twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Birima Mangara, sur le 1er hackathon de l’administration fiscale : « La mise en œuvre des trois projets retenus s’impose »

samedi 5 novembre 2016

Le tout premier hackathon de l’administration fiscale sénégalaise de deux jours a pris fin hier, vendredi 4 novembre 2016, à Dakar sur une « note positive », a dit Birima Mangara, ministre délégué, auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, en charge du budget.

A l’issue de cette rencontre, trois projets relatifs à l’organisation, à l’efficacité et à la performance ont été retenus. « Cette initiative a été validée par Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire (Fmi), lors des Assemblées annuelles du Fmi et de la Banque mondiale à Washington. Cet accord de principe a été matérialisé par la présence effective de son directeur général adjoint accompagné de ses experts pour réfléchir ensemble avec des émérites sénégalais sur l’apport de l’innovation technologique à l’efficacité de l’administration fiscale », s’est réjoui Birima Mangara.

Selon lui : « Aujourd’hui, le grand défi de l’administration fiscale, c’est celui de la mise en œuvre. Et c’est à ce niveau que nous (gouvernement, administration fiscale) attendions beaucoup du Fmi pour que ces projets technologiques puissent être implémentés et apportés une plus value à l’administration fiscale sénégalaise dans son organisation, son efficacité et dans sa performance ».

Toujours selon lui : « Des équipes d’experts ont réfléchi et présenté différents projets. Mais, au finish, seuls trois projets ont été retenus comme meilleurs aux défis de l’efficacité de l’administration fiscale. Nous sommes satisfaits de la qualité et de la pertinence des trois projets retenus. Nous allons les mettre en œuvre sur le court, le moyen et le long terme », a-t-il dit.

Jean Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 5 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)