twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 174 Janvier 2014

vendredi 31 janvier 2014

Bulletin sur l'actualité des technologies de l'information et de la communication


Sommaire

Éditorial

Actualités

Politique

Infrastructures et services

Projets

Rendez-vous

Editorial

Une année qui démarre sur les chapeaux de roue !

A peine l’année 2013 enterrée, l’année 2014 a démarré sur les chapeaux de roue avec une actualité des plus denses dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Sur le plan des politiques publiques, la vedette reviens sans nul doute au Comité national de pilotage de la transition de l’audiovisuel analogique au numérique (CONTAN) dont l’appel à candidature pour la mise en place d’une infrastructure convergente suscite moult débats dans les milieux spécialisés. Malheureusement, comme d’habitude, ni les citoyens, ni les partis politiques, ni la société civile ne font entendre leurs voix sur ces questions qui sont pourtant tout autant, si ce n’est plus, plus sociétales que techniques ou économiques. Quel doit-être le rôle de l’Etat dans la transition vers le numérique ? Quelle doit être la place accordée au secteur privé national ? Qui doivent être les partenaires financiers et techniques devant accompagner le processus et sur quels critères les choisir ? Comment sera constituée et gérée la société qui sera en charge du multiplex ? Faut-il une ou plusieurs infrastructures de diffusion ? Qui doit/peut et comment financer cette mutation complexe ? Etc. De plus dans le débat actuel, il faut regretter que les attaques personnelles, les positionnements individuels, les questions liées aux prérogatives des uns et des autres ou encore les diatribes l’emportent sur les critiques constructives et les contributions visant à faire en sorte que la transition vers le numérique soit une réussite. Comme l’a indiqué le Président de la république lors de l’installation du CONTAN, ce dont il s’agit aujourd’hui c’est la création d’une « alliance nationale pour le numérique » car en la matière l’échec n’est pas permis et si échec il devait y avoir cela ne serait pas celui d’untel ou d’untel mais bien celui du Sénégal. Au-delà, l’importante et a bonne nouvelle qui est passée quasiment aperçue c’est la création par Expresso d’une structure dédiée à la fourniture de services aux entreprises offrant notamment des liaisons spécialisées à haut débit mettant ainsi fin au monopole de la Sonatel. En effet, malgré la privatisation de l’opérateur historique en 1997, jamais depuis cette date, les entreprises n’ont eu la possibilité de faire jouer la concurrence pour le choix de leur fournisseur d’accès Internet avec les conséquences négatives que l’on sait tant sur le niveau des prix que sur la qualité de service. Il faut espérer que bientôt Tigo se positionnera également sur ce segment et que demain ces deux opérateurs proposeront également des offres aux particuliers afin qu’ils puissent enfin accéder au haut débit et ce à des prix qui ne soient pas prohibitifs. En effet, même si comparaison n’est pas raison, il est difficile de comprendre pourquoi en France un abonnement triple play (téléphone, télévision et Internet) avec des débits de 20 Mo revient entre 13 000 FCFA et 26 000 FCFA quand au Sénégal un abonnement dual play coûte 24 000 FCFA pour disposer d’un débit Internet de 512 Ko et accéder à 25 chaînes de télévision ! Dernier élément qui mérite d’être souligné tant l’innovation est spectaculaire pour faire progresser le Sénégal sur la voie de la Société de l’information, l’annonce faite par Tigo d’offrir une connexion WiFi gratuite dans plusieurs centaines de bus. Là encore on ne peut que saluer cette initiative qui devrait permettre à des milliers de Sénégalais et de Sénégalaises, notamment parmi les plus jeunes, d’être connectés dans les transports dans lesquels ils passent chaque semaine des heures et des heures. C’est ici l’occasion d’inviter les collectivités locales à mettre en place, en collaboration avec les opérateurs de télécommunications, des zones offrant un accès WiFi gratuit, dans les espaces publics (mairies, établissements sanitaires et scolaires, places publiques, etc.) afin que le slogan « Internet pour tous, Internet partout » devienne une réalité. En effet, tant que l’accès à Internet sera réservé à une infime minorité, il sera totalement chimérique de vouloir développer une économie numérique digne de ce nom capable de faire vivre des entreprises qui pourront générer de la richesse, créer des emplois et être suffisamment fortes pour s’attaquer aux marchés de la sous-région, aux marchés africains et pourquoi pas au marché mondial.

Alexandre Corenthin
Secrétaire aux relations internationales

Actualités

Le site web d’OSIRIS a reçu plus de 30 000 visites durant le mois de janvier 2014

En ce début d’année 2014, qui verra le quinzième anniversaire du lancement de Batik au mois d’août prochain, le site web d’OSIRIS a enregistré plus de 30 000 visites durant le mois de janvier ce qui n’était jamais arrivé. Entre janvier 2013 et janvier 2014, la fréquentation du site a augmenté de plus de 35% et cette augmentation est même de plus de 92% si l’on se réfère à janvier 2011. Outre la mise en ligne d’une nouvelle version du site, combinant une nouvelle charte graphique et de nouvelles fonctionnalités, l’augmentation de la fréquentation doit beaucoup à l’interfaçage du site avec un compte Twitter et une page Facebook qui permet de suivre sa mise à jour en temps réel et lui fait bénéficier de la viralité de ces outils.

OSIRIS : http://www.osiris.sn/
OSIRIS sur Twitter : http://twitter.com/osiris_SN
OSIRIS sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Osiri...

Renouvellement des instances d’OPTIC

A l’issue de l’Assemblée générale de l’Organisation des professionnels des TIC (OPTIC) qui s’est tenue le 30 janvier 2014, la composition du nouveau Bureau exécutif se présente comme suit :

- Président : Antoine Ngom (Dg GSIE Technology)
- 1er Vice-président : Omar Guèye Ndiaye (Dg Sonatel Multimédia)
- 2ème Vice-président : Meïssa Ngom (Pdg Groupe Chaka)
- 3ème Vice-président : Abdoulaye Mbaye (Dg Neurotech)
- 4ème Vice-président : Mamadou Faye (Dg 2SI)
- 5ème Vice-président : Emmanuel Hamez (Dg Expresso Télécom)
- Trésorier général : El Hadj Momar Diop (Pdg Homeview Sénégal)
- Trésorier adjoint : Papa Amadou Diagne (Dg Atomiuim Gestion)

Par ailleurs, Karim Sy (PCA MAARCH Sénégal), Mohsen Chirara (Dg ARC Informatique), Fatimata Agne Ba (Dg ALINIS), Tidiane Sarr (Dg Ferlo SA), Pape Déthié Thiam (Dg Regiosis Group) et Seydina Moussa Ndiaye (Dg SEYSOO) ont été élus membres du bureau.

OPTIC : http://www.optic.sn/

Mise en ligne de la plateforme Sandag’art

Le 29 janvier 2014, Jjiguene Tech, premier hub rassemblant des femmes travaillant dans le domaine des technologies au Sénégal a mis en ligne le site Sandag’art, une nouvelle plateforme dédiée aux artisans. Sandag’art vise à aider les artisans sénégalais qui ont souvent des problèmes pour promouvoir leurs produits au niveau national et international. Le fonctionnement de la plateforme permettra à chaque artisan d’avoir sa propre page afin de mettre en exergue ses produits avec à l’appui les prix figurant sur la plateforme.

JjigueneTech : http://jjiguenetech.com/fr/
Sandag’art : http://sandagart.com/

Lancement de l’application Daral destinée au secteur de l’élevage

Le 29 janvier 2014, le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye et le ministre de la Communication et de l’Economique numérique, Cheikh Abiboulaye Dièye, ont procédé au lancement de l’application Daral destinée à la gestion du secteur de l’Elevage. Cette application est composée de deux plateformes Web et SMS qui sont reliées à une base de données, le rôle de l’interface Web étant de permettre la collecte et la visualisation des données relatives aux éleveurs et à leur cheptel. Quant à l’interface mobile (SMS), elle permet aux éleveurs d’interagir avec les vétérinaires et les forces de l’ordre de leur localité en cas d’alerte épidémiologique ou de vol de bétail. La phase pilote du projet se déroulera dans les régions de Fatick et de Kaolack et la première phase du projet devrait toucher près de 8.000 éleveurs professionnels et 15.000 éleveurs domestiques. Cette application a été mise au point par quatre jeunes développeurs sénégalais qui ont bénéficié d’un appui financier et d’outils technologiques mis à leur disposition par Microsoft, à travers l’initiative Coders4Africa.

L’action Sonatel atteint le cours record de 25 000 FCFA à la BRVM

Le 28 janvier 2014 à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan (Côte d’ivoire), l’action Sonatel a atteint le cours record de 25 000 FCFA. De grosses transactions ont été notées sur le titre Sonatel dont le volume global a atteint, entre le 20 et le 29 janvier 2014, près de 6, 2 milliards de FCFA. Pour mémoire, l’action Sonatel avait été introduite à la BRVM au cours de 22 000 FCFA en octobre 1998, correspondant actuellement à 2 200 FCFA suite au fractionnement par dix entré en vigueur depuis le 23 novembre 2012. Le cours de l’action Sonatel a donc augmenté de 1036.36% en quinze années de cotation, étant ainsi un des titres phare de la BRVM.

Sonatel : http://www.sonatel.com/

Protocole d’accord en vue de la numérisation du registre de commerce et du crédit mobilier

Le 28 janvier 2014, le ministère de la Justice, l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) et le ministère de l’Economie et des Finances ont procédé à la signature d’un protocole d’accord relatif à la numérisation du registre de commerce et du crédit mobilier.

L’Assemblée nationale demande l’audition des responsables de forums de discussion en ligne

Le député Moustapha Diakhaté, Président du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), a demandé l’audition séparée par la Commission de la communication de l’Assemblée nationale du Ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, du Président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), du Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abou Lô et du Président de l’Association des professionnels de la presse en ligne (APPEL), Ibrahima Faye. Cette demande d’audition parlementaire vise notamment à édifier l’Assemblée nationale sur les mesures qu’ils préconisent afin de mettre fin aux dérives, injures et autres déviances constatées dans les forums de certains sites en ligne.

L’Intersyndicale publie un Mémorandum contre le démantèlement du groupe SONATEL

Afin de lutter contre les projets d’externalisation/mutualisation de la direction générale du Groupe SONATEL, l’Intersyndicale des travailleurs de la SONATEL regroupant le Syndicat National des Travailleurs des Postes et Télécommunications (SNTPT) et le Syndicat des travailleurs de la SONATEL (SYTS), a publié un document intitulé « Mémorandum contre le démantèlement du groupe SONATEL ». Après avoir rappelé le contexte, l’histoire des relations entre France Télécom et la SONATEL, l’environnement difficile dans lequel évolue actuellement France Télécom ainsi que les diverses tentatives de démantèlement de la SONATEL par France Télécom, le document analyse l’impact social et technique de l’externalisation de la gestion des sites radios, de l’exploitation du cœur de réseau et du réseau d’accès et fait des propositions alternatives.

SNTPT : http://www.sntpt.sn/
SYTS : http://www.syts.sn/

Saisie de 1846 téléphones contrefaits par la police

La Brigade nationale de lutte contre la piraterie et la contrefaçon et Samsung ont organisé au début du mois de janvier 2014 à Dakar des raids dans plusieurs marchés afin de lutter contre la vente de produits de contrefaçon. Le résultat de ces opérations a été la saisie de mille huit cent quarante-six (1846) téléphones contrefaits dans plusieurs points de vente. A travers cette opération, Samsung entend s’opposer aux fabricants et fournisseurs de téléphones portables contrefaits et dans cette logique l’entreprise a également intenté des actions en justice contre ces contrefacteurs.

Samsung : http://www.samsung.com/

Organisation par la Douane d’un forum sur les nouvelles technologies

Les 21 et 22 janvier 2014, la Douane a organisé un forum dédié aux nouvelles technologies portant sur le thème « Le numérique au service d’une administration performante : enjeux et défis pour les douanes ». Cette rencontre, organisée en partenariat avec la COTECNA et CFAO Technologies, a abordé des questions telles la dématérialisation, la sécurité des données numériques, la mobilité, la prospective et la valeur ajoutée de l’interconnexion et l’interopérabilité des systèmes. Elle a vu la participation de plusieurs administrations des douanes, notamment celles des pays qui utilisent les solutions sénégalaises (Kenya, Burkina Faso), de pays de la sous-région (UEMOA et CEDEAO) mais aussi du Maroc et de la Tunisie) ainsi que de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

Douanes : http://www.douanes.sn/

Réduction du montant de la redevance annuelle pour les fréquences de télévision

A l’occasion de la présentation des vœux de la presse, le Président de la république, Macky Sall, a annoncé la décision de réduire de 20 millions de FCFA à 2,5 millions FCFA la redevance annuelle pour les fréquences principales de télévision et à un million de FCFA pour les fréquences dérivées. Cette décision s’ajoute à celle portant sur l’effacement de la dette fiscale contractée par les entreprises de presse avant le 31 décembre 2013.

L’Assemblée nationale demande l’audition des opérateurs de transfert d’argent

Le 17 janvier 2014, le député Moustapha Diakhaté, Président du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), a demandé l’audition des opérateurs de transfert d’argent, afin qu’ils édifient l’Assemblée nationale sur la protection, l’utilisation, la conservation, le stockage et la divulgation des données personnelles par leurs services. Evoquant l’article 44 du règlement intérieur de l’Assemblé nationale, il a sollicité l’audition commune, par les commissions de la Défense, des Lois et de l’Économie générale, des ministres de l’Intérieur, de la Justice et de l’Economie et des Finances ainsi que celle des responsables de Wari, Joni Joni et Poste One.

Atelier de formation sur la plateforme de dématérialisation du permis de construire

Le 17 janvier 2014, un atelier de formation des architectes sur la plateforme de dématérialisation de la procédure de traitement des dossiers de permis de construire s’est tenu à Dakar. Piloté par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), ce projet, d’un montant de 1,210 milliard de FCFA est financé par The Investisment climate facility for Africa (ICFA) à hauteur de 58% et par l’Etat pour 42%. D’une durée de 18 mois, le projet qui a démarré en juillet 2013 devrait prendre prendra fin en décembre 2014. Outre la dématérialisation de la procédure, ce projet devrait favoriser une réduction des coûts d’au moins 25%.

ADIE : http://www.adie.sn/

Le DG d’Expresso Sénégal dément que SUDATEL envisage la vente ses filiales africaines

Dans un entretien réalisé par Malick Ndaw et publié par Sud Quotidien le 15 janvier 2014, Emmanuel Hamez, Directeur général d’Expresso Sénégal, a formellement démenti la rumeur selon laquelle Sudatel, envisageait de vendre les filiales africaines qu’elle possède en Guinée, en Mauritanie et au Sénégal.

Expreso : http://www.expresso.sn/

Expat Dakar a lancé une application mobile sous Androïd

Le 9 janvier 2014, Expat Dakar, premier site de petites annonces au Sénégal, a lancé une application Androïd qui peut être téléchargée sur Google play. Expat Dakar compte aujourd’hui plus 16 000 annonces qui vont des objets courants (véhicules, vêtements, livres, CD, appareils électroniques d’occasion, etc.) aux objets de collection (antiquités, masques, œuvres d’art, tableaux, etc.). Ces annonces qui sont gratuites pour les particuliers sont mises à jour quotidiennement.

Expat Dakar : http://www.expat-dakar.com/

Démarrage des activités de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS)

Devant accueillir 2 000 étudiants pour l’année universitaire 2013-2014, l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) a organisé le lancement officiel de sa tournée nationale d’information le 7 janvier 2014 au CICES. Par la suite des rencontres ont été organisées à Thiès, Diourbel, Kaolack, Kolda, Podor, Saint-Louis et Ziguinchor. Pour débuter ses activités, l’UVS dispose de onze espaces numériques ouverts (ENO) répartis sur l’ensemble du territoire national et à terme elle comptera au moins un ENO dans chaque département. Actuellement, l’UVS propose cinq filières (mathématiques appliquées et informatique, sciences économiques et gestion, sciences juridiques et politiques, sociologie et anglais) débouchant sur 94 métiers et fonctions.

Université virtuelle du Sénégal : http://www.uvs.sn/

La SONATEL s’engage à déclarer les traitements portant sur les données de ses clients

Le 9 janvier 2014, la SONATEL a discuté avec la Commission de Protection des données personnelles (CDP) de la déclaration des traitements portant sur les données personnelles de ses abonnés. L’objectif de cette opération était de vérifier la légalité de la collecte et de l’utilisation de toutes les données personnelles et de s’assurer que toutes les précautions sont prises pour empêcher que les données ne soient déformées, vendues ou communiquées à des personnes non autorisées. Suite à ces discussions, il a été retenu que la SONATEL aurait déclaré toutes ses bases de données d’ici la fin du mois de février 2014. Depuis le démarrage officiel des activités de la CDP, la SONATEL est le premier opérateur des télécommunications à sacrifier à cette obligation prévue par la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008.

CDP : http://www.cdp.sn/

Cérémonie de clôture du « Grand prix FDSUT pour l’innovation TIC »

Le 9 janvier 2014, le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT), en partenariat avec l’incubateur CTIC Dakar, a procédé à la cérémonie de clôture du « Grand prix FDSUT pour l’innovation TIC » dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et la santé. A cette occasion, le FDSUT a financé pour un montant de cinq millions de FCFA chacun les huit lauréats suivants :

a) Agriculture :
- 1- Assane Sylla : Baolrang
- 2- Awa Kaba : Sooretul
- 3- Sitcom

b) Élevage
- 1- Amadou Sow : Daaraal
- 2- Abdoulaye Diaw : Sengounou

c) Santé
- 1- Moustapha Kane : CMU
- 2- Fatoumata Bèye : SIES Soft Solution
- 3- Mouhamed Lô : CMU Connect

Politique

Renouvellement du collège des délégués de l‘ARTP

Le Collège des délégués de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a été renouvelé et Abou Abel Thiam, jusquà présent Porte-parole du Président de la république, a été porté à sa tête pour un mandat de cinq ans non renouvelable. Les autres membres du collège sont :

- M. Modi Coumba Gadiaga, juriste ;
- M. Amadou Ly, expert en télécommunications ;
- M. Abdou Karim Sall, expert en postes ;
- Mme Ada Hagne Dia, spécialiste en gestion administrative et financière ;
- M. Amadou Manel Fall, économiste ;
- Colonel Cheikh Birahim Thioune, spécialiste en radiocommunications.

La durée du mandat de tous les membres est de cinq ans non renouvelable à l’exception de celle des mandats d’Amadou Manel Fall et du Colonel Cheikh Birahim Thioune qui est de trois ans non renouvelable.

ARTP : http://www.artp.sn/

Régina Mbodj nommé Directrice générale du CTIC Dakar

Régina Mbodj, qui assurait jusqu’alors les fonctions de Business developper au CTIC Dakar, a été nommé Directrice générale de cet incubateur en remplacement d’Omar Cissé. Le CTIC Dakar est né d’un partenariat public-privé (PPP) mis en place sous l’égide de la Fondation des incubateurs TIC du Sénégal (FICTIS) qui regroupe le secteur privé (Organisation des Professionnels des TIC, la CNES, le CNP, le MDES, la CCIAD, etc.), l’Etat (SCA, ADIE, ARTP, Ministère en charge des TIC, Ministère des Finances, APIX, etc.), le secteur de l’enseignement supérieur (UCAD et UGB) ainsi que l’Association des professionnels des banques et établissements financiers du Sénégal représentée par la BRS et la BSIC. Ce projet a également bénéficié du soutien de la Société financière internationale (SFI), du Centre de Développement des Entreprises (CDE) et de la GIZ.

CTIC Dakar : http://www.cticdakar.com/

Infrastructures et services

Expresso se lance dans la fourniture de services aux entreprises

Expresso Sénégal a créé un département dédié à la fourniture de services aux entreprises dénommé Expresso Business Solutions & Services (EBSS) qui propose trois offres à savoir :

- Magik Pro : forfaits de communication avec bonus Internet ;
- Team Connect Pro : communications au sein d’un groupe fermé d’utilisateurs (GFU) ;
- LS-Pro : liaisons spécialisées pouvant atteindre jusqu’à 155 Mbits/s.

Ce département, qui vient directement concurrencer Orange Business Services (OBS), va introduire la concurrence sur le marché de la fourniture d’accès Internet qui était jusqu’à présent un monopole de facto de la Sonatel après avoir été pendant longtemps un monopole de jure. Cette concurrence a été rendue possible grâce à l’investissement fait par Expresso dans la construction du câble Africa Coast to Europe (ACE) qui offre une capacité de 5,12 Térabit.

Expresso : http://www.expresso.sn/

La SONATEL a renforcé les capacités de son réseau mobile pour les besoins du Maouloud

A l’occasion de la célébration du Maouloud, la SONATEL a renforcé les capacités de son réseau mobile dans les villes de Tivaouane et Kaolack qui accueillent l’essentiel des pèlerins. C’est ainsi qu’elle a déployé 278 stations mobiles ou antennes BTS dans les différentes localités ou est célébré le Maouloud contre 228 stations mobiles en 2013, soit 50 nouvelles antennes de plus.

SONATEL : http://www.sonatel.sn/

Projets

Tigo offrira bientôt le WiFi gratuit à bord de plusieurs centaines de bus

Via sa page Facebook, Tigo, le second opérateur à avoir fait son entrée sur le marché sénégalais de la téléphonie mobile, a annoncé qu’il offrirait bientôt un accès WiFi gratuit à bord de plusieurs centaines de bus. Pour mémoire, Tigo a lancé son offre 3G+ le 16 décembre 2013.

Page Facebook de Tigo : https://www.facebook.com/TigoSn?fref=ts
Tigo : http://www.tigo.sn/

La FICTIS envisage de créer un incubateur à Ziguinchor

Le 26 janvier 2014, à l’occasion de la 3ème édition de Tekki 48, après celles organisées à Dakar et à Saint-Louis, Omar Cissé, représentant la Fondation des incubateurs TIC du Sénégal (FICTIS), a annoncé qu’il proposerait que Ziguinchor soit un des pôles choisis pour accueillir un incubateur. Cette décision s’appuie notamment sur le fait que la mairie de Ziguinchor a promis de mettre un bâtiment à la disposition de la FICTIS.

La KOICA pourrait appuyer la construction d’espaces numériques ouverts destinés à l’UVS

Le 17 janvier 2014, à l’occasion de l’audience que lui a accordée le Pr. Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Kim Young Mok, Président de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a indiqué que la Corée pourrait appuyer la construction d’espaces numériques ouverts (ENO). Les ENO sont conçus comme des espaces de socialisation offrant un cadre permettant aux étudiants, élèves, enseignants et chercheurs, groupements socio-économiques et autres acteurs de disposer des équipements, des ressources et des outils informatiques nécessaires au bon déroulement des activités pédagogiques. Espaces de socialisation par excellence, les étudiants trouveront dans leur ENO les appuis en cas de difficulté mais aussi les conditions et les activités propices à l’affermissement d’un sentiment d’appartenance.

KOICA : http://www.koica.go.kr/

Le ministère de l’Economie et des Finances devrait auditer son système d’information

Conformément aux recommandations du schéma directeur informatique de l’Etat, le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a décidé de procéder à l’audit de son système d’information. L’audit de ce système devrait permettre de renforcer la sécurité des données relatives à l’économie sénégalaises ainsi que celles touchant à la vie privée des citoyens. Le ministère de l’économie et des finances dispose de l’un des parcs informatiques les plus étendus de l’administration sénégalaise ainsi qu’un système d’information complexe.

Ministère de l’économie et des finances : http://www.finances.gouv.sn/

Rendez-vous

Digital Broadcasting Switchover Forum Africa (11-14 février 2014 Arusha, Tanzanie)

La neuvième édition du Digital Broadcasting Switchover Forum Africa, organisée par la Commonwealth Telecommunications Organisation (CTO), se déroulera du 11 au 14 février 2014 à Arusha (Tanzanie). Les questions à l’ordre du jour porteront sur les défis techniques et pratiques de la transition vers le numérique à travers le continent, les approches réglementaires de la radiodiffusion numérique, la croissance de la connectivité à large bande et son impact sur la radiodiffusion, etc.

CTO : http://www.cto.int/

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)