twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : comme Express Union, Ecobank digitalise ses services et réduit ses effectifs

jeudi 10 août 2017

Face à la presse le 07 août dernier, la Directrice Générale d’Ecobank Cameroun a apportée les éclairages sur ce choix stratégique.

Après avoir opposé un démenti catégorique au sujet d’un éventuel retrait de la banque du marché camerounais par voie de communiqué de presse tel que vous rapportait Lebledparle.com, la Directrice Générale d’Ecobank Cameroun Gwendoline Abunaw, était récemment face à la presse nationale et internationale pour expliquer les enjeux de la nouvelle démarche.

En effet, Ecobank a décidée de digitaliser ses services en mettant sur pied un ensemble d’innovations en vue de permettre à sa clientèle d’accéder à ses services en toute simplicité. Au rang de ces innovations on compte, l’application Ecobank Mobile, Rapid Transfer et Xpress cash.

Désormais, les clients de cette banque pourrons effecteur des opérations tels que les dépôts, les paiements, les retraits et les transferts à partir de leurs terminaux mobile. En ce qui concerne par exemple les clients détenteurs de chèques bancaires, ils devront tout simplement filmer le cheque et l’envoyer par l’application mobile pour traitement. Une aubaine pour les opérateurs économiques et commerçants qui gagneront ainsi en temps voire, en argent.

Malgré les inquiétudes persistantes de la population au regard des pertes d’emplois que va provoquer cette digitalisation, Ecobank reste fixée sur son objectif initial : « L’objectif est de rapprocher nos services bancaires de masse en fournissant des plate-formes qui captureront les populations non bancarisées. Nous avons un objectif à l’échelle du groupe d’augmenter notre base clientèle à 100 millions d’ici 2020. Nous espérons qu’en numérisant nos services bancaires et en profitant du fait que les taux de croissance en Afrique sont les plus élevés, nous y arriverons », explique Gwendoline Abunaw au cours du point de presse de ce 07 août 2017.

(Source : Le Bled parle, 10 aout 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)