twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bilé Diéméléou : « La 4G est imminente »

jeudi 28 janvier 2016

Le Directeur Général de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou, a profité de la traditionnelle cérémonie de présentation de voeux pour annoncer l’introduction imminente de la 4G, après près de 2 ans d’attente.

Comme l’avait annoncé en exclusivité le blog ict4africa et confirmé par la suite par le Ministre ivoirien de l’Économie Numérique et de la Poste, le coût de la licence globale de télécommunications incluant la 4G, d’une durée de 15 ans, est fixé à 1oo milliards de FCFA (150 millions d’euros). Bilé Diéméléou a profité de cet espace pour confirmer que MTN, Orange et Moov se sont déjà acquittés en partie de ce montant et ont donc l’autorisation d’exploiter des réseaux évolués comme la 4G. MTN a annoncé avoir payé 75 milliards sur les 100 et s’est vu octroyer 2 années supplémentaires. Orange et Moov, ils ont payé chacun 50 milliards.

Orange a fini la phase test de la 4G et est prêt à la lancer depuis juin 2014. Une campagne de communication de masse, a cette date, avait été lancée. Celle-ci avait suscité une levée de boucliers entre le gouvernement et cet opérateur. Des sources en interne affirment également que MTN aurait fini l’implémentation d’un réseau haut débit de type 4G. Ces deux opérateurs qui se disputent le leadership des télécommunications en Côte d’Ivoire devraient lancer coup sur coup, une campagne de communication doublée de recrutements grand public avant la fin du premier trimestre. Par ailleurs, Moov ne devrait pas être prêt avant un an.

Le Directeur Général de l’ARTCI a terminé en annonçant pour très bientôt, le nom du quatrième opérateur global sélectionné en remplacement de GreenN, Café Mobile, Warid et Comium. Pour rappel, GreenN a postulé à cette quatrième licence globale mais les observateurs ne se font pas d’illusions devant ses dettes antérieures et son absence de projection consécutive à la crise en Libye. Comium, a trouvé un investisseur et multiplie les campagnes de recrutement pour faire pression sur le gouvernement. Cependant, il ne propose aucun plan sérieux pour non seulement apurer sa dette mais aussi se mettre à niveau quant au cahier de charge.

(Source : ICT4Africa, 28 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)