twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 107 Juin 2008

lundi 30 juin 2008

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

n° 107 juin 2008


Sommaire


Éditorial
Rendons hommage à Rose Dieng
Actualités
L’IPRES a vendu 50% des actions qu’elle détenait dans le capital de la Sonatel
L’UCAD contribue à la localisation de logiciels de Microsoft en wolof
La Corée du Sud contribue au financement d’un projet d’e-gouvernement
Création d’un réseau de recherche et de plaidoyer sur les TIC en Afrique de l’Ouest et centrale
Sudatel a signé une convention de financement
Lancement du site keewu.com, l’outil TIC de la santé
Inauguration site de l’ordre des avocats du Sénégal
L’interbancarité monétique désormais effective au sein de l’UEMOA
Lancement d’un projet sur les TIC en faveur des jeunes des quartiers défavorisés
Politique
Création d’une association africaine des régulateurs de télécommunications
Infrastructures et services
Air Sénégal international à l’heure de la vente en ligne
Ambassade de Chine : Mise en place d’un serveur vocal pour les demandes de visas
Résultats du baccalauréat par SMS
Projets
Projet de numérisation de archives nationales du Sénégal
Rendez-vous
Séminaire d’information sur le nouveau cadre juridique des TIC au Sénégal
Deuxième conférence du Conseil africain de la formation à distance (CAFD)
Atelier méthodologique d’évaluation « TIC-MGF-jeunes-citoyenneté : leçons et synergies »


Editorial


Rendons hommage à Rose Dieng

Scientifique de renommée internationale, Rose Dieng nous a quitté prématurément à l’age de 52 ans le 30 juin 2008 à Nice (France). Brillante élève au lycée Van Vollenhoven (aujourd’hui Lamine Guèye), elle fut révélée au grand public en 1972 lorsqu’elle rafla le 1er prix en mathématiques, en français et en latin et le et 2ème prix en grec au concours général. Lauréate du baccalauréat scientifique avec mention très bien et les félicitations du jury, elle partit pour la France afin de faire les classes préparatoires aux grandes écoles et, en 1976, elle sera la première africaine à être admise à l’Ecole polytechnique, la célèbre X. Titulaire du diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications (ENST) et d’une thèse sur la spécification du parallélisme, elle entame sa carrière chez Digital Equipment Corporation (DEC) avant d’intégrer l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) en 1985. Avec Olivier Corby, elle lance en 1992, le projet Acquisition des connaissances pour l’assistance à la conception par interaction entre agents (ACACIA) visant à mettre au point des outils qui aideraient la phase d’acquisition des connaissances lors de la construction d’un système expert. A partir de 1995 suite à l’avènement du Web, elle oriente ses recherches vers la construction de serveurs de connaissance sur le Web et la construction de mémoires d’entreprise avant de s’intéresser, à partir de 1999, au Web sémantique et plus particulièrement aux ontologies, ces outils permettant d’aller au-delà des mots pour s’intéresser aux concepts et ainsi d’optimiser la recherche d’information par des moyens automatiques. Deuxième femme à être nommée Directeur de recherche à l’INRIA en 1995, auteur de plus de 140 publications, dont 11 livres, co-éditrice de la série Frontiers in Artifical Intelligence Applications, elle verra ses mérites récompensés en 2005 par l’attribution du Prix Irène Joliot-Curie décerné à la meilleure scientifique de l’année par le ministère de la recherche et la Fondation EADS. En 2006, elle lance un nouveau projet intitulé Echanges, Documents, Extraction, Langages, Web, Ergonomie, Interactions, Sémantique, Serveurs (EDELWEISS) que la maladie puis la mort lui interdiront d’achever. Née femme dans un environnement qui leur fait rarement la part belle, africaine dans un monde où tout ce qui vient du continent est souvent vu à travers un prisme défavorable et scientifique à une ère qui privilégie la production des richesses matérielles dans un optique d’appropriation individuelle au détriment de la production de connaissances utiles à l’épanouissement de tous, elle a su surmonter toutes les difficultés liées à sa condition de femme, africaine scientifique pour s’imposer parmi les meilleurs à l’échelle internationale. S’exprimant alors que l’on venait de lui décerner le Prix Irène Joliot-Curie, elle déclarait « Au niveau du futur, ma vision est celle d’un web de connaissances reliant individus, organisations, pays et continents ». A l’heure où la France, l’Europe et les pays développés se barricadent pour empêcher l’arrivée des damnés de la terre sur leur sol, oubliant un peu vite qu’ils contribuent fortement à la création de richesses et de savoirs à leur profit, puisse son rêve se réaliser et contribuer à l’avènement d’un monde meilleur. Le Sénégal qui l’a vu naître et grandir peut être particulièrement fière de cette lionne, devenue une reine dans la jungle scientifique et il se doit de lui rendre un hommage à la hauteur de ses mérites. Au-delà des discours de circonstances suscités par l’émotion du moment, pourquoi ne pas l’honorer durablement en baptisant par exemple, l’Université de Thiès, qui incorpore en son sein l’ancienne Ecole polytechnique de Thiès (EPT), Université Rose Dieng de Thiès ? Ce serait un message fort, montrant que le Sénégal n’oublie pas ses fils et ses filles qui lui ont fait honneur où qu’ils se trouvent et indiquant à la jeunesse sénégalaise le chemin qu’il faut emprunter pour devenir un pays émergent.

Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


L’IPRES a vendu 50% des actions qu’elle détenait dans le capital de la Sonatel

Selon une information publiée dans le n° 627 du 20 au 26 juin 2008 de l’hebdomadaire « Nouvel Horizon », l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) a vendu 50% des actions qu’elle détenait dans le capital Sonatel. Cette vente a cependant été contestée par le représentant de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) au Conseil d’administration au motif que la décision de vendre ces actions n’a pas fait l’objet d’un débat de fond et surtout qu’elle n’a pas obtenu l’approbation préalable du Conseil d’administration qui a simplement été informé de cette décision qui aurait été prise le 13 février 2008 par Racine Sy, le Président du Conseil d’administration.

IPRES : http://www.ipres.sn/

L’UCAD contribue à la localisation de logiciels de Microsoft en wolof

Dans le cadre d’un partenariat avec Microsoft, le Département de linguistique de la Faculté des lettres et sciences humaines (FLSH) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et la société Solutions et Services Informatiques (2SI) ont procédé à la traduction en wolof de 2148 termes d’informatique devant servir à la localisation de Windows Vista et d’Office 2007. Pour mémoire, Arame Fall, chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) Cheikh Anta Diop a publié, en 2002, un dictionnaire informatique trilingue français-anglais-wolof sous le titre Baatukaayu x@mtéef (lexique informatique).

UCAD : http://www.ucad.sn/

La Corée du Sud contribue au financement d’un projet d’e-gouvernement

La Corée du Sud a accordé un prêt de 10 milliards de francs CFA au Sénégal destiné au financement d’un projet d’e-gouvernement.

Création d’un réseau de recherche et de plaidoyer sur les TIC en Afrique de l’Ouest et centrale

A l’issue de l’atelier portant sur les usages des politiques TIC, organisé à Dakar (Sénégal) du 17 au 20 juin 2008 par l’Association pour le Progrès des Communications (APC) avec le soutien du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), un réseau de recherche et de plaidoyer sur les technologies de l’information et de la communication en Afrique de l’Ouest et centrale dénommé GOREe-Tic, a été mis en place.

Sudatel a signé une convention de financement

Sudatel, qui s’est vu attribuer en septembre 2007 une licence globale de télécommunications par le gouvernement sénégalais, a signé avec plusieurs banques une convention de financement d’une valeur de 50 millions de dollars US. Une partie sera financée par la QNB Al Islami à hauteur de 25 millions de dollars US, tandis que le reste sera financé conjointement par la Qatar International Islamic Bank (QIIB) et Al Salam Bank.

Lancement du site keewu.com, l’outil TIC de la santé

Le Réseau africain de l’éducation pour la santé (RAES) a procédé, le 19 juin 2008, au lancement du site « keewu.com ». Ce site Web, présenté comme « L’outil TIC de la santé » a est réalisé avec le logiciel SPIP et propose des fiches maladies, des statistiques, une revue de presse, des documents en texte intégral ainsi que de nombreuses ressources multimédias (audios et vidéos).

RAES : http://www.raes.sn/
Keewu.com : http://www.keewu.com/

Inauguration site de l’ordre des avocats du Sénégal

En présence de Me Madické Niang, Ministre d’Etat, Ministre de la justice et Garde des Sceaux, l’ordre des avocats du Sénégal a procédé à l’inauguration de son site Web. Cet outil permet notamment d’accéder à un grand nombre de ressources juridiques en texte intégral (Constitution, loi, codes, etc.).

Ordre des avocats des Sénégal : http://www.odavsn.com/

L’interbancarité monétique désormais effective au sein de l’UEMOA

A l’occasion d’une conférence de presse, Blaise Ahouantchedé, Directeur général du Groupe interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (GIM-UEMOA), a annoncé que l’interbancarité monétique était effective au sein de l’UEMOA. Désormais, tous les détenteurs de cartes à puce portant le label GIM-UEMOA peuvent faire leurs opérations de retrait et de paiement dans les banques connectées, quel que soit leur lieu de résidence dans les huit États membres de l’UEMOA. Parmi les dix-sept banques actuellement connectées, sur les 71 qui font partie du GIM-UEMOA, figurent trois banques sénégalaises : la Banque régionale de solidarité du Sénégal (BRS), Attijari Bank Sénégal et la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS).

GIM-UEMOA : http://www.gim-uemoa.org/

Lancement d’un projet sur les TIC en faveur des jeunes des quartiers défavorisés

Le 9 juin 2008, l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (ANEJ), en collaboration avec la Fondation ST Microelectronics Digital Unify, a lancé un projet d’une valeur de 386 millions de francs Cfa qui devrait permettre à 54000 jeunes des quartiers défavorisés, dont 40% de femmes, d’avoir accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) l’information. Dans un premier temps, six centres informatiques équipés, chacun, de onze ordinateurs, une imprimante/fax et une connexion Internet devraient être créés dans les localités de Grand-Dakar, Yoff, Yarakh, Wakhinane Nimzat, Marssassoum et Bignona.

ANEJ : http://www.anej.sn/
ST Foundation : http://www.stfoundation.org/


Politique


Création d’une association africaine des régulateurs de télécommunications

Les participants du huitième Forum africain des régulateurs et des opérateurs des télécommunications qui s’est déroulé du 4 au 6 juin 2008 à Dakar (Sénégal) ont décidé de démarrer le processus de création d’une association africaine des régulateurs de télécommunications. Dans un premier temps, il a été retenu de mettre en place un secrétariat qui sera abrité par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal et devra travailler en étroite liaison avec l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’Union Africaine (UA) et les associations régionales existantes de régulateurs africains. La recommandation de faire une étude en vue de la création d’une telle association a été faite en 2004 lors du Forum africain des régulateurs et des opérateurs des télécommunications organisé à Kampala (Ouganda). Elle s’inscrit dans le cadre des initiatives prises par l’Union africaine (UA) visant à harmoniser les politiques et le cadre réglementaires des TIC et des télécommunications à l’échelle continentale.

ARTP : http://www.artp-senegal.org/


Infrastructures et services


Air Sénégal international à l’heure de la vente en ligne

Depuis le 1er juin 2008, la compagnie aérienne Air Sénégal international (ASI) s’est lancée dans la vente en ligne qui permet désormais à ses clients d’acheter leurs billets d’avion sur Internet. Cette initiative coïncide avec l’obligation, imposée par l’Association internationale du transport aérien (IATA), d’utiliser des billets électroniques à compter du 1er juin 2008.

ASI : http://www.air-senegal-internationa...

Ambassade de Chine : Mise en place d’un serveur vocal pour les demandes de visas

Le centre d’appels Africatel AVS gère désormais les prises de rendez-vous pour le dépôt des demandes de visa en vue de se rendre en Chine et à Hongkong. Pour obtenir un rendez-vous à l’ambassade de Chine, il suffit d’appeler le 88 628 19 00. Premier centre d’appels à avoir été opérationnel au Sénégal et dans la sous région ouest africaine, Africatel AVS gère également les demandes de rendez-vous auprès du Consulat de France (88 628 05 62) et des ambassades de Belgique (88 628 05 64), de France (88 628 05 44), d’Italie (88 628 05 61) et du Portugal (88 628 05 60).

Africatel AVS : http://www.africatel.sn/

Résultats du baccalauréat par SMS

Les résultats de l’édition 2008 du Baccalauréat 2008 pourront être consultés sus forme de SMS à partir d’un téléphone portable dès la délibération des jurys. Cette possibilité avait été introduite pour la première fois en 2007 grâce à un partenariat avec la société Mediacel. Afin de réduire le décalage entre la proclamation des résultats et leur disponibilité, il a été recommandé aux jurys de mettre les résultats à la disposition de la plateforme choisie pour effectuer cette opération avant même la proclamation officielle.


Projets


Projet de numérisation de archives nationales du Sénégal

Le 7 juillet 2008, à l’occasion de la journée internationale des archives dont le thème était cette année « Les archives, support de la bonne gouvernance et la mémoire collective », Momar Aly Ndiaye, Secrétaire général adjoint du gouvernement, a annoncé que le gouvernement du Sénégal allait lancer un vaste programme de numérisation des archives nationales avant la fin de l’année 2008.

Archives nationales du Sénégal : http://www.archivesdusenegal.gouv.sn/


Rendez-vous


Séminaire d’information sur le nouveau cadre juridique des TIC au Sénégal

L’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) organise un séminaire d’information sur le nouveau cadre juridique des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Sénégal, le jeudi 10 juillet 2008, à l’amphithéâtre de l’UCAD II, à partir de 9H00. Ce séminaire, qui est ouvert à tout public, vise à présenter le contenu des nouveaux textes de loi ainsi que les décrets d’application et à donner aux participants les éléments pratiques, pédagogiques et techniques qui faciliteront leur appropriation effective.

ADIE : http://www.adie.sn/

Deuxième conférence du Conseil africain de la formation à distance (CAFD)

La deuxième conférence du Conseil africain de la formation à distance (CAFD) se déroulera sur le thème « Formation ouverte et à distance pour un développement durable » du 8 au 11 juillet 2008 à Lagos (Nigeria). Les six sous-thèmes suivants seront abordés :

- Formation ouverte et à distance et développement du formateur ;
- Relever les défis posés par les OMD : Le rôle, le potentiel et l’impact de la FOD ;
- Le développement des capacités intellectuelles en formation a distance ;
- Affirmer la qualité dans la formation ouverte et à distance ;
- Collaboration et partenariats dans la FOD ;
- Formation en ligne et formation ouverte à distance dans les Nations en voie de développement : problèmes et espérances d’aujourd’hui.

2ème conférence du CAFD : http://www.nou.edu.ng/noun/acde2008...

Atelier méthodologique d’évaluation « TIC-MGF-jeunes-citoyenneté : leçons et synergies »

Le projet « Contribution des technologies de l’information et de la communication à l’abandon des MGF en Afrique francophone : rôle des jeunes citoyen-ne-s » réalisé par Environnement et Développement du Tiers-Monde (ENDA) avec l’appui du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) organisera un atelier méthodologique d’évaluation sur le thème « TIC-MGF-jeunes-citoyenneté : leçons et synergies », du 16 au 19 juillet 2008 à Dakar (Sénégal). Le programme prévoit des activités d’échange, de réflexion et de formation sur les objectifs et les résultats du projet, les questions, les acteurs et les principes d’évaluation, les méthodes et planification de recherche, et le plan de diffusion des résultats du projet.

TIC-MGF : http://www.famafrique.org/tic-mgf/a...


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici


Contrat Creative Commons Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. (Osiris, Juin 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)