twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 91 Février 2007

mercredi 28 février 2007

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

n° 91 février 2007


Sommaire


Éditorial
L’explosion de la téléphonie mobile
Actualités
Lancement de la chaine de télévision par Internet News Box Network (NBN)
Sud Quotidien met en ligne une nouvelle version de son site Web
Nouvelle version du site Web du ministère de l’Economie et des finances
Microsoft ouvre un bureau à Dakar et signe un accord de partenariat avec les autorités
Séminaire de L’UNETTS sur le rôle des télécentres dans la réduction de la fracture numérique
Politique
Polémique persistante autour de la fiabilité du fichier électoral
Infrastructures et services
Tigo franchit le cap du million d’abonnés
Projets
Projet de création d’un site sur les patrimoines du Sénégal
Rendez-vous
Atelier d’information et d’échanges sur le projet EuroAfrica ICT (21-22 mars 2007, Dakar)
The African e-gov forum 2007 (22-29 mars 2007, Accra)


Editorial


L’explosion de la téléphonie mobile

Dans le courant du mois de février 2007, où l’attention des Sénégalais et des Sénégalaises était à juste titre polarisée par l’élection présidentielle, l’atteinte du seuil d’un million d’abonnés par Tigo, la marque commerciale de Sentel, est passée pratiquement inaperçue. En soit, ce n’était certes pas un évènement extraordinaire puisque en novembre 2005, Sonatel Mobiles avait déjà atteint ce seuil symbolique. Ce qui doit cependant retenir notre attention, c’est la progression impressionnante de la téléphonie mobile au Sénégal depuis son introduction par la Sonatel. Alors que la téléphonie fixe, introduite au Sénégal il y a près d’un siècle cumule difficilement 300.000 abonnés, la téléphonie mobile, lancée il y a tout juste dix ans, totalise quant à elle plus de trois millions d’abonnés. Le phénomène n’a rien de spécifique au Sénégal dans la mesure où la téléphonie mobile a partout progressé de manière importante, dans les pays développés d’abord et surtout dans les pays en développement dans lesquels la téléphonie fixe était généralement peu développée pour diverses raisons. Du point de vue des opérateurs de télécommunications, la téléphonie mobile est une technologie présentant beaucoup d’avantages en raison de la facilité de déploiement et de redimensionnement de ce type d’infrastructures et de coûts d’investissements nettement moins important que pour les réseaux fixes, le tout induisant un retour sur investissement beaucoup plus rapide. Pour les utilisateurs, elle apporte essentiellement la mobilité et au fil des ans, le ticket d’entrée est devenu particulièrement bon marché pour de larges secteurs de la société où plus du quart de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Aujourd’hui, il est bien loin le temps où la possession d’un téléphone portable était un signe extérieur de richesse tant cet outil s’est banalisé. Quelles que soient les explications avancées, le phénomène reste malgré tout surprenant lorsque l’on sait que, malgré les baisses tarifaires successives, le cout des communications mobiles reste, dans le meilleur des cas, au moins trois fois plus élevé que celui des communications fixes. A la lumière de cela, la progression de 72% enregistrée l’année dernière, avec un nombre d’abonnés passant de 1.730.106 en décembre 2005 à 2.982.623 en décembre 2006, est plus que remarquable. Exceptée la période 1996-2000, durant laquelle des taux de progression supérieurs à 200% avaient été observés, à une époque où le nombre d’abonnés se comptait en dizaines de milliers d’abonnés et où la marge de progression était par conséquent beaucoup plus importante, il faut remonter à l’année 2001, avec un taux de progression de 81%, pour observer une telle évolution du nombre d’abonnés. La population du Sénégal étant de onze millions d’habitants, si le actuel rythme de progression se maintient, le marché de la téléphonie mobile risque d’arriver à saturation dans les toutes prochaines années. Dans un tel contexte, il sera très difficile pour un nouvel entrant de s’y faire une place et par ailleurs les opérateurs actuels devront mettre de plus en plus l’accent sur la diversité et la qualité des services car l’enjeu majeur sera plus de conserver sa clientèle que de tenter de l‘élargir.

Amadou Top

Président d’OSIRIS


Actualités


Lancement de la chaine de télévision par Internet News Box Network (NBN)

Le 1er février 2007, Khalil Guèye, Directeur de Génération TV, a procédé au lancement de sa chaîne de télévision par Internet baptisée News Box Network (NBN).

NBN : http://www.nbnlive.com/

Sud Quotidien met en ligne une nouvelle version de son site Web

Le 5 février 2007, le journal Sud Quotidien a mis en ligne une nouvelle version de son Web. Réalisé par la société canadienne InfoCom Experts, le site utilise SPIP, logiciel libre de gestion de contenus, également utilisé par plusieurs sites de médias sénégalais en ligne tels l’Agence de presse sénégalaise (APS), Le Soleil, Nettali.com, etc. Du point de vue esthétique comme du point de vue pratique, cette nouvelle version constitue un saut qualitatif important par rapport à l’ancienne avec une présentation plus aérée, la possibilité de réagir à tous les articles, un classement des dix articles les plus lus, etc. Choix délibéré ou oubli, ce site Web propose uniquement l’édition du jour et n’offre pas la possibilité de consulter les archives comme le font la plupart des journaux en ligne.

Sud quotidien : http://www.sudonline.sn/

Nouvelle version du site Web du ministère de l’Economie et des finances

Depuis le 1er février 2007, le ministère de l’Economie et des finances a mis en ligne une nouvelle version de son site Web. On y trouve notamment des informations économiques et financières, des textes réglementaires, la loi des finances, les grands dossiers du ministère de l’Economie et des finances, etc.

Ministère de l’Economie et des finances : http://www.finances.gouv.sn/

Microsoft ouvre un bureau à Dakar et signe un accord de partenariat avec les autorités

Le 5 février 2007, Joseph Ndong, Ministre des Postes, des Télécommunications et des NTIC et Cheikh Modibo Diarra, Président de Microsoft Afrique ont procédé hier à l’inauguration officielle du bureau de Dakar de Microsoft et signé un accord de partenariat stratégique entre l’Etat du Sénégal et le Groupe Microsoft.

Séminaire de L’UNETTS sur le rôle des télécentres dans la réduction de la fracture numérique

L’Union des exploitants de télécentres et téléservices du Sénégal (UNETTS) a organisé les 17et 18 février 2007 un séminaire sur le rôle des télécentres dans la réduction de la fracture numérique. A cette occasion, des communications ont notamment été présentées par le Professeur Abdoulaye Sakho, Président du Conseil de régulation de l’ARTP, Amadou Top, Vice-président du Fonds de solidarité numérique (FSN), Moustapha Diop, représentant le Directeur général de la Sonatel, les présidents des associations de consommateurs, etc. Le président de l’UNETS, Bassirou Cissé, a indiqué à cette occasion que les télécentres, lancés en 1992, représentent aujourd’hui 25 000 lignes téléphoniques, fournissent 30000 emplois et générèrent 50 milliards de Francs CFA de recettes, soit 33 % du chiffre d’affaires de la Sonatel.


Politique


Polémique persistante autour de la fiabilité du fichier électoral

La publication des résultats de la Commission nationale d’audit du fichier électoral n’a pas permis de mettre fin à la polémique sur la fiabilité de ce fichier reposant sur l’utilisation de la biométrie. En effet si la Direction de l’Automatisation des fichiers (DAF) du ministère de l’Intérieur a mis en avant la fiabilité du système choisi en faisant remarquer qu’il s’agissait d’une solution standard dont se servent aussi bien l’ONU, le FBI que d’autres organismes internationaux, les représentants des partis d’opposition ont souligné que des cas de double inscriptions avaient été relevés ce qui pour eux met en cause la fiabilité globale du système. La Commission a révélé que le fichier électoral comprenait 4.917.160 enregistrements dont 4.756.343 civils résidents au Sénégal, 137 338 sénégalais établis à l’étranger et 23.479 militaires et paramilitaires.

Elections 2007 : http://www.elections.sn/


Infrastructures et services


Tigo franchit le cap du million d’abonnés

Dans le courant du mois de février 2007, Tigo, la marque commerciale de l’opérateur de téléphonie mobile Sentel, a franchit le cap du million d’abonnés. Cette progression s’inscrit dans celle plus globale du marché de la téléphonie mobile qui a été exceptionnelle au cours de l’année 2006 puisque le nombre d’abonnés a progressé de 58% passant de 1.730.106 abonnés en décembre 2005 à 2.982.623 en décembre 2006.

Tigo : http://www.tigo.sn/


Projets


Projet de création d’un site sur les patrimoines du Sénégal

A l’occasion du séminaire de formation organisé les 21 et 22 février 2007 par le Gœthe Institut en partenariat avec West African Museum Program (WAMP) et la Direction du Patrimoine du ministère de la Culture, l’idée de créer un site des patrimoines du Sénégal a été lancée. Celui devrait être consultable à l’adresse suivante : http://www.museessenegal.museum/.


Rendez-vous


Atelier d’information et d’échanges sur le projet EuroAfrica ICT (21-22 mars 2007, Dakar)

Un atelier d’information et d’échanges sur le projet EuroAfrica ICT se tiendra du 21 au 22 mars 2007 à Dakar (Sénégal). L’objectif est d’informer sur le projet EuroAfrica ICT et plus particulièrement de former à la soumission de projets dans le cadre du Framework Programme 7 (FP7) de l’Union Européenne (UE) visant à développer des partenariats Europe-Afrique sub-saharienne en matière de développement de la recherche et de coopération scientifique et technique dans le domaine des TIC à travers l’échange et le réseautage.

Projet EuroAfrica ICT : http://www.euroafrica-ict.org/


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici


Contrat Creative Commons Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. (Osiris, février 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)