twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : le plan de développement de l’économie numérique devrait coûter 600 milliards de francs Cfa

lundi 29 août 2016

Le Cameroun aura besoin d’investissements pour un montant d’environ 600 milliards de francs Cfa, afin de financer son plan national de développement de l’économie numérique, a-t-on appris au sortir d’une réunion organisée le 26 août 2016 à Yaoundé, la capitale, par la ministre des Postes et Télécoms, Minette Libom Li Likeng (photo).

Bien que le contenu de ce plan commandé en début d’année aux cabinets Capgemini Consulting et Interface ne soit pas encore rendu public, l’on a pu apprendre qu’il reposera prioritairement sur le développement des infrastructures des télécommunications dans le pays.

L’élaboration de ce plan de développement de l’économie numérique découle de la prescription faite au gouvernement camerounais par le chef de l’Etat, dans son discours à la Nation en fin d’année 2015. Le Président Biya avait alors invité ses collaborateurs à œuvrer dans le sens de saisir toutes les opportunités que recèle l’économie numérique, afin d’accélérer le développement du pays.

Pour rappel, dans son rapport 2016 sur les TIC intitulé « l’innovation dans l’économie numérique », le World Economic Forum (WEF) classe le Cameroun à la 124ème position sur 139 pays dans le monde. Le Cameroun figure ainsi parmi les 20 Nations enquêtées qui intègrent le moins les TIC dans leur développement économique et social.

Afin d’inverser cette tendance et de pouvoir tirer profit des mutations catalysées par le développement de l’économie numérique, le gouvernement camerounais a d’ailleurs retenu le secteur du numérique (à côté de l’agro-industrie et l’énergie) parmi les « sanctuaires » du plan directeur de l’industrialisation (PDI) du pays, actuellement en cours de finalisation.

BRM

(Source : Agence Ecofin, 29 août 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)