twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bitilokho Ndiaye, conseillère Technique au Ministère de la communication : « si nous voulons avoir un Sénégal numérique, Il faudra connecter notre pays »

jeudi 3 juillet 2014

C’est la conviction de Bitilokho Ndiaye, conseilleur Technique au Ministère de la communication. Dans une interview avec le quotidien national « Le Soleil », elle souligne que beaucoup d ‘écoles ne sont pas connectées. Par exemple dit-elle « Au lycée Blaise Diagne de Dakar, il n’y a que 15 machines pour un millier d’élèves. Il en est de même pour le lycée Malick Sy de Thiès. »

D’ou la nécessité de faire un plaidoyer pour la réduction des coûts de connexion et « qu’on puisse interconnecter les établissements scolaires, notamment les cases des tout-petits, les écoles et les universités. »

« Aussi, jusqu’à présent, on n’a pas intégré la filière informatique dans le curriculum de l’éducation. Il faudrait qu’on connecte notre pays si on veut avoir un Sénégal numérique. Il faut qu’on puisse, de plus en plus, créer des applications innovantes et adaptées à nos contenus locaux, appuyer les projets des filles, mettre des fonds pour soutenir l’entreprenariat dans le secteur des Tic … » soutient Madame Ndiaye qui informe que « l’ambition du Sénégal d’ici 2020, c’est de faire en sorte que tout ce qu’on fait soit lié aux technologies, à l’Internet. Et dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, nous allons œuvrer pour la concrétisation de cette ambition, en mettant en place des ressources humaines de qualité. »

La conseillère technique a aussi tiré le bilan du programme de promotion de l’intégration des filles dans les Technologies de l’information et de la communication (Tic) dudit ministère. Mme Ndiaye souligne que depuis 2012, date de lancement du projet « Journée des filles dans les Tic », quelque 12.000 jeunes filles ont été directement impliquées dans le secteur des Tic. D’ailleurs, le ministère de la Communication et de l’Economie numérique a émis récemment le souhait de transférer le concours « Jiggen ci Tic » au niveau régional…

Tout ceci, pour dire que les choses bougent dans ce ministère. En attendant les résultats des différents projets.

(Source : Social Net Link, 3 juillet 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)