twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 143 Juin 2011

jeudi 30 juin 2011

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

n° 143 Juin 2011


Sommaire


Éditorial
Passage à l’audiovisuel numérique : Des défis majeurs à relever
Actualités
Le titre Sonatel toujours à la baisse à la BRVM
Atelier sur la transition de la radiodiffusion au numérique
Restitution de l’étude « TIC, croissance économique et pauvreté au Sénégal »
Lancement officiel des activités du chapitre Mobile Monday Dakar
Lancement du site « people » 123dakar.com
Mise en ligne du site de la 42ème réunion d’ICANN
8ème conférence annuelle Afrique Occidentale & Centrale Com
Signature d’une convention étendant le programme Coselearn
Panne du système de dédouanement électronique Gaïndé
Politique
Le Gouvernement envisage de renforcer les pouvoirs de sanction du CNRA
Infrastructures et services
Inauguration de la radio Trade FM
Lancement officiel de la téléphonie de l’État
La Direction de l’automatisation du fichier (DAF) se dote d’un numéro vert
Les pages jaunes du Sénégal désormais disponibles sur mobile
Projets
Cartographie numérique des régions de Saint-Louis, Matam et Tambacounda
Rendez-vous
Séminaire régional sur les tests d’interopérabilité des produits (4-6 juillet 2011, Accra, Ghana)
Symposium TIC Afrique 2011 (5-8 juillet 2011, Yaoundé, Cameroun)
2ème réunion de préparation pour la CMR-12 (11-14 juillet 2011, Alger, Algérie)


Editorial


Passage à l’audiovisuel numérique : Des défis majeurs à relever

L’atelier sur la transition de la radiodiffusion au numérique, organisé il y a quelques jours par l’Association for progressive Communication (APC) et Balancing Act, a permis de faire un premier bilan de la tâche accomplie par le Comité national pour le passage de l’audiovisuel analogique au numérique (CNN). D’emblée, il faut dire qu’un travail colossal a été réalisé par cette structure regroupant quelques cent vingt personnes venant de divers secteurs de la société sénégalaise qui ont travaillé, pour l’essentiel dans un environnement virtuel, dans le cadre de quatre commissions techniques en charge des questions juridiques et éthiques, techniques, des contenus et des programmes, des aspects techniques juridiques ainsi que du volet commerce et distribution. Sur le plan technique, un certain nombre d’options ont été retenues à savoir la fréquence UHF, le standard de diffusion DVB-T2 et de la norme de compression MPEG4, le formatage de la production en définition standard (SD) et en haute définition (HD), l’utilisation de couches permettant de diffuser 15 programmes en SD et 5 programmes en HD, la réception fixe et mobile (CPR1 et CPR3) ainsi que le recours à un structure unique chargée du multiplex, du transport et de la diffusion. En matière juridique, des propositions de modification ou de nouvelle rédaction des dispositions devenues inadaptées ont été faites de même que de nouvelles dispositions pour les régimes de licence et d’autorisation en relation avec les nouveaux services et supports. S’agissant des contenus, des mécanismes de financement de la création audiovisuelle et d’incitation à l’innovation en matière de production audiovisuelle ont été étudiés, des orientations pour une politique nationale d’archivage numérique des contenus audiovisuels et de leur valorisation suggérés et des mécanismes de contrôle des contenus et de mesure de l’audimat proposés. Enfin en matière de communication et d’accompagnement du citoyen, un plan de communication a été élaboré de même que des mesures d’aide pour l’acquisition des décodeurs envisagées. Après la réalisation d’un certain nombre d’études complémentaires et la mobilisation des moyens nécessaires, le déploiement de la stratégie arrêtée devrait se faire entre 2012 et 2014 de telle sorte que le Sénégal soit en mesure de respecter la date butoir du 17 juin 2015 fixée par l’Union internationale des télécommunications (UIT). Néanmoins, bien des défis restent à relever car cette mutation est beaucoup plus qu’une simple révolution technologique, comme a pu l’être le passage de la télévisée en noir et blanc à la couleur à la fin des années 60, tant ses enjeux sociétaux s’annoncent considérables sur les plans économique, social et culturel. Le paysage audiovisuel sénégalais, qui compte une douzaine de chaines de télévision disposant pour la plupart de faibles moyens humains, techniques et financiers, à l’exception notable de la Radio télévision sénégalaise (RTS), devra à la fois consentir d’importants investissements en matière d’équipements et de formation et se professionnaliser en donnant notamment naissance à des entreprises spécialisées dans la production de programmes, les chaines de télévision se contentant de proposer des grilles de programmes à leurs téléspectateurs qui les regarderont gratuitement, dans le cadre de bouquets payants ou via la vidéo à la demande (VOD). Dès lors, vu la cherté de la production audiovisuelle d’un côté et l’étroitesse du marché publicitaire de l’autre, il n’y aura sans doute plus place pour les « radios filmées » et autres chaines de télévision qui se contentent de diffuser des séries insipides et des talk-shows sans grand intérêt. La restructuration du paysage audiovisuel sénégalais qui se profile devrait être mise à profit par ceux dont l’ambition est de proposer des chaines de télévision de qualité de s’orienter vers la création de groupes audiovisuels ayant une dimension résolument régionale, à l’échelle de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) voire à l’échelle de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). A l’heure de l’intégration africaine, il est en effet grand temps que l’Afrique se dote de groupes de communication capables de livrer une vision africaine du monde en lieu et places des médias qui ne cessent de nous ressasser les informations, les émissions et les fictions produites ailleurs et pour d’autres avec tous les biais qu’elles peuvent véhiculer sur notre continent.

Olivier Sagna
Secrétaire général d’OSIRIS


Actualités


Le titre Sonatel toujours à la baisse à la BRVM

Le titre Sonatel qui avait clôturé à 153 000 FCFA le 31 mai 2011, à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan (Côte d’ivoire), a connu d’importantes fluctuations à la baisse tout au long du mois de juin atteignant même le plancher de 136 480 FCFA avant de clôturer à 145 000 FCFA le 30 juin 2011.

BRVM : http://www.brvm.org/

Atelier sur la transition de la radiodiffusion au numérique

Le 29 juin 2011, l’Association for progressive communication (APC) et Balancing Act, avec le soutien de l’Open Society Institute (OSI), ont organisé un atelier sur la transition de la radiodiffusion au numérique. Le but de cette rencontre était de réunir les principales parties prenantes afin de leur fournir des informations sur la question et discuter des approches pour résoudre certains des défis. Il a notamment été question de la façon de réduire le coût de la migration vers le numérique et de la manière de tirer profit des avantages en découlant.

APC : http://www.apc.org/

Restitution de l’étude « TIC, croissance économique et pauvreté au Sénégal »

Le 29 juin 2011, le Consortium pour la recherche économique et sociale (CRES) a organisé un séminaire de restitution du programme de recherche « Technologie de l’information et de la communication, croissance économique et pauvreté au Sénégal » mis en œuvre depuis 2009 grâce à un financement du Centre de recherches pour le développement international (CRDI).

CRES : http://www.cres-sn.org/

Lancement officiel des activités du chapitre Mobile Monday Dakar

Le lancement des activités du chapitre Mobile Monday Dakar, créé en avril 2011, s’est déroulé dans les locaux de Jokkolabs le 27 juin 2011. Après une présentation de Mobile Monday (MoMo) faite par Christelle Scharff, le Chef du département Orange Money, Laurent Marie Kiba, a animé une conférence intitulée « Mobile Money, enjeux et perspectives au Sénégal ». Des chapitres MoMo existent déjà en Afrique du Sud, en Algérie, en Égypte, au Kenya, au Nigeria, en Ouganda et en Tanzanie mais le chapitre Mobile Monday Dakar est le premier à avoir été créé en Afrique francophone subsaharienne. Créé en 2000 par Jari Tammisto en Finlande, Mobile Monday est une communauté de visionnaires, de développeurs, de professionnels et d’utilisateurs de la mobilité. Son objectif est de favoriser la coopération et le développement de partenariats internationaux, au travers de rencontres physiques et virtuelles lors desquelles s’échangent idées, bonnes pratiques, connaissances et tendances venues du monde entier.

Mobile Monday : http://www.mobilemonday.net/

Lancement du site « people » 123dakar.com

Le 22 juin 2011, un nouveau site web dénommé « 123 Dakar » est venu s’ajouter à la liste des sites web sénégalais spécialisé dans l’actualité « people ». Consacré uniquement aux stars sénégalaises et de la diaspora, il contient plusieurs rubriques telles « Dakar Potins », « Dakar Greeter », « Dakar la belle » ou encore « Dakar Jukebox » consacré à la musique.

123dakar.com : http://www.123dakar.com/

Mise en ligne du site de la 42ème réunion d’ICANN

Le 23 juin 2011, le site de la 42ème réunion d’ICANN qui doit se dérouler du 23 au 28 octobre 2011 à Dakar (Sénégal), a été lancé depuis Singapour où se tenait la 41ème réunion d’ICANN. L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) est l’organisation chargée de contrôler les noms de domaines et à ce titre elle assure la gouvernance mondiale de l’Internet.

42ème réunion d’ICANN : http://site.icann42dakar.sn/

8ème conférence annuelle Afrique Occidentale & Centrale Com

La 8ème conférence annuelle Afrique Occidentale & Centrale Com s’est déroulée les 16 et 17 juin 2011 à Dakar (Sénégal). Réunissant des opérateurs, des équipementiers, des fournisseurs de solutions, des investisseurs et des experts des télécommunications et des TIC, cette conférence était doublée d’une exposition présentant les dernières technologies et solutions.

Afrique Occidentale & Centrale Com : http://wcafrica.comworldseries.com/

Signature d’une convention étendant le programme Coselearn

Le 15 juin 2011, le Ministre de l’Enseignement préscolaire, élémentaire, moyen, secondaire et des Langues nationales, Kalidou Diallo, et le Président du programme Coselearn, ont signé une convention pour la promotion de l’éducation et de la formation par le biais des technologies de l’information et de la communication (TIC). La signature de cette convention vise à lutter contre la fracture numérique et à promouvoir la qualité dans l’éducation par le biais des TIC. Il s’agira notamment de former des ressources humaines et d’implanter des environnements d’enseignement virtuels et de partage dans les centres régionaux de formation des enseignants. Le programme Coselearn, soutenu par la Coopération suisse, concerne dix pays, dont le Sénégal, et quelque 120 universités partenaires dont l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) depuis l’année 2009.

Coselearn : http://www.coselearn.org/

Panne du système de dédouanement électronique Gaïndé

Suite à la migration du système Gaïndé 2000 vers la version Gaïndé 2010, le système douanier de dédouanement électronique Gaïndé a connu de graves perturbations durant la première quinzaine du mois de juin 2011. Ironie de l’histoire, cette paralysie du système est intervenue alors que se déroulait à Dakar la 2ème Conférence internationale sur les guichets uniques (CIGU) sur le thème « De l’automatisation à la dématérialisation des procédures du commerce » !

Gaïndé : http://www.gainde2000.sn/


Politique


Le Gouvernement envisage de renforcer les pouvoirs de sanction du CNRA

Suite aux manifestations du 23 juin 2011 contre et à la couverture médiatique qui en a été faite, notamment par les chaînes de télévision privées, le gouvernement a élaboré un projet de loi visant à renforcer le pouvoir de sanction du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). L’objectif est de donner au CNRA la possibilité d’ordonner l’arrêt immédiat sans préjudice de sanctions allant de la suspension de tout ou partie des programmes, au retrait pur et simple de l’autorisation d’émettre en passant par les sanctions pécuniaires.

CNRA : http://www.cnra.sn/


Infrastructures et services


Inauguration de la radio Trade FM

Le 29 juin 2011, Amadou Niang, Ministre du Commerce, a inauguré la radio Trade FM au siège de la Fondation Trade Point Sénégal (TPS). Trade FM, qui émet sur la fréquence FM 88.1, se veut la radio des affaires et de la consommation.

TPS : http://www.tpsnet.org/

Lancement officiel de la téléphonie de l’État

Le 14 juin 2011, Le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, a officiellement lancé la téléphonie de l’État fonctionnant sur le réseau déployé par l’Agence de l’informatique de l’État (ADIE) pour les besoins de l’Intranet administratif. A cette occasion, il a pu échanger avec les gouverneurs des régions de Saint-Louis, Ziguinchor, Tambacounda par le biais d’une vidéoconférence. Grâce au déploiement en cours de 12 000 téléphones, les agents de l’administration exerçant dans les sites couverts par l’intranet administratif peuvent désormais communiquer gratuitement ce qui permettra, à terme, de réduire substantiellement la facture téléphonique de l’État estimée annuellement à plus de 20 milliards de FCFA. Lancé en 2002 sous l’appellation d’intranet gouvernemental, l’intranet administratif, dont le cœur est constitué par un centre de ressources, a nécessité le déploiement de plus de 500 kilomètres de fibres optiques pour relier sept (7) des quatorze (14) capitales régionales et la mise en place d’un réseau de téléphonie fixe et mobile de troisième génération couvrant onze (11) régions du pays. Il met à la disposition des agents de l’État un accès Internet à haut débit ainsi qu’une communication gratuite et illimitée en voix, vidéo et données entre ces derniers.

ADIE : http://www.adie.sn/

La Direction de l’automatisation du fichier (DAF) se dote d’un numéro vert

La Direction de l’automatisation du fichier (DAF) du ministère de l’Intérieur, responsable de l’établissement des cartes d’identité numérique et de la gestion du fichier électoral, s’est dotée d’un numéro vert (800 00 2012) dont l’usage est gratuit. Il permet aux citoyens d’obtenir des informations sur l’état de leur dossier de demande de carte nationale d’identité du lundi au samedi, de 8 heures à 20 heures.

Fichier électoral national : http://www.elections.sn/

Les pages jaunes du Sénégal désormais disponibles sur mobile

Le 8 juin 2011, le groupe Afripages, promoteur des annuaires « Pages jaunes du Sénégal » sur papier et sur support électronique, a lancé la version mobile de ce service d’information. Cet annuaire recense plus de 15 000 numéros de téléphones d’entreprises et de professions libérales opérant au Sénégal.

Pages jaunes du Sénégal : http://www.pagesjaunesdusenegal.com/


Projets


Cartographie numérique des régions de Saint-Louis, Matam et Tambacounda

Le 21 juin 2011, un projet d’édition de nouvelles cartes numériques couvrant le nord du Sénégal à l’échelle 1/50 000 à partir d’image satellitaires a été lancé. Couvrant une superficie de 30 000 km², soit 1/6 du territoire sénégalais, cette nouvelle cartographie numérique concerne le bassin nord du fleuve Sénégal (Saint-Louis, Matam et Tambacounda). D’un coût de 2 milliards de FCFA, ce projet financé par le Japon à travers la Japan International Cooperation Agency (JICA) sera exécuté sur une période de deux ans avec la participation des agents de la Direction des travaux géographiques et de la cartographie (DTGC).

DTGC : http://dtgc.au-senegal.com/dtgc.html


Rendez-vous


Séminaire régional sur les tests d’interopérabilité des produits (4-6 juillet 2011, Accra, Ghana)

L’Union internationale des télécommunications (UIT) organisera un séminaire régional pour l’Afrique traitant de l’évaluation de la conformité et des tests d’interopérabilité des produits utilisés dans les réseaux de télécommunication du 4 au 6 juillet 2011 à Accra (Ghana).

UIT : http://www.itu.int/

Symposium TIC Afrique 2011 (5-8 juillet 2011, Yaoundé, Cameroun)

Le Symposium TIC Afrique 2011, organisée par le Consortium d’appui aux actions pour la promotion et le développement de l’Afrique (CAPDA) sur le thème « TIC et développement durable : Les villes, l’emploi, les personnes vulnérables, les entreprises et la gouvernance, quelles contributions et perspectives dans le cadre de la lutte contre la pauvreté ? », se déroulera du 5 au 8 juillet 2011 à Yaoundé (Cameroun).

2ème réunion de préparation pour la CMR-12 (11-14 juillet 2011, Alger, Algérie)

La 2ème réunion de préparation du groupe africain pour la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-12), organisée par l’Union africaine des télécommunications (UAT), se déroulera du 11 au 14 juillet 2011 à Alger (Algérie).

UAT : http://www.atu-uat.org/


BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)