a déclaré qu’il est hors de question qu’on fasse pour le continent un “Canal+ au rabais“.

“Nous sommes conscients que 20.000 F Cfa par mois est un prix assez élevé pour certains en Afrique. Toutefois, on ne peut pas faire un Canal + au rabais pour l’Afrique. Nous ne pourrons jamais vendre comme les gens qui font les pirates“, martèle Jean Christophe Ramos. La direction générale de Canal + compte également sur une grande sensibilisation pour résoudre ce fléau qui gagne de plus en plus de l’ampleur sur l’ensemble du territoire national.

A noter que Canal + compte 36.000 abonnés au Sénégal.

Abdoulaye Thiam

(Source : Sud Quotidien, 30 septembre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)