twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Blogs d’information : Une tendance qui échappe à la presse

lundi 4 juillet 2011

“L’intelligence économique ou comment appréhender l’avenir du journalisme“, tel est le thème d’une conférence animé par M. Franck Toginini, directeur général de Vigilances Sénégal. Une rencontre organisée par la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) le samedi dernier, 2 juillet à l’Amphithéâtre de l’Ecole SupDeCo Dakar. Pour renforcer la capacité des journalistes dans le vrai sens du terme, la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) a organisé une série de conférences avec des thèmes différents. Ainsi, en partenariat avec le Groupe SupDeCo et le Cabinet Vigilances Sénégal, la Cjrs a organisé une conférence publique le samedi 2 Juillet dernier à l’Amphithéâtre de l’Ecole SupDeCo Dakar sur le thème : “l’intelligence économique ou comment appréhender l’avenir du journalisme“.

Après avoir défini le concept “intelligence économique“, Franck Toginini est revenu sur les blogs. Selon le directeur général de Vigilances Sénégal, “l’intelligence économique est l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de distribution, de protection de l’information (obtenue légalement), et d’influence, utile aux acteurs économiques en vue de la mise en œuvre de leurs stratégies de développement“.

Concernant les blogs, il estime qu’ils peuvent contribuer à l’information du public, aux côtés des media classiques, s’ils sont encadrés par des journalistes. Selon lui, “un blog peut s’associer à des journalistes qui doivent être la caution de la qualité des informations qu’il transmet“.

Le directeur général de Vigilances Sénégal renseigne que le blog est aussi un moyen, “pour celui qui l’anime, d’exister. C’est aussi un outil d’information et de reconnaissance personnelle pour celui qui l’anime“.

Un constat est fait selon M. Franck Toginini. Quand un blog est de qualité, « il devient un vrai facteur de transmission de l’information qu’attend le lectorat », informe-t-il. Le directeur général de Vigilances Sénégal se désole du fait que le blog est une vraie tendance de fond qui échappe à la presse.

Avant d’ajouter qu’on voit de plus en plus de journalistes se diversifier et devenir des bloggeurs. Le rôle du journaliste étant de transmettre de l’information, « ce dernier peut devenir soit l’animateur de certains blogs, soit leur partenaire privilégié », a laissé entendre M. Franck Toginini.

Le directeur général de Vigilances Sénégal est aussi revenu sur la diversité de la presse écrite au Sénégal. « Le nombre de journaux fait qu’il est difficile, le matin, de choisir celui qu’on va lire », martèle-t-il.

Aujourd’hui, la difficulté qu’on a au Sénégal ; « c’est de faire ressortir une information de qualité, puisque que l’information est fournie en très grande quantité, avec bien entendu, les risques de redondance et de diffusion un peu éparse », souligne M. Franck Toginini.

Aissatou Doucouré

(Source : Sud quotidien, 4 juillet 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)