twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik n° 100 Novembre 2007

vendredi 30 novembre 2007

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

n° 100 novembre 2007


Sommaire


Éditorial
Et de cent !
Actualités
Chute spectaculaire du nombre de lignes de télécentres durant le troisième trimestre 2007
Ouverture d’un blogue à l’occasion de la nomination du Cardinal Théodore Adrien Sarr
L’hôpital Principal de Dakar à l’heure de la télémédecinel
Sudatel remet un chèque de 89 milliards de FCFA à l’État du Sénégal
Walf Tv accepte de retirer l’image du chef de l’Etat du générique d’une émission satirique
L’administrateur du site Rewmi.com arrêté puis relâché
Politique
Création d’un Fonds de service universel (FDSU)
L’Etat aurait renoncé à vendre sa participation dans le capital de la Sonatel
Infrastructures et services
Orange harmonise ses tarifs en Afrique de l’Ouest
Tigo prévoit d’investir 50 milliards Francs CFA en 2008 pour l’amélioration de son réseau
Orange offre la possibilité à ses abonnés de sauvegarder leur répertoire téléphonique
La Sonatel poursuit la modernisation de son réseau sur l’axe Nord
Projets
Le groupe Futur Médias bientôt coté à la Bourse de Paris
La Poste met en place le mandat express et envisage déjà le mandat électronique
Sudatel prévoit de déployer son réseau dans un délai de 6 à 18 mois
Projet de création d’un logiciel destiné à numériser l’état civil
Rendez-vous
3ème édition des Rencontres d’affaires « Med-IT@Dakar 2007 »
Atelier « TIC, gouvernance et développement local », 17-18 décembre 2007


Editorial


Et de cent !

Dans un secteur où le numérique est souvent assimilé au virtuel et par delà à l’éphémère, ce n’est pas sans une pointe de satisfaction et de fierté que nous vous offrons ce centième numéro de Batik. Lorsqu’OSIRIS lança cette lettre d’information électronique en août 1999, nous étions loin de penser qu’elle traverserait sans trop d’encombres les aléas du temps et gagnerait ses lettres de noblesse au Sénégal, en Afrique mais aussi dans le reste du monde. Outil d’information et de veille fort apprécié, si l’on en juge par les nombreux messages de félicitations et d’encouragement que nous recevons régulièrement, Batik est aujourd’hui une référence pour tous ceux qui s’intéressent particulièrement au développement de la société de l’information au Sénégal et par extension en Afrique. En dehors, de l’appui apporté au tout début par la Fondation du Devenir à travers le réseau ANAIS, ce résultat a été obtenu uniquement grâce à l’engagement militant de quelques bonnes volontés, les uns apportant une assistance technique, les autres fournissant des informations tandis qu’Olivier Sagna en assure la rédaction. Envoyée par courrier électronique à près de 5000 abonnés et mise en ligne sur le site d’Osiris en format HTML et PDF, Batik permet à tous ceux qui s’intéressent à la société de l’information dans toutes ses dimensions de se tenir informé, de manière synthétique, des derniers développements et des projets envisagés. Se voulant un observateur équidistant des différents acteurs que sont l’Etat, le secteur privés, les bailleurs de fonds et la société civile, Batik se veut néanmoins résolument engagée dans le combat pour l’avènement d’une société de l’information africaine inclusive, respectueuse de la liberté d’expression et du droit à l’information et concourant au développement social. Cet engagement inclus le soutien au développement du secteur des technologies de l’information et de la communication en Afrique tant pour ce qui est de la production des services que des équipements avec pour objectif la création d’une industrie africaine en la matière. En effet, le combat de l’Afrique ne saurait se limiter à revendiquer un accès équitable aux TIC au risque de perpétuer le statut de simple consommateur de technologies, d’infrastructures, d’applications et de contenus qui est aujourd’hui le notre. Dans le rôle de sentinelle que nous nous sommes assigné, nous tentons d’exercer notre vigilance sur toutes les questions car chacune d’entre elles a son importance qu’il s’agisse des politiques locales, nationales, régionales ou internationales, du financement et de la construction des infrastructures, du développement des applications, de la production de contenus, de l’utilisation et de l’appropriation des TIC, du cadre juridique et réglementaire, de l’alphabétisation numérique, de la formation et de la recherche, etc. sans parler bien entendu des fractures de toutes sortes (genre, géographique, économique, sociale, culturelle, linguistique, etc.). En effet, loin d’être des virtuoses du virtuel, nous sommes avant tout des acteurs du monde réel, confrontant sans cesse les connaissances théoriques glanées ici et là à notre savoir pratique résultant de notre expérience sur le terrain, nous attelant à l’analyse concrète des situations concrètes, cherchant à comprendre la dialectique des situations complexes auxquels nous sommes régulièrement confrontés afin d’être prêt en permanence à répondre à la question : Que faire ? Nous souhaitons, qu’à votre niveau, Batik fasse partie des outils que vous utilisez dans votre réflexion et votre pratique pour contribuer à l’émergence d’une société de l’information ayant pour finalité de répondre aux besoins des hommes et des femmes du monde et non d’instrumentaliser la technologie pour assouvir des rêves de domination par le pouvoir et l’argent.

Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


Chute spectaculaire du nombre de lignes de télécentres durant le troisième trimestre 2007

Les derniers chiffres publiés par l’observatoire trimestriel du marché des télécommunications de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) indiquent que la téléphonie fixe a connu une baisse de 1,93% lors du troisième trimestre de l’année 2007 avec un parc total de 278.119 abonnés, correspondant à un taux de pénétration de 2,63%, de contre 283.582 au second trimestre de la même année. La chute la plus spectaculaire est celle de la téléphonie publique, constituée à 95% par des lignes de télécentres privés, qui passe de 21.396 lignes à 17.885 lignes, soit une baisse de 3,51% confirmant la chute de 42% de la téléphonie publique au premier semestre 2007 mentionnée dans le rapport d’activités semestriel de la Sonatel. Entre juin 2006 et septembre 2007, le nombre de lignes de téléphonie publique est passé de 25.623 lignes à 17.885 lignes soit une chute de pratiquement 8.000 lignes traduisant la crise aigue que traversent les télécentres privés confrontés à la rude concurrence de la téléphonie mobile. S’agissant de la téléphonie justement, elle compte désormais à 3.434.142 abonnés, correspondant à un taux de pénétration de 32,46%, contre 3.319.616 abonnés au second semestre 2007 soit une progression de 3,45%, le pré payé représentant 99,2% du nombre total des abonnés. Enfin, Internet compte 34.907 abonnés contre 35.806 au second trimestre 2007 soit une baisse de 2,51%, correspondant à un taux de pénétration de 0,33%.

Ouverture d’un blogue à l’occasion de la nomination du Cardinal Théodore Adrien Sarr

A l’occasion de la nomination de l’Evêque Théodore Adrien Sarr au rang de Cardinal, un blog a été ouvert à l’attention des internautes à l’adresse http://cardinal.senelaicat.com. Par ailleurs, un forum de discussion a été est ouvert sur le site de la revue Horizons africains (http://www.horaf.net/) et il est possible d’envoyer des messages électroniques au nouveau Cardinal à l’adresse blogcardinal@gmail.com.

Blogue du Cardinal Théodore Adrien Sarr : http://cardinal.senelaicat.com/

L’hôpital Principal de Dakar à l’heure de la télémédecine

Le 14 novembre 2007, à l’occasion de la journée mondiale du diabète, l’hôpital Principal de Dakar a organisé une vidéoconférence avec l’Université numérique francophone mondiale (Unfm). Cette rencontre qui a vu la participation de l’Association de soutien et d’assistance aux diabétiques (Assad) et du personnel médical de l’hôpital, a été l’occasion pour les responsables de l’hôpital Principal de décrire la stratégie de télémédecine mise en place dans le cadre de la prise en charge des pathologies. L’Hôpital Principal de Dakar a notamment acquis un système de radiologie numérique qui permet de transmettre les examens radiologiques et l’imagerie médicale, que ce soient les IRM ou les radios classiques d’un service à l’autre ou sur le web pour une interprétation dans un autre pays.

Sudatel remet un chèque de 89 milliards de FCFA à l’État du Sénégal »

La société soudanaise de téléphonie Sudatel, attributaire de la licence globale de téléphonie a remis un chèque de 89 milliards de FCFA à l’État du Sénégal le 15 novembre 2007. La cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre des Finances, Abdoulaye Diop et du Postes, des Télécommunications, et des Technologies de l’Information et la Communication, Sophie Gladima Siby.

Sudatel : http://www.sudatel.sd/

Walf Tv accepte de retirer l’image du chef de l’Etat du générique d’une émission satirique

Suite à la mise en demeure adressée par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) et aux clarifications d’ordre juridique apportées ultérieurement, la chaîne de télévision Walf Tv a finalement décidé de retirer l’image du chef de l’Etat du générique de l’émission satirique Xumb té Dagane. Dans un premier temps, Sidy Lamine Niasse, Président du Groupe Wal Fadjri, avait refusé de s’y conformer, l’estimant qu’elle était sans objet car n’ayant aucune base juridique.

Wal Fadjri : http://www.walf.sn/

L’administrateur du site Rewmi.com arrêté puis relâché

Suite à la publication par des internautes de propos injurieux à l’égard du Président Abdoulaye Wade dans le forum du site Rewmi.com, l’administrateur du site, El Malick Seck a été interpellé le 7 novembre 2007 à Thiès par la Division des investigations criminelles (DIC) et le matériel informatique saisi. Libéré le lendemain, en même temps que trois autres journalistes dernièrement arrêtés par la police, El Malick Seck a fait part de la difficulté technique qu’il y avait à filtrer le courrier constitué par les 6000 messages quotidiens que reçoit le site. Il a cependant reconnu qu’il y avait eu des dérapages et a présenté ses excuses au Président de la République.

Rewmi.com : http://www.rewmi.com/

Le RAES primé au concours 2007 du sommet mondial de l’information

Le Réseau africain de l’éducation pour la santé (RAES), une organisation non gouvernementale sénégalaise, a été primée à l’occasion du au concours 2007 du sommet mondial de l’information. Il s’est vu décerner une « mention spéciale » comme modèle de meilleure pratique et d’excellence de contenu Internet dans la catégorie « e santé ». Créé en en 2003, le RAES est actif depuis 2005 dans le développement de programmes multimédia de promotion de la santé en collaboration avec des universités américaines de Californie et d’autres Ong du Sénégal, des Etats-Unis et de Belgique.

RAES : http://www.raes.sn/


Politique


Création d’un Fonds de service universel (FDSU)

A l’occasion de la présentation du budget du ministère des Postes, des Télécommunications, et des Technologies de l’Information et la Communication (MPTNTIC) devant l’Assemblée nationale, il a été annoncé la décision du gouvernement de créer un Fonds de service universel (FDSU), équivalant à un fonds de péréquation et de compensation pour éradiquer le gap entre les zones urbaines et les zones rurales, qui sera financé par l’Etat et la Banque mondiale. Le budget 2008 s’élève à 526,970 millions de francs, contre 551,739 millions de francs en 2007, soit une baisse de 24,769 millions de francs, liée à la réduction des crédits budgétaires alloués en 2007 pour l’organisation de grandes conférences internationales dont notamment le sommet de l’Organisation pour la conférence islamique (OCI) qui doit se tenir à Dakar en mars 2008.

MPTNTIC : http://www.telecom.gouv.sn/

L’Etat aurait renoncé à vendre sa participation dans le capital de la Sonatel

Suite aux critiques émises par la Banque mondiale et aux protestations des syndicats de la Sonatel, l’Etat du Sénégal serait revenu sur son intention de céder ses 27,67 % du capital de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) en vue d’alimenter le Fonds pour les générations futures qu’il envisage de créer. Le principal argument de la Banque mondiale était que les recettes exceptionnelles envisagées n’étaient pas appelées à être récurrentes, comme c’est toujours le cas pour les revenus pétroliers versés par exemple dans le Fonds pour les générations futures mis en place par la Norvège. De ce fait, elle avait suggéré à l’Etat de conserver ces parts dans la Sonatel afin de continuer à bénéficier des dividendes.


Infrastructures et services


Orange harmonise ses tarifs en Afrique de l’Ouest

Orange qui est actuellement présent en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Guinée Bissau, au Mali et au Sénégal a décidé de créer une « zone Orange en Afrique de l’Ouest permettant à ses abonnés dans ces cinq pays de communiquer au même tarif de 150 francs Cfa la minute, avec un même numéro et la réception d’appels sera gratuite. Cette offre permettra aux abonnés Orange de se déplacer dans tous les pays de la zone en conservant leur numéro d’origine tout en bénéficiant des mêmes conditions tarifaires que dans leur pays d’origine.

Sonatel : http://www.sonatel.com/

Tigo prévoit d’investir 50 milliards Francs CFA en 2008 pour l’amélioration de son réseau

A l’occasion de la publication des résultats financiers du groupe Millicom international cellular (MIC), Wim Vanhelleputte, Directeur général de sa filiale sénégalaise Tigo, a annoncé quesa société allait investir 50 milliards Francs CFA pour l’année 2008, contre 40 milliards Francs CFA en 2007, afin de poursuivre ses efforts d’amélioration et d’extension de la couverture de son réseau de téléphonie mobile tout en augmentant ses capacités.

Tigo : http://www.tigo.sn/

Orange offre la possibilité à ses abonnés de sauvegarder leur répertoire téléphonique

Afin de remédier aux inconvénients découlant de la perte du carnet d’adresse téléphonique suite au vol ou de la perte d’un téléphone portable, Orange propose désormais à ses clients de sauvegarder leur répertoire. Deux formules sont proposées, à savoir souscrire à une sauvegarde de la carte SIM pour un coût de 2000 FCFA, ce qui permet de la récupérer en cas de perte contre paiement de 1000 FCFA ou souscrire à une sauvegarde du répertoire téléphonique et de la carte SIM sur une clé USB pour coût de 5000 FCFA et pouvoir les récupérer gratuitement en cas de perte.

Sonatel : http://www.sonatel.com/

La Sonatel poursuit la modernisation de son réseau sur l’axe Nord

Dans le cadre de l’opération de modernisation et de rénovation de son réseau, la Sonatel a entrepris le remplacement des centraux téléphoniques fixes de l’axe Nord desservant les régions de Thiès, Louga, Saint-Louis et Matam. Le nouveau central qui a été installé à Thiès joue désormais le rôle de point focal technique et fédère les activités des autres centraux satellites. Le basculement sur le nouveau système s’est fait le 18 novembre pour la région de Louga, le 25 novembre pour Thiès et se fera le 2 décembre pour Saint-Louis et Matam.

Sonatel : http://www.sonatel.com/


Projets


Le groupe Futur Médias bientôt coté à la Bourse de Paris

Le groupe Futur Médias, dont Youssou Ndour est le principal actionnaire, projette de s’introduire à la Bourse de Paris. L’objectif de cette opération est de lever les capitaux nécessaires au lancement de son projet de télévision qui devrait voir le jour dans le courant de l’année 2008.

La Poste met en place le mandat express et envisage déjà le mandat électronique

Afin de s’adapter au nouvel environnement concurrentiel qui prévaut dans le secteur postal, la Poste vient de remplacer le mandat fax par le mandat express, plus rapide, moins couteux et permettant de transférer des sommes plus importantes. Cela étant dans la perspective de la prochaine interconnexion de son réseau, elle envisage déjà de remplacer le mandat express par le mandat électronique. Elle envisage également de développer le « courrier hybride » qui sera acheminé à partir de l’ordinateur de l’expéditeur, ou via un support magnétique, vers les ordinateurs de la poste qui, à partir des fichiers reçus créera le courrier physique et le distribuera de manière classique. Combinant traitement électronique des données et livraison physique des documents, ce système permettra la distribution du courrier dans des délais rapides.

Sudatel prévoit de déployer son réseau dans un délai de 6 à 18 mois

A l’occasion de la remise du chèque correspondant au prix de la licence globale de téléphonie qu’il s’est vu attribué, le Président directeur général de Sudatel, Emad H. Ahmed, a annoncé que sa société comptait se déployer au Sénégal dans un délai de 6 à 18 mois conformément au cahier des charges. Le déploiement de Sudatel sur l’ensemble du territoire sénégalais devrait se faire dans un délai maximum de trois ans et impliquer un investissement de 500 millions de dollars soit environ de 250 milliards francs CFA.

Sudatel : http://www.sudatel.net/

Projet de création d’un logiciel destiné à numériser l’état civil

A l’occasion de la présentation du budget du ministère de la Décentralisation et des collectivités locales, Ousmane Masseck Ndiaye a annoncé que son département allait développer un logiciel destiné à numériser l’état civil.

Ministère de la Décentralisation et des collectivités locales : http://www.decentralisation.gouv.sn/


Rendez-vous


3ème édition des Rencontres d’affaires « Med-IT@Dakar 2007 »

La 3ème édition des Rencontres d’affaires « Med-IT@Dakar 2007 » sur les technologies de l’information, organisé par XCOM aura lieu les 4 et 5 décembre 2007 au Centre des congrès de l’hôtel Méridien Président. Les rencontres Med-IT ont pour objectif de permettre la création de partenariats entre acteurs sénégalais, français et internationaux du secteur des technologies de l’information (fournisseurs de services Internet, opérateurs Télécoms, opérateurs satellites, éditeurs de logiciels, consultants, intégrateurs de solutions..) et de diffuser aux entreprises de l’information ciblée et concrète sur les gains compétitifs que peuvent leur apporter ces technologies (tables rondes, échanges d’expériences).

Med-IT@Dakar 2007 : http://www.medit.eu.org/2007/senega...

Atelier « TIC, gouvernance et développement local », 17-18 décembre 2007

Les 17 et le mardi 18 décembre 2007, eAtlas francophone de l’Afrique de l’Ouest, organisera à l’auditorium Léopold Sédar Senghor du Campus numérique francophone de Dakar de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) un atelier portant sur le thème « TIC, gouvernance et développement local ». Il sera suivi du lancement du Label Villes Internet Afrique, organisé en collaboration avec Villes Internet, en vue de récompenser les meilleurs sites web réalisés par des villes africaines.

E-Atlas : http://galatea.univ-tlse2.fr/eatlas...


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici


Contrat Creative Commons Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. (Osiris, novembre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)