twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina : Le gouvernement dévoile sa cyber stratégie nationale

lundi 24 juillet 2017

La seconde édition de l’IT Forum Burkina 2017 organisé par CIO Mag qui s’est tenue le 20 juillet 2017 à Ouagadougou au Burkina Faso a été l’occasion pour le gouvernement burkinabè de présenter au public sa nouvelle cyberstratégie nationale. Selon la ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara Sanon, cette nouvelle stratégie passe essentiellement par la création de nouvelles infrastructures et de nouveaux services susceptibles d’impulser le développement de l’économie numérique de Burkina Faso.

Entre autres projets, la ministre cite le Backbone national en fibre optique, le Cloud gouvernemental, les points d’atterrissement virtuel et d’échange Internet. A côté de ceux-ci, la ministre évoque des projets dits « structurants » qui visent à doter le pays des infrastructures de bases dans le domaine numérique. En premier, le projet e-Burkina qui va consacrer la digitalisation intégrale des processus administratifs et le développement industriel des e-services au profit de l’ensemble de la population. Autre projet, celui du technopole qui offrira au Burkina Faso un parc technologique.

Pour la ministre Hadja Fatimata Ouattara Sanon, l’objectif du gouvernement à travers tous ces projets est de « permettre un accès universel de tous les Burkinabés à la technologie, et à un prix accessible… Depuis l’an 2000, le Burkina Faso a engagé ses projets de transformation numérique, à travers l’adoption du plan de développement de l’infrastructure nationale de l’information et de la communication, et de sa stratégie d’opérationnalisation, en 2004, baptisée cyber stratégie nationale…Cette stratégie a été déclinée en cinq stratégies sectorielles, dont trois adoptées en janvier 2013 : eGouv, e-éducation et e-commerce ; les deux autres, e-santé et e-service pour le monde rural, étant en cours d’élaboration », explique la ministre.

(Source : TIC Mag, 24 juillet 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)