twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 177 Avril 2014

mercredi 30 avril 2014

Bulletin sur l'actualité des technologies de l'information et de la communication


Sommaire

Éditorial

Actualités

Politique

Infrastructures et services

Projets

Rendez-vous

Editorial

La Commission des données personnelles a désormais pris ses marques

Il y a presque deux ans de cela, en juin 2012, Batik lançait un cri d’alarme afin que les dispositions nécessaires soient prises en vue de « Rendre opérationnelle au plus vite la Commission de protection des données ». En effet, plus de quatre années après le vote de la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 instituant la Commission des données personnelles (CDP) et plus d’une année après la nomination de ses membres, cette institution n’était toujours pas opérationnelle alors que les plaintes relatives à la protection des données personnelles se multipliaient. Heureusement, depuis lors les choses ont évoluée dans le bon sens. La CDP s’est d’abord distinguée par une utilisation intensive et appropriée des moyens de communications électroniques afin de mener à bien sa mission. C’est ainsi qu’en février 2013 elle a procédé au lancement d’un site web bien fait, riche en information, régulièrement mis à jour et simple à utiliser. De plus, elle diffuse une lettre d’information électronique et publie, depuis la fin du premier trimestre de l’année 2014, un avis trimestriel qui rend compte de ses activités. Mieux, elle s’est dotée d’une page Facebook et d’un compte Twitter sur lesquels elle répercute nombre d’informations relatives à la problématique de la protection des données personnelles au Sénégal, en Afrique et dans le monde ainsi que des conseils pour éviter d’être victime du piratage de ses données personnelles. A ce titre, la CDP est sans doute une des institutions publiques qui tire le mieux profit des technologies de l’information et de la communication, et notamment des réseaux sociaux, pour dérouler sa communication institutionnelle. Cela étant, la CDP ne s’est pas contenté d’être présente dans le cyberespace. En décembre 2013, rappelant que tout traitement de données à caractère personnel devait obligatoirement faire l’objet d’une déclaration préalable dans le but d’assurer une protection efficace de la vie privée et des libertés individuelles, elle a demandé aux responsables du traitement des données, des organismes publics comme privés, de procéder dans les meilleurs délais aux déclarations des traitements auxquels ils procèdent sur les données nominatives, qu’il s’agisse de fichiers ou bases de données (personnels, clientèles, usagers, patients, abonnées, élèves ou étudiants, etc.), de transferts de données personnelles des Sénégalais à l’étranger, du marketing direct (SMS, courrier électronique), de systèmes biométriques (photos, empreintes digitales, ADN, etc.) ou encore de dispositifs de vidéosurveillance ou de géolocalisation. Depuis lors, les opérateurs de télécommunications, qui sont parmi les principaux détenteurs de fichiers clients avec les millions d’abonnés à la téléphonie mobile, ont commencé à défiler devant la CDP pour déclarer leurs fichiers. Saisie de nombreuses plaintes émanant de particuliers, la CDP a également adressé des avertissements à certains opérateurs de téléphonie qui avaient violé les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. C’est ainsi qu’Expresso a reçu un avertissement pour s’être livré à de la prospection commerciale auprès de certains de ses abonnés, en leur envoyant des SMS, sans leur autorisation préalable. En ce qui les concerne, la Sonatel et Tigo ont reçu des sommations pour manquement à la législation sur les données à caractère personnel, la Sonatel se voyant interdire de poursuivre les publicités et autres jeux « folies d’Orange » avec des numéros surtaxés et Tigo se voyant reprocher de procéder à une pratique systématique de prospection directe non conforme à la législation et d’avoir refusé de déclarer ses fichiers, bases et systèmes contenant des données personnelles. Notre société étant désormais sur la voie de l’informatisation globale, la CDP doit désormais s’investir plus fortement dans la communication en direction des usagers qu’elle a pour vocation de protéger, afin de mieux leur expliquer ses missions et ses attributions visant à garantir le respect de leur vie privée à travers les nouveaux outils de communication. Cela passe nécessairement par l’organisation d’activités de sensibilisation de l’ensemble des acteurs à travers le pays. Après un démarrage difficile, la CDP semble avoir pris ses marques et exerce désormais pleinement les prérogatives qui sont les siennes. Espérons seulement que les moyens ne lui feront pas défaut pour garantir ce droit essentiel qu’est la protection des données personnelles des citoyens.

Alex Corenthin
Secrétaire aux relations internationales

Actualités

Réception d’un nouveau système de monitoring des programmes audiovisuels par le CNRA

Le 29 avril 2014, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a réceptionné un nouveau système de monitoring des programmes audiovisuels à large spectre dédié au monitoring des programmes audiovisuels. Dénommé « HACA Média Solutions » (HMS), il comprend trois modules, à savoir « HMS Acquisition », qui permet l’acquisition des signaux, la numérisation et l’archivage des programmes radiophoniques et télévisuels 24h/24 et 7 jours/7, « HMS Médiathèque », qui permet d’accéder aux programmes en direct ou en différé, avec un moteur de recherche permettant de retrouver des programmes par le nom du média, la date et l’heure de diffusion et « HMS Pluralisme » qui permet de connaître le temps de parole des différents candidats sur l’ensemble des médias, notamment lors des campagnes électorales ou encore de mesurer le temps de parole accordé aux femmes dans les médias. Cette solution technique et informatique, développée par la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc (HACA), permet le monitoring de 24 chaines de télévision et 36 stations radios. Pour mémoire, le paysage médiatique sénégalais compte notamment une quinzaine de télévisions et quelque 200 radios.

CNRA : http://www.cnra.sn/

Mise en place du Tribunal des Pairs du CORED

Le 29 avril 2014, le Conseil pour l’Observation des règles d’Ethique et de Déontologie dans les Médias (CORED) a mis en place le Tribunal des Pairs qui comprend sont les personnalités suivantes :
  • Mame Less Camara, journaliste-formateur au Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) ;
  • Diatou Cissé Badiane, journaliste et ancienne Secrétaire Générale du SYNPICS.
  • Cheikh Tidiane Fall, ancien journaliste du quotidien national Le Soleil et ex chargé de communication de la SDE ;
  • Saliou Traoré, ancien journaliste de l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) et correspondent de la presse étrangère ;
  • Eugénie Aw, ancienne Directrice du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) ;
  • Abdourahmane Koïta, grand reporter à la télévision nationale RTS ;
  • Ibrahima Bakhoum, journaliste-formateur à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Information et de la communication (ISSIC) ;
  • Mamadou Biaye, ancien directeur de publication du journal Le Quotidien ;
  • Kader Diop, ancien journaliste de l’Agence France Presse (AFP).
  • Saphie Ly, ancienne directrice de publication de Sud Quotidien.

Précédemment, Bacary Domingo Mané avait été élu Président du Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie (CORED) dont le directoire est composé de quatorze (14) personnes élues en assemblée générale.

Absolute Software Corporation remporte la finale Imagine Cup

Deux ans après avoir lancé leur structure baptisée Absolute Software Corporation (Absoftcorp), des étudiants sénégalais ont remporté la finale Imagine Cup organisée par Microsoft grâce à leur application dénommée « E-control ». E-Control est un dispositif électronique bi-modulaire conçu pour faire de la télémétrie, de la télésurveillance et de la domotique via un Windows phone, un ordinateur ou un smartphone. Il vise à gérer de manière automatique, le fonctionnement de tous équipements électrique en local comme à distance, via une interface logicielle. L’innovation majeure vient du fait que toutes ces fonctionnalités citées précédemment sont assurés par des modules électroniques et informatiques encapsulés tous dans une seule boite qui est autonome mais également portable grâce à son faible poids.

Absoftcorp : http://www.absoftcorp.com/

Le CTIC et Jokkolabs primés lors de la 2ème édition du salon Hub Africa

A l’occasion de la 2ème édition du salon Hub Africa, organisé les 24 et 25 avril 2014 à Casablanca (Maroc), deux sénégalais ont été primés à savoir Régina Mbodj qui a remporté le Prix du « Réseau d’accompagnement » le plus innovant avec l’incubateur CTIC Dakar, lequel s’emploie à mettre les TIC au service des activités socioéconomiques telles que l’agriculture et Karim Sy dans la catégorie « Entrepreneur social » avec Jokkolabs, un incubateur d’entreprises misant sur le coworking, lequel consiste pour des entrepreneurs à partager des locaux et les frais qui y sont associés.

CTIC : http://www.cticdakar.com/
Jokkolabs : http://jokkolabs.net/

Célébration de la journée internationale des filles dans les TIC

Le 24 avril 2014, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des filles dans les TIC, placée cette année sous le slogan « Fille choisit les TIC et assure ton avenir », diverses activités ont été réalisées dont une journée porte ouverte à la Direction du traitement automatique de l’information (DTAI) du ministère de l’Economie et des Finances, le lancement d’un concours « Jiggen ci TIC » par l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), etc. Lors de cette journée, dont la marraine était Mme Aminata Tall, Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye, s’est engagé à accompagner et faciliter l’insertion socioprofessionnelle des filles dans le secteur des TIC, par la mise à disposition de bourse de formation, de stage rémunéré, de financement pour les femmes entrepreneures porteuses de projet innovant.

Orange Money a célébré son 10 millionième client

Lors du séjour au Sénégal de Stéphane Richard, Président Directeur général d’Orange, Orange Money a célébré son 10 millionième client. Depuis son lancement en 2008, Orange Money a enregistré une forte croissance et le service est aujourd’hui disponible dans treize (13) pays (Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée, Jordanie, Kenya, Madagascar, Mali, Ile Maurice, Niger, Ouganda et Sénégal). En 2013, le montant des transactions effectuées par l’intermédiaire d’Orange Money a dépassé 2,2 milliards d’euros soit environ 1500 milliards de FCFA.

Orange Money : http://www.orange-money.sn/

Le CESE est en train de réaliser une étude sur l’innovation dans le numérique

A l’occasion du colloque organisé sur le thème « innovation et croissance dans les pays non exportateurs de matières premières : le cas du Sénégal », par le Mouvement des entreprises du Sénégal (MDES) le 17 avril 2014, la Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Mme Aminata Tall, a annoncé que son institution était en train de réaliser une étude sur l’innovation dans le numérique avec comme thématique l’économie numérique, facteur de croissance.

CESE : http://www.ces.sn/

Le groupe IPG/ISTI désigné « meilleure académie CISCO 2013 » d’Afrique subsaharienne

Le groupe IPG/ISTI, réunissant l’Institut privé de gestion (IPG) créée en 1981 et l’Institut Supérieur de Technologie Industrielle créée en 1994, a été désigné « meilleure académie CISCO 2013 » d’Afrique subsaharienne.

Groupe IPG/ISTI : http://www.ipg-isti.com/

Arrestation d’un trafiquant opérant sur les appels internationaux entrant

Le 8 avril 2014, la gendarmerie nationale a procédé à l’arrestation d’un dénommé Akim qui avait mis en place un trafic portant sur les appels internationaux entrant. Ce dernier qui utilisait un dispositif ADSL et une SIM box qui lui permettait d’activer près d’une centaine de cartes SIM. Dès qu’un appel international arrivait, il était détourné et l’appel était tarifé à l’international, mais les opérateurs se voyaient facturer d’une communication locale. Grâce à ce système Akim aurait causé un préjudice, chiffré à plusieurs milliards de FCFA, aux opérateurs télécommunications opérant au Sénégal. Le 6 mars dernier, lors d’une rencontre organisée par l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (ARTP), dans le cadre de la journée de sensibilisation sur les infractions dans le secteur des télécommunications, Dame Mbaye, le directeur du département sécurité de la société nationale des télécommunications Sonatel avait dévoilé qu’en 2013, l’opérateur historique avait perdu 200 millions de FCFA à cause de la fraude sur les télécommunications.

Expresso Sénégal averti par la Commission de protection des données

Suite à une délibération faite le 3 avril 2014, la Commission de protection des données personnelles (CDP) a adressé un avertissement à l’opérateur de télécommunication « Expresso Sénégal » pour manquements à la législation sur les données à caractère personnel à travers l’envoi de SMS publicitaires non sollicités. La CDP reproche à « Expresso Sénégal » d’avoir « délibérément envoyé des « SMS » de prospection commerciale à ses abonnés sans leur consentement et sans aucune possibilité de s’opposer audit traitement » et a estimé que les faits constatés révélaient un « manquement sérieux » aux dispositions législatives occasionnant dès lors une « atteinte grave » à la vie privée et à la tranquillité des personnes concernées. Pour mémoire, les dispositions juridiques de la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 sur la protection des données à caractère personnel, font obligation de « procéder à la déclaration de tous les fichiers et bases de données contenant des informations nominatives, de respecter les finalités pour lesquelles ces données ont été collectées, de s’abstenir de toute prospection commerciale directe sans le consentement préalable des personnes concernées et de mettre en place un dispositif permettant à toute personne d’exercer son droit d’opposition audit traitement ».

CDP : http://www.cdp.sn/

Politique

Interdiction de l’utilisation des caméras drones

Le 29 avril 2014, le Ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, a signé l’arrêté n° 07212 portant interdiction d’utilisation de caméras drones. Dans l’article premier il est stipulé que « pour des impératifs de sécurité, l’utilisation en public de caméras drones, à des fins personnelles ou professionnelles, est interdite sur toute l’étendue du territoire national ». La signature de cet arrêté fait suite à l’utilisation de caméras drones, au-dessus du stade Demba Diop le 27 avril 2014, par la chaîne de télévision TFM pour la retransmission des combats de lutte ayant opposé Sa Thiès à Jordan et Yékini Junior à Modou Anta.

Ministère de l’Intérieur : http://www.interieur.gouv.sn/

Signature d’une convention de partenariat entre l’ARTP et la TRA des Emirats arabes unis

En marge de la 6ème Conférence mondiale sur le développement des télécommunications (CMDT) tenu du 30 mars au 10 avril 2014 à Dubaï (Emirats arabes unis), l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (ARTP) et son homologue des Emirats arabes unis, la Telecommunication Regulator Autorithy (TRA), ont signé une convention de partenariat

ARTP : http://www.artp.sn/

Infrastructures et services

Diversification des forfaits illimix pour les clients Diamono

Orange a décidé de faire évoluer ses forfaits illimix lancés en avril 2013. Jusqu’à maintenant, les forfaits illimix étaient les mêmes pour tous les clients Diamono mais désormais ces derniers auront le choix entre des forfaits illimix Classic pour les clients Diamono Classic, illimix Scool pour les clients Diamono S’cool et illimineex pour les clients Diamono Door waar.

Orange : http://www.orange.sn/

Tigo lance « Tigo Cash », service de transfert rapide d’argent sur téléphone mobile

Le 2 avril 2013, Tigo a lancé « Tigo Cash », un service de transfert rapide d’argent sur téléphone mobile. Ce service permettra à tout abonné disposant d’une puce Tigo d’envoyer de l’argent à un tiers quel que soit l’opérateur de ce dernier. Selon les responsables de Tigo, ce produit s’adresse aux particuliers mais également aux hommes d’affaires et aux entreprises puisqu’il est possible de payer des salaires et des factures. A côté de l’habituel transfert d’argent au guichet Tigo Cash permet d’envoyer de l’argent dans un porte-monnaie électronique, acheter ou envoyer du crédit téléphonique et bénéficier de cadeaux bonus sur l’ensemble du territoire national. Pour lancer ce produit, Tigo annonce avoir ouvert 2 000 points de vente sur le territoire national et compte s’appuyer sur des partenaires pour sa distribution.

Tigo : http://www.tigo.sn/

Projets

Numérisation des archives de l’Afrique occidentale française (AOF)

Suite au travail de prospection mené par trois experts français et cinq archivistes sénégalais chargés de piloter le projet de numérisation des archives de l’Afrique occidentale française (AOF), l’importance du fonds à numériser a été estimé à 3 km. Sous réserve de trouver les financements nécessaires, ce projet pourra aboutir d’ici à la fin 2015. Les archives de l’AOF sont inscrites au « Registre Mémoire du monde » qui comprend le patrimoine documentaire qui a été recommandé par le Comité consultatif international et approuvé par le Directeur général de l’UNESCO, comme répondant aux critères de sélection en ce qui concerne son intérêt international et sa valeur universelle exceptionnelle. En attendant la numérisation intégrale de ce patrimoine, au moins un million d’images numérisées issues des archives de l’Afrique occidentale française (AOF) seront diffusées lors du Sommet de la Francophonie qui se tiendra les 28 et 29 novembre 2014 à Dakar (Sénégal).

Archives nationales du Sénégal : http://www.archivesdusenegal.gouv.sn/

Vers la gratuité de l’internet dans les institutions d’enseignement supérieur

L’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) en collaboration avec l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) et le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) s’est engagée à prendre les dispositions immédiate pour matérialiser la demande du Président de la république, Macky Sall, relative à la gratuité de l’internet dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur, exprimée lors de l’ouverture de la semaine de solidarité numérique.

ADIE : http://www.adie.sn/

Millicom envisage de créer des centres d’incubation pour entreprises en Afrique

Millicom, le groupe propriétaire de l’opérateur Tigo, a annoncé le prochain lancement au Rwanda de Think, un centre d’incubation pour entreprises à fort potentiel de croissance. L’objectif de Millicom est de soutenir des entreprises innovantes dans lesquelles le groupe possédera des parts. Les entrepreneurs sélectionnés pour l’incubation auront accès à du financement, du coaching et pourront également avoir accès a des ressources de Tigo pour les phases de tests. Le projet Think sera ultérieurement étendu dans tous les pays où le groupe Millicom est présent en Afrique.

Millicom : http://www.millicom.com/

Rendez-vous

Journée mondiale des télécommunications (17 mai 2014)

La Journée mondiale des télécommunications organisée à initiative de l’Union internationale des télécommunications (UIT) sera célébrée le 17 mai 2014. A cette occasion, l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) organisera une conférence sur le thème : « Le haut débit, levier de croissance pour l’Afrique ».

ESMT : http://www.esmt.sn/

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)