twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

C’est nouveau au Cameroun : le gouvernement lance la Sup’PTIC Business Academy, son premier incubateur public de développement des entreprises numériques

mardi 25 septembre 2018

La lutte contre le chômage constitue un cheval de bataille important pour le gouvernement camerounais qui cherche sans cesse des solutions au problème du chômage des jeunes, représentant la majorité de la population.

Avec l’essor du numérique, les opportunités de résoudre ce problème se sont démultipliés, mais à condition disposer d’acteurs bien formés, moulés dans les standards internationaux et capables d’adresser les défis actuels. C’est dans ce cadre que le chef de l’Etat, son excellence Paul Biya, a procédé il y a quelques temps à la restructuration de l’Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications qui est devenue Sup’PTIC, afin de marquer l’entrée du numérique dans les champs de spécialisation.

C’est également dans cette même lancée que le gouvernement a ouvert ce 21 septembre à Yaoundé, la Sup’PTIC Business Academy, le premier incubateur public dans le pays pour le développement des entreprises dans le numérique. Logé en plein centre-ville, dans ‘l’immeuble PKI à coté de la poste centrale, le tout nouvel incubateur dispose pour ses débuts d’une capacité de 30 places, les premiers incubés étant issus des concours Génies et talents du Cameroun et Challenge innovation. Il se compose d’un espace de coworking, d’un laboratoire de fabrication de matériel électronique, de deux ateliers et des bureaux des responsables administratifs.

« La Sup’PTIC Business Academy a pour missions principales, la détection de projets innovants dans le domaine du numérique, l’accompagnement des porteurs de projet de création d’entreprise dans ce même domaine, et leur installation dans la première année de vie. Donc, il s’agit essentiellement de booster le secteur de l’économie numérique, en produisant les acteurs majeurs du secteur », a déclaré lors de son discours pendant la cérémonie d’inauguration, M Théophile Abega Moussa, promoteur de l’application Mboa Store, la boutique d’applications 100% africaine, qui a été choisi pour diriger la structure, de part son expérience en tant qu’ancien startupper, et son engagement dans la promotion de l’entreprenariat jeune.

Pour son lancement, la Sup’PTIC Business Academy a également reçu de la part du gouvernement et des mains de la ministre des Postes et télécommunications madame Minette Libom Li Likeng, des dons en équipements informatiques constitué d’ordinateurs, de serveurs avec disques de stockage, baies de brassages et antivirus, ainsi que d’une liaison spéciale internet à fibre optique, liaison filaire à haut débit.

« Il faut que la SBA inscrive son nom parmi ces incubateurs de renom en Afrique. Comme accompagnateur de la dynamique numérique promue, cette institution doit bénéficier d’une accélération accrue, auprès de tous les partenaires et acteurs du secteur » a-t-elle déclaré, lançant un appel à contribution pour la construction et le rayonnement du pôle numérique à l’échelle internationale.

Elle a également adressé des remerciements particuliers au ministre des Finances présent à la cérémonie, pour sa contribution financière importante au projet, ainsi que les nombreux partenaires gouvernementaux. Sans oublier comme à son habitude son appel aux jeunes étudiants, à qui elle rappelle que « vous faites partie de la génération née avec le numérique, mieux placée que celle de vos parents borm before computer. Notre société évolue vers un monde de plus en plus connecté, qui présente des opportunités économiques pour la jeunesse. Le moment est venu aujourd’hui de saisir votre chance en tirant partie des possibilités offertes par les technologies numériques de manière imaginative et innovante. Comme le président Paul Biya vous l’a dit : osez, innovez, créez ! »

Par Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 25 septembre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)