twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 173 Décembre 2013

mardi 31 décembre 2013

Bulletin sur l'actualité des technologies de l'information et de la communication


Sommaire

Éditorial

Actualités

Politique

Infrastructures et services

Projets

Rendez-vous

Editorial

Bilan de l’année 2013 : une année porteuse de ruptures

Faire le bilan de l’année écoulée est toujours un exercice difficile puisqu’il s’agit de sélectionner des faits sans toujours avoir le recul suffisant pour les apprécier en toute objectivité. Toujours est-il que l’on peut dire sans risque de se tromper que l’année 2013 a été un bon cru pour l’action Sonatel à la Bourse régionales des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan (Côte d’Ivoire) où elle est passé de 14 800 FCFA en fin décembre 2012 à 20 395 FCFA en fin décembre 2013, soit une augmentation de 37,8%. En avril 2013, le titre Sonatel s’était d’ailleurs particulièrement distingué puisque plus de 135 000 actions avaient été échangées en une seule séance. Sur le terrain, la Sonatel a continué d’exercer son leadership (58,34%) sur le marché de la téléphonie mobile qui frise désormais les treize millions de clients même si, comme nous le disons souvent, les chiffres fournis par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) doivent être minorés compte tenu du phénomène multi-SIM et des puces devenues inactives. Tigo, second opérateur à être arrivé sur le marché de la téléphonie mobile a, suite au règlement de son contentieux avec l’Etat en 2012, investi quelques 50 milliards de FCFA dans la modernisation et l’extension de son réseau et lancé sa 3G+ mettant ainsi son offre de services au même niveau que celle ses deux autres concurrents. Cependant, le bénéfice de ces investissements ne s’étant pas encore fait sentir, Expresso en a profité pour se hisser à la deuxième place avec 20,92% de parts de marché dépassant d’une courte tête les 20,74% de Tigo. En matière d’environnement légal et réglementaire, 2013 aura vu se dérouler une nouvelle campagne d’identification des abonnés à la téléphonie mobile, l’adoption du principe de la mise en oeuvre de la portabilité des numéros et le démarrage des activités de la Commission de protection des données personnelles (CDP), créée en 2008, qui a demandé à toutes les structures procédant à des traitements de données de les déclarer à ses services. L’année 2013 qui avait démarré par la validation de la stratégie nationale de passage de l’audiovisuel analogique au numérique s’est terminé avec la création du Comité de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN) dont le défi est de réussir dans les délais cette fameuse migration qui doit impérativement intervenir avant le 17 juin 2015 et de tirer le meilleur profit du dividende numérique pour créer des emplois et rendre l’accès haut débit Internet possible partout dans le pays. En matière d’usages, le fait marquant a été la mise en place par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche de la plateforme Campusen qui a permis l’orientation dans les établissements privés d’enseignement supérieur de quelques 6 000 bacheliers de la session 2012 non orientés dans les universités publiques puis l’orientation des bacheliers de la session 2013 dans les universités publiques couplée avec le paiement électronique des frais d’inscription via les services de transfert d’argent (Yooni-ma, La Poste, Wari, Joni Joni et Money Express), le tout ayant fonctionné sans problème majeur. A ce chapitre, il faut également ajouter la dématérialisation des factures téléphoniques à laquelle a procédé la Sonatel ainsi que l’envoi par Macky Sall, Président de la république, de SMS et de tweets à l’occasion des principales fêtes légales. Sur un autre registre, il faut signaler le « buzz » fait sur Internet par « le Journal rappé » présenté par Xuman et Keyti et qui a été visionné plus d’un million de fois. Toujours côté contenus numériques, l’année 2013 a vu la naissance d’une seconde maison d’édition spécialisée dans l’édition numérique avec la création de « Diasporas noires » qui rejoint les « Nouvelles éditions numériques africaines » dont le promoteur vient de lancer la « Librairie numérique africaine ». Enfin, il faut souligner que Kheweul.com, la firme créée par Mouhamet Diop, s’est vu décerner le prix du meilleur registrar africain par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN). L’année 2013 apparaît donc comme une année porteuse de ruptures qu’il convient de matérialiser en prenant les décisions idoines qui permettront de replacer notre pays sur les rails du développement de l’économie numérique. Le Sénégal pourrait ainsi retrouver la place de leader qu’il occupait, il y a plus d’une décennie de cela, et qu’il a perdu au profit de pays comme le Kenya, le Rwanda, etc. faute d’avoir su mettre en place l’environnement nécessaire au développement des TIC.

Amadou Top
Président d’OSIRIS

Actualités

La DGID lance une application permettant de déclarer ou de payer ses taxes en ligne

Le 19 décembre 2013, la Direction générale des impôts et des domaines (DGID) a lancé une application Web dénommée « e-tax » permettant aux citoyens de déclarer ou de payer leurs taxes en ligne. Pour ce faire, ils doivent disposer d’un compte et d’un mot de passe délivrés par l’administration fiscale, via le site http://dgid.sn/etax. Pour mettre en œuvre cette nouvelle procédure, la DGID a décidé de s’appuyer sur le modèle du virement bancaire et d’automatiser les notifications de paiement à travers un système d’échange de données informatisées (EDI) avec les banques sur la base d’un cahier des charges. En plus du groupe Ecobank, qui avait servi de cadre d’expérimentation pour la phase pilote, la Citibank, la CBAO et la SGBS se sont engagées à participer au système en signant des conventions avec la DGID.

DGID : http://www.impotsetdomaines.gouv.sn/

Le SYTS s’oppose aux projets d’externalisation de la Sonatel qui parle de mutualisation

Le 18 décembre 2013, à l’occasion d’une conférence de presse, le Syndicat des Travailleurs de Sonatel (SYTS) a dit son opposition au projet d’externalisation du réseau annoncée par la direction générale de la Sonatel, estimant que sa mise en œuvre était de nature à « démanteler et fragiliser » le groupe au profit d’intérêts étrangers et de mettre sous contrôle total les activités stratégiques de l’opérateur historique. Ce projet s’appuie sur trois piliers qui sont le recours à une Towerco pour l’externalisation de la gestion des sites hébergeant des BTS, la mise en place d’un Global Network Operations Center (GNOC) pour l’exploitation du cœur du réseau et le recours à un Access Network Operator (ANO) pour le réseau d’accès dans le but d’améliorer le chiffre d’affaires moyen par client habituellement désigné sous le sigle anglais ARPU. Le SYTS a également réclamé le rachat par l’Etat sénégalais des 9% d’actions cédées à France Télécom en 1998 afin que la part de la puissance publique dans le capital de la Sonatel soit à nouveau de l’ordre d’un tiers contre 27% à l’heure actuelle. De son côté la Direction générale de la Sonatel dans un communiqué publié le 19 janvier 2014 a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’externalisation mais de mutualisation afin de rester compétitif en faisant des économies d’échelle. Elle a par ailleurs indiqué que cette démarche ne déboucherait sur aucun licenciement mais au contraire la création d’une centaine d’emplois et que tous les équipements resteront propriété de Sonatel et qu’aucune donnée ne sera transmise à des tiers au Sénégal comme à l’étranger.

SYTS : http://www.syts.sn/

Le démarrage du projet-pilote de service universel de Matam une nouvelle fois annoncé

Selon l’information donnée par Abou Lô, Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), le projet-pilote de service universel de télécommunications dans la région de Matam (Nord-est) démarrera bientôt ses activités. Il a par ailleurs indiqué que si cette phase-pilote donnait satisfaction, l’expérience serait étendue aux autres régions du pays afin de permettre aux localités qui en sont privées, d’accéder à la téléphonie mobile et à l’Internet. Exploité par la société Hayo SA, ce projet-pilote devrait fournir l’accès au téléphone et à Internet dans la région de Matam. Pour mémoire, l’atelier de présentation de ce projet s’est déroulé le 11 décembre 2006, suite à quoi l’Etat a accordé une licence au Consortium de service universel (CSU SA) par un arrêté ministériel en date du 23 juin 2009. Depuis cette date, le démarrage du projet a été annoncé à plusieurs reprises sans que ces annonces ne soient suivies d’effet.

Hayo : http://www.hayo.sn/

Lancement de la Librairie numérique africaine (LNA)

Lors de l’édition 2013 de la Foire du livre et du matériel didactique de Dakar (FILDAK), qui s’est déroulée du 16 au 21 décembre 2013, Marc-André Ledoux, Directeur général des Nouvelles éditions numériques africaines (NENA) a annoncé le lancement de la Librairie numérique africaine (LNA), plateforme dédiée au livre africain. Regroupant douze éditeurs de plusieurs pays africains, le site permet de trouver, acheter, télécharger ou commander, des recueils et des livres numériques d’auteurs et d’éditeurs africains. Ces œuvres peuvent être lues sur un ordinateur, une tablette, un téléphone intelligent ou encore une liseuse à encre numérique.

NENA : http://nena-sen.com/

L’ambassade de Grande-Bretagne rend obligatoire les demandes de visa en ligne

Depuis le 16 décembre 2013, toute demande de visa d’entrée en Grande-Bretagne doit obligatoirement se faire en ligne et être payée en dollars et en ligne. L’ambassade de Grande-Bretagne au Sénégal a indiqué que le principal objectif de cette décision était la modernisation des processus transactionnels en accord avec la tendance mondiale allant dans le sens de l’utilisation des transactions et des paiements en ligne.

Ambassade Grande Bretagne au Sénégal : https://www.gov.uk/government/world...

Abdou Salam Madior Fall, PDG de Seneweb.com, élu « Homme de l’année 2013 » par Leral

La rédaction du portail d’information « Leral » a élu Abdou Salam Madior Fall, Président directeur général de Seneweb.com, « Homme de l’année 2013 ». Créé en 1999, le portail Seneweb est le plus visité en Afrique occidentale francophone avec plus de 4 000 000 de visiteurs par mois en moyenne et plus de 35 400 000 millions de pages vues par mois.

La CDP appelle les organismes à déclarer les traitements de données personnelles

Dans un communiqué diffusé le 13 décembre 2013, la Commission de protection des données personnelles (CDP) a rappelé que tout traitement de données à caractère personnel doit obligatoirement faire l’objet d’une déclaration préalable dans le but d’assurer une protection efficace de la vie privée et des libertés individuelles dans l’environnement des TIC au Sénégal. A cet effet, elle a demandé aux responsables du traitement des données des organismes publics et privés de procéder dans les meilleurs délais auprès de ses services aux déclarations des traitements portant sur les données nominatives. Sont visés, les fichiers ou bases de données (personnels, clientèles, usagers, patients, abonnées, élèves ou étudiants, etc.), les transferts de données personnelles des sénégalais à l’étranger, le marketing direct (SMS, courrier électronique), les systèmes biométriques (photos, empreintes digitales, ADN, etc.) et les systèmes de vidéosurveillance ou de géolocalisation. En application de la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008, la Commission de protection des données personnelles a pour mission de vérifier la légalité de la collecte et de l’utilisation de toutes les données personnelles et de s’assurer que toutes les précautions sont prises pour empêcher que les données ne soient déformées, volées, vendues ou communiquées à des personnes non autorisées.

CDP : http://www.cdp.sn/

La COFTEL se penche sur l’harmonisation des politiques de taxation dans l’UEMOA

La 7ème réunion de la Conférence des opérateurs et des fournisseurs de services de télécommunications des Etats de l’Union monétaire ouest-africaine (COFTEL) s’est déroulée les 5 et 6 décembre 2013 à Abidjan (Côte d’ivoire). Elle s’est principalement attelée à dégager des solutions en vue d’une harmonisation des politiques de taxation afin de rendre le secteur des TIC plus performant dans la sous-région. La COFTEL a été créée les 22 et 23 novembre 2007 à Cotonou (Bénin) sous l’impulsion de l’UEMOA.

Atelier régional d’information et de concertation sur la transition vers le numérique

Les 9 et 10 décembre 2013 s’est tenu à Dakar (Sénégal), un atelier régional d’information et de concertation pour une transition réussie de l’analogique vers le numérique pour la télévision et la radio, organisé par la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), en collaboration avec le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA). Les objectifs de cet atelier étaient d’informer tous les acteurs des structures administratives et des institutions publiques et privées censées jouer un rôle majeur dans cette transition numérique sur :
  • les enjeux de la transition numérique ;
  • les décisions prises au niveau régional ;
  • la vision de la Commission de l’UEMOA de la transition numérique ;
  • les dispositions à prendre, en direction des populations, pour une transition numérique réussie.

UEMOA : http://www.uemoa.org/
CNRA : http://www.cnra.sn/

Célébration de la Semaine africaine des TIC (SATIC)

Dans le cadre de la Semaine africaine des TIC (SATIC), initiée par l’Union africaine (UA) sur le thème « Promouvoir le panafricanisme, la renaissance africaine à travers les TIC vers la vision 2063 de l’UA », des activités se sont déroulées les 3 et 4 décembre 2013 dans les locaux de la Foire internationale de Dakar (FIDAK). Le 3 décembre ont été organisés un panel sur le thème « Les TIC, un outil efficace pour l’Intégration africaine » et un autre sur « TIC et bonne gouvernance » tandis que le 4 décembre était célébrée la journée « sans papier ». Organisée dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine/Union Africaine (OUA/UA), la Semaine africaine des TIC est destinée à offrir une opportunité de réfléchir sur les avantages que l’Afrique peut tirer dans l’exploitation des TIC pour la construction d’une économie fondée sur le savoir.

Union africaine : http://www.au.int/

L’Etat dégage un milliard de FCFA pour la réalisation du projet « Un étudiant/un ordinateur »

A l’occasion de l’examen du projet de budget 2014 du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), le Pr. Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé que l’Etat avait dégagé un milliard de francs CFA, pour la réalisation du projet « Un étudiant/un ordinateur » visant à faciliter l’accès des étudiants aux technologies de l’information et de la communication. Le matériel informatique nécessaire à ce projet bénéficie d’une exonération de la TVA et de certaines autres taxes. De plus, un soutien financier d’un milliard de francs CFA est attendu de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

Lancement de Senagroportail, portail spécialisé sur l’agriculture sénégalaise

Afin de participer au développement de l’information relative à l’agriculture et au développement rural et de faciliter la commercialisation des produits agricoles, un groupe de promoteurs a mis en ligne le portail Senagroportail. Ce site offre des informations et des annonces classées proposant des produits ou des services destinés aux acteurs du monde rural.

Senagroportail : http://www.senagroportail.com/

Politique

Installation officielle du Comité de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique

Le 30 décembre 2013, le Président de la république, Macky Sall, a procédé à l’installation officielle du Comité de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN). Présidé par le Président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Babacar Touré, le COTAN a été créé par le décret n° 2013-1432 en date du 12 novembre 2013.

Gouvernement du Sénégal : http://www.gouv.sn/

Accord sous-régional sur la coordination des fréquences radioélectriques

A l’issue de la réunion sous-régionale de coordination des fréquences radioélectriques qui s’est déroulée du 17 au 20 décembre 2013 à Dakar (Sénégal), à l’initiative de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), les pays limitrophes du Sénégal (Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali et Mauritanie) ont validé le document portant coordination et partage des fréquences comprises entre 87.5 Mhz et 30 Ghz. Les opérateurs de téléphonie avaient été invités à cette session afin qu’ils puissent s’approprier les décisions et recommandations issues de cette rencontre de coordination dont les décisions devraient être appliquées d’ici six mois.

ARTP : http://www.artp.sn/

Béatrice Damiba portée à la présidence des régulateurs de l’audiovisuel de l’UEMOA

Le 12 décembre 2013, en marge de la septième conférence du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC), la présidence de la Plate-forme des régulateurs de l’audiovisuel des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Guinée est revenue à Béatrice Damiba, Présidente du Conseil supérieur de la Communication (CSC) du Burkina Faso tandis que le Secrétariat technique était confié à Ibrahim Sy Savané, Président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) de Côte d’Ivoire. Cette plateforme constitue un cadre formel visant à promouvoir des études relatives à l’environnement médiatique ouest africain, mener des réflexions sur les enjeux technologiques, culturels, sociologiques, politiques et économiques du secteur de l’audiovisuel en Afrique de l’Ouest, améliorer les performances techniques et économiques de ses membres par le renforcement des capacités et encourager les organismes de financement à investir dans le développement de la production, la distribution et l’exploitation des œuvres audiovisuelles.

RIARC : http://www.acran.org/

Infrastructures et services

Tigo lance son offre 3G+

Le 17 décembre 2013, Diego Camberos, Directeur général de Tigo Sénégal, a officiellement annoncé le lancement du service 3G+ de Tigo. Faisant la promotion d’un « mode de vie digitale », Tigo propose à ses abonnés les forfaits suivants :
  • Internet à la demande : 100 FCFA par Mo de données, gratuit à partir de 1000 FCFA par jour ;
  • Forfaits Essentiel : 1 jour de connexion, limité à 20 Mo pour 200 FCFA et 1 mois limité à 1 Go pour 2500 FCFA ;
  • Forfaits No Limit : 1 jour de connexion illimitée pour 500 FCFA, une semaine pour 3000 FCFA et 1 mois pour 10 000 FCFA.

Depuis que le contentieux l’opposant l’Etat a été vidé, Tigo a investi plus de 50 milliards de francs CFA dans la modernisation et l’extension du réseau.

Tigo : http://www.tigo.sn/

La Sonatel a fortement renforcé son dispositif en direction du grand Magal de Touba

A l’occasion de la célébration du grand Magal de Touba qui s’est déroulée le 22 décembre 2013, la Sonatel a mis en service 253 stations de téléphonie mobile dont 53 relais 3G+ afin d’assurer une plus grande fluidité des communications. Elle a ainsi augmenté son dispositif de 73 stations par rapport à la précédente édition qui s’était déroulée en janvier 2013 dernier et où 180 antennes BTS avaient suffi pour couvrir l’événement. Pour cette édition, le réseau 3G+ a été renforcé avec le déploiement de 53 stations relais dans les zones de Touba, Mbacké et Diourbel contre 40 lors de la dernière édition. D’ordinaire, la ville de Touba fonctionne avec 148 stations de téléphonie mobile ou antennes BTS.

Sonatel : http://www.sonatel.sn/

Projets

Le chef de l’Etat annonce la création d’un « Smart Village »

Le 30 décembre 2013, à l’occasion de l’installation officielle du Comité de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN), le Président de la république, Macky Sall, a annoncé la création d’un « Smart Village » afin de créer un environnement propice pour réussir le passage du numérique à l’analogique avant 2015. Cette plateforme intelligente est conçue comme devant jouer le rôle de creuset pour les start-up en informatique et en télécommunication, les sociétés de création de contenus et les artistes souhaitant être présents dans le monde numérique.

Projet de dématérialisation de la délivrance du permis de construire

Dans le schéma directeur de modernisation de l’Administration publique, l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), en collaboration avec le Bureau organisation et méthode (BOM), travaille actuellement sur un projet de dématérialisation de la procédure de demande d’autorisation, de traitement et de délivrance de l’autorisation de construire.

Rendez-vous

4ème édition de l’IT Forum (23 janvier 2014, Dakar, Sénégal)

La 4ème édition de l’IT Forum, organisée par CIO mag et le club DSI Sénégal, se déroulera le 23 janvier 2014 à Dakar (Sénégal). Cloud computing, large bande, point d’échange Internet, seront notamment au programme de cette manifestation dont le lancement se fera sous la présidence de Cheikh Mamadou Abiboulaye Diéye, Ministre de la Communication et de l’Economie numérique.

IT Forum : http://www.ciomag-event.com/it-foru...

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)