twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 141 Avril 2011

samedi 30 avril 2011

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

n° 141 Avril 2011


Sommaire


Éditorial
Les grands noms des nouvelles technologies se retrouvent à Dakar...et après ?
Actualités
Le titre Sonatel à la baisse à la BRVM
ARTP : plus de 840 millions de FCFA de marchés de gré à gré pour la gestion 2009
Viadeo ouvre son premier bureau africain à Dakar
Non lieu général dans l’affaire des primes exceptionnelles de l’ARTP
Lancement de la version 4 de Firefox par une délégation de Mozilla
Organisation du 3ème IT Forum par le Club des DSI du Sénégal
Google lance le « Challenge Android Developer »
Premier Drupalcamp organisé à Dakar
Lancement du portail d’informations sportives Ndam Li
Manifestation des vendeurs de cartes de recharge téléphonique
Google créé un « doodle » pour le 51ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal
Politique
Le Sénégal porté à la présidence de la commission consultative de l’ITSO
Infrastructures et services
Inauguration de l’incubateur CTIC de Dakar
Projets
Négociations en vue de l’attribution d’une quatrième licence
L’État envisage à nouveau de taxer les appels entrants
Rendez-vous
IST-Africa 2011 (11-13 mai 2011, Gaborone, Botswana)
eLearning Africa 2011 (25-27 mai 2011, Dar es Salaam, Tanzanie)


Editorial


Les grands noms des nouvelles technologies se retrouvent à Dakar...et après ?

Microsoft, Nokia, Google, OVH, Samsung, Jouve, Siemens, Viadeo, Mozilla, nombreuses sont les firmes étrangères, petites et grandes, opérant dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) qui ont décidé d’ouvrir une représentation au Sénégal où d’y organiser ponctuellement des activités promotionnelles. De même, nombre d’initiatives portées par des nationaux comme Seneweb, Gaïndé 2000, Facedakar, Money Transfer, PCCI, etc. rencontrent un succès qui dépassent souvent les frontières du pays pour s’étendre à la sous-région voire à d’autres parties du continent. Si l’on ajoute à cette tendance, la dynamique entretenue par la communauté des développeurs et des utilisateurs de logiciels libres et de sources ouvertes autour des multiples « Camp » (BarCamp, BootCamp, CodeCamp, BlogCamp, DruppalCamp, etc.), les concours de développement d’applications organisés par le projet « Mobile Sénégal », etc., la récente inauguration d’un incubateur d’entreprises TIC, ou encore le seuil des cinq millions d’abonnés atteint par la Sonatel, on pourrait être tenté de penser que tout va pour le mieux dans le monde des TIC au Sénégal. Et pourtant la réalité est loin d’être aussi rose qu’elle n’y parait à première vue. Ainsi, plus d’une décennie après l’élaboration des fameux « Plans NICI » initiés par la Commission des nations unies pour l’Afrique (CEA) dans le cadre de l’Initiative pour la société de l’information en Afrique (AISI), le Sénégal ne possède toujours de stratégie nationale pour le développement des TIC là où certains pays en sont à la deuxième voire à la troisième génération de plans en la matière ! D’aucuns rétorqueront qu’une stratégie a été développée dans le cadre de la grappe TIC et téléservices de la Stratégie de croissance accélérée (SCA) quand d’autres disent que le stratégie du Sénégal est de ne pas avoir de stratégie ! Certes, la grappe TIC et téléservices dispose bien d’une stratégie mais celle-ci tarde à être mise en œuvre dans un secteur où le pire ennemi est le temps qui s’écoule à grande vitesses du faite de la rapidité de l’évolution technologique et du positionnement de la concurrence sur tel ou tel créneau. De plus, cette stratégie ne possède pas un caractère national, entendu au sens de stratégie holistique, puisqu’elle ne s’intéresse qu’au développement de la filière TIC en tant que sous-secteur économique et guère plus. Or, l’expérience a montré, un peu partout dans le monde, que l’on ne peut efficacement et durablement insérer un pays dans la société de l’information sans concevoir une stratégie nationale dans le domaine des TIC puisque dans l’expression « société de l’information » le mot le plus important est quand au fond le mot « société ». De même si le Sénégal vient de se doter d’un incubateur d’entreprises TIC, à l’initiative du secteur privé, il ne dispose toujours pas de l’instrument essentiel pour faire faire un bond qualitatif significatif au secteur des TIC à savoir un parc technologique intégrant la formation, la recherche et la production de biens et services TIC et offrant toutes les facilités nécessaires, le projet du Technopole de Dakar lancé en 1996 ayant été abandonné au profit de celui du cybervillage initié en 2004, étant l’un comme l’autre d’une très grande virtualité. Côté financement, le secteur ne dispose toujours pas de dispositifs destinés à encourager l’investissement et l’innovation alors que des taxes multiples et diverses (RUTEL, CODETE, etc.) frappent le sous-secteur des télécommunications simplement considéré par l’État comme une vache à lait destinée à résoudre les problèmes de trésorerie qu’il rencontre régulièrement. Dans le domaine de la formation à l’utilisation des TIC, il n’existe toujours pas de stratégie sectorielle digne de ce nom visant à l’introduction des TIC dans le système éducatif de la case des tout petits à l’université même s’il existe une multitude de projets et d’expériences souvent fort intéressant. Last but not least, la recherche en matière de TIC ne fait pas partie des préoccupations des autorités gouvernementales qui ne lui ont jamais assignée ni objectifs ni moyens. Or, sans effort de longue durée dans ce domaine, il est totalement illusoire de vouloir passer du statut de consommateur de biens et services et TIC dans lequel se trouve aujourd’hui le pays à celui de producteur.

Olivier Sagna
Secrétaire général d’OSIRIS


Actualités


Le titre Sonatel à la baisse à la BRVM

Le titre Sonatel qui avait clôturé à 165.000 FCFA le 31 mars 2011, à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan (Côte d’ivoire), a clôturé à la baisse à 163 000 FCFA le 30 avril 2011.

BRVM : http://www.brvm.org/

ARTP : plus de 840 millions de marchés de gré à gré pour la gestion 2009

L’audit 2009 des marchés de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), commandité par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) révèle qu’une série de marchés a été octroyé à des sociétés et cabinets de gré à gré sans le moindre appel d’offres. Les auditeurs ont chiffré ces marchés de gré à gré à la somme 842.967.161 FCFA dont le marché octroyé à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) pour la réalisation de l’Enquête nationale sur les TIC au Sénégal pour un montant de 35.361.000 FCFA.

ARTP : http://www.artp.sn/

Viadeo ouvre son premier bureau africain à Dakar

Le réseau social professionnel Viadeo, qui compte déjà 1 million d’utilisateurs sur le continent, a décidé d’installer son premier bureau africain à Dakar (Sénégal). Actuellement, l’essentiel des utilisateurs de ce réseau se trouve au Maroc (250 000), en Algérie (130 000) et en Tunisie (100 000). L’objectif est de développer les marchés d’Afrique subsaharienne, comme la Côte d’Ivoire (80.000), le Sénégal (50.000) ou le Cameroun (50.000), sur lequel il est encore peu présent. Viadeo est l’équivalent français du réseau social professionnel américain LinkedIn.

Viadeo : http://www.viadeo.com/

Non lieu général dans l’affaire des primes exceptionnelles de l’ARTP

Le 27 avril 2011, Daniel Goumalo Seck, ancien directeur de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), qui avait été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, sur la base d’un rapport de l’Inspection générale d’État (IGE) mettant en cause sa gestion, a bénéficié d’un non-lieu. A l’époque, il avait été reproché à Daniel G. Seck d’avoir effectué des dépenses non justifiées s’élevant à 1 milliard 600 millions de FCFA et correspondant au versement de primes exceptionnelles aux membres du Conseil de régulation de l’ARTP suite à l’attribution de la 3ème licence à Sudatel. Le Pr. Abdoulaye Sakho, ancien Président du Conseil de régulation ainsi que Mamour Niang, Abdoulaye Ndiaye et Babacar Touré, anciens membres du Conseil de régulation qui avaient eux aussi été inculpés dans le cadre de cette affaire ont également bénéficié d’un non-lieu, le juge ayant estimé que les éléments figurant dans le dossier ne motivaient pas un renvoi des inculpés devant le Tribunal correctionnel.

Lancement de la version 4 de Firefox par une délégation de Mozilla

Une équipe composée de William Quiviger, Coordonnateur de la communauté Mozilla pour l’Europe, Moyen Orient et Afrique, de Mounir Lamouri, développeur plateforme Mozilla, d’Anthony Ricaud, développeur web pour Mozilla, de Nicolas Vivien, développeur pour Firefox Mobile et de Claire Corgnou, contributrice et rédactrice du site « www.bonjourmozilla.fr/ » a séjourné au Sénégal du 26 au 31 avril 2011 sur invitation de Jokkolabs et d’autres membres sénégalais de la communauté du logiciel libre afin de marquer la sortie de la version 4 de Firefox. A cette occasion, une série d’ateliers et de conférences autour du logiciel libre ont été organisés et il a été annoncé la possibilité de voir sortir une version en wolof du navigateur Mozilla en 2012.

Mozilla : http://www.mozilla.org/

Organisation du 3ème IT Forum par le Club des DSI du Sénégal

Les 21 et 22 avril 2011, le Club des directeurs de systèmes d’information (DSI) du Sénégal, en collaboration avec CIO Mag, a organisé le 3ème IT Forum portant sur la cybercriminalité et le cloud computing. Des professionnels du secteur venus d’Europe mais aussi de la sous-région ont participé à cette manifestation.

Google lance le « Challenge Android Developer »

Google a lancé en direction développeurs web d’Afrique subsaharienne le « Challenge Android Developer » afin qu’ils conçoivent des applications locales et originales destinées aux téléphones mobiles « Android ». La compétition qui porte sur les divertissements, les médias, les jeux, les réseaux sociaux et la communication, la productivité, les outils et les modes de vie sera clôturée le 1er juillet 2011. Les gagnants seront annoncés le 12 septembre 2011 et recevront chacun un téléphone « Android » et la somme de 25 000 dollars.

Google : http://www.google.sn/

Premier Drupalcamp organisé à Dakar

Les 22 au 24 avril 2011, la société Bantalabs qui œuvre à la promotion de l’utilisation et de la création des logiciels libres en Afrique de l’Ouest a organisé, en partenariat avec la communauté Drupal du Sénégal, le premier Drupalcamp à Dakar. La manifestation, qui s’est déroulée au Campus numérique francophone de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), a permis de rassembler les utilisateurs de Drupal, système de gestion de contenu (CMS) libre et de sources ouvertes.

Drupal : http://drupalfr.org/

Lancement du portail d’informations sportives Ndam Li

Le 22 avril 2011, la Sonatel Multimédia, filiale du Groupe Sonatel, a lancé le portail « Ndam Li » (la victoire en wolof) dédié à l’actualité sportive.

Ndam Li : http://www.ndamli.sn/

Manifestation des vendeurs de cartes de recharge téléphonique

Le 19 avril 2011, les vendeurs de cartes de recharge téléphonique Orange se donnent ont manifesté devant la direction de la Sonatel afin de protester contre la baisse de leurs marges bénéficiaires. En effet, ils ne gagnent plus que 600 CFFA contre 900 FCFA auparavant sur les cartes de 10 000 FCA, 300 FCFA au lieu de 450 FCFA sur les cartes de 5 000 FCFA, 175 FCA au lieu de 275 FCFA sur les cartes de 2 500 F et 50 FCA au lieu de 75 FCFA sur les cartes de 1 000 FCFA.

Google créé un « doodle » pour le 51ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal

A l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal célébré le 4 avril 2011, Google a créé un « doodle » visant à marquer cet événement.

Google : http://www.google.sn/


Politique


Le Sénégal porté à la présidence de la commission consultative de l’ITSO

A l’occasion la tenue de la 14ème réunion de la commission consultative de l’Organisation internationale des télécommunications par satellite (ITSO), les 22 et 23 mars 2011 à Washington DC (États-Unis), le Sénégal a été choisi pour assurer la présidence la commission consultative de l’ITSO (IAC) jusqu’en 2013.

ITSO : http://www.itso.int/


Infrastructures et services


Inauguration de l’incubateur CTIC de Dakar

Créé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), réunissant Infodev (Banque mondiale), la GIZ, le Centre de développement de l’entreprise (CDE), la Stratégie de croissance accélérée (SCA), la Fondation FICTIS, la Sonatel, l’ARTP, l’ADIE, etc., l’incubateur des entreprises TIC au Sénégal, appelé CTIC-Dakar, a été inauguré le 19 avril 2011.

Incubateur CTIC : http://www.cticdakar.com/


Projets


Négociations en vue de l’attribution d’une quatrième licence

Selon une information publiée par Seneweb, l’Etat serait sur le point d’attribuer une quatrième licence de téléphonie mobile. Lors du Conseil des ministres du 8 avril 2011, le Président de la République aurait indiqué avoir une audience à des hommes d’affaires libyens ayant manifesté leur intérêt pour l’acquisition de cette 4ème licence.

L’État envisage à nouveau de taxer les appels entrants

Selon des informations publiées par le journal « Le Populaire », l’État sénégalais envisage à nouveau de taxer les appels internationaux sous prétexte de financer le Plan Takkal visant à la relance du secteur de l’énergie. Dans cette perspective, les travailleurs de Sonatel ont été reçus en audience par le Directeur de cabinet du Chef de l’État, Habib Sy, auquel ils ont renouvelé leur opposition à cette mesure.


Rendez-vous


IST-Africa 2011 (11-13 mai 2011, Gaborone, Botswana)

IST-Africa 2011, initiative appuyée par la Commission européenne, est la quatrième édition d’une série de conférences annuelles qui réunissent de hauts représentants des principales firmes commerciales et organisations gouvernementales et de recherche à travers l’Afrique et d’Europe. Son objectif est de combler la fracture numérique à travers le partage de connaissances, d’expériences, d’enseignements et de bonnes pratiques et de discuter les questions liées aux politiques.

IST-Africa 2011 : http://www.ist-africa.org/

eLearning Africa 2011 (25-27 mai 2011, Dar es Salaam, Tanzanie)

eLearning Africa 2011, la 6ème conférence internationale consacrée aux TIC appliquées au développement, à l’enseignement et à la formation se déroulera du 25 au 27 mai 2011 à Dar es Salaam (Tanzanie). Les principaux thèmes abordés seront les jeunes, les compétences et l’employabilité.

eLearning Africa : http://www.elearning-africa.com/


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici


Contrat Creative Commons Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. (Osiris, Avril 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)