twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Campusen : quand s’inscrire en ligne devient un véritables calvaire pour certains bacheliers !

mercredi 13 septembre 2017

Campusen est une plateforme numérique créée par le ministère de l’Enseignement supérieur dans le but de permettre aux nouveaux bacheliers de pouvoir s’inscrire à distance dans leurs universités de choix, publiques ou privées. Mais des étudiants, particulièrement ceux qui sont dans les zones reculées et enclavées du pays, rencontrent d’énormes difficultés pour s’inscrire en ligne. A travers ce reportage réalisé par SeneNews, des nouvelles bachelières font part de leur calvaire.

Habitante de Fatick, Nabou Sougou, nouvelle bachelière est la première à se confiée à nous, concernant les difficultés rencontrées sur Campusen.

« C’est compliqué avec Campusen. Normalement, on devrait recevoir des messages nous informant de notre admissibilité dans telle ou telle une université, ce qui n’est pas le cas. Egalement, nous rencontrons d’énormes difficultés pour une inscription qui devait pourtant être simple et rapide. Un agent de Campusen m’a donné une information attestant qu’effectivement les problèmes proviennent du site de Campusen. Nous sommes obligés d’aller dans des Cyber café pour effectuer notre inscriptions, avec toutes les difficultés que ça s’accompagne, notamment la non validation de celles-ci ».

Une autre bachelière du nom de Yacine Daro Guéye explique a son tour les difficultés liées à Campusen. « Beaucoup d’entre nous ne maîtrisent pas l’outil informatique ou n’ont pas accès a l’internet, voire même à l’électricité. Il y a aussi le manque d’informations. Parfois, nous avons personnes pour nous venir en aide, concernant la procédure d’inscription et surtout le choix des Universités », confie-t-elle.

La plateforme Campusen qui était sensée rendre la vie facile aux bacheliers est devenue un calvaire pour beaucoup d’entre eux. La procédure d’inscription devient ainsi un véritable casse-tête.

(Source : Sene News, 13 septembre 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)