twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Canal Info vers la fermeture ?

lundi 22 janvier 2007

De sources sûres, Canal Info devrait, dans la semaine, fermer. La raison en est toute simple. En réalité, la fréquence utilisée par Canal Info servait de fréquence de réémission à Canal Plus Horizons. En clair, c’était une plate-forme de diffusion d’émissions déjà conçues et non une fréquence pour télévision qui émettrait depuis Dakar. Donc, de fréquence de réémission, on est passé, de fait, à une fréquence d’émission (conception et diffusion de programmes). Ce qui constitue, à moins d’en apporter les justificatifs, une violation de la réglementation en la matière. D’ailleurs, à ce propos, il faut signaler que pour la 2STV, il existe bel et bien, non seulement un cahier de charges, mais une autorisation. Seulement, conformément à ses engagements, la chaîne de El Hadj Ndiaye se cantonne, pour le moment, à être une télévision culturelle. Il en est de même de RDV (Radio Dunya Visions) qui dispose d’un cahier de charges et même d’une autorisation en bonne et due forme, de diffusion d’informations à caractère général. Mais, les responsables de cette structure ont opté, pour le moment, de ne pas faire dans l’information. On comprend mal alors, pourquoi Canal Info s’arroge ainsi un droit que ne lui permette, jusqu’à preuve du contraire, les textes en l’état actuel. Même si, précautionneusement, il est question de « diffusion test ». En tout état de cause, selon des sources très précises, c’est le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) en tant qu’autorité administrative indépendante qui est interpellé au premier chef pour gérer cette situation et y mettre un terme. D’autant qu’elle engendre beaucoup de frustrations liées au fait que beaucoup de demandeurs de fréquences sont en attente depuis fort longtemps. Les prochains jours nous édifieront.

D. SARR NIANG

(Source : Le Soelil, 22 janvier 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)