twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik N° 81 Avril 2006

dimanche 30 avril 2006

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal
n° 81 avril 2006


Sommaire


Éditorial
Les TIC plus que jamais présentes sur le champ de bataille politique
Actualités
La Sonatel vingt cinq fois plus rentable en 2004 qu’envisagé en 1997
Idrissa Seck lance son site de campagne
Lancement du site web de Nafissatou Dia Diouf
Politique
Lancement du portail sur les démarches administratives
L’Etat commande 100.000 ordinateurs à 100 dollars
Infrastructures et services
La Sonatel lance les MMS
Projets
Windows Vista et Office 12 devraient être disponibles en version wolof
Alizé devrait devenir Orange
Lancement d’un radio communautaire à Kaolack
Lancement de la télévision sur ADSL en juin 2006
Rendez-vous
IST Africa (3-5 mai 2006, Pretoria, Afrique du Sud)
Résidence du collectif sud africain The Trinity Session à Kër Thiossane (06-12 mai 2006)


Editorial


Les TIC plus que jamais présentes sur le champ de bataille politique

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) prennent une place grandissante dans la vie politique sénégalaise depuis une décennie. Certes, le fichier électoral avait bien été informatisé dès 1977, mais pendant longtemps cet aspect n’avait guère intéressé les Sénégalais et les Sénégalaises jusqu’à ce que la question de sa fiabilité soit au cœur de ce que l’on appela pendant des années « le contentieux pré-électoral ». Dès lors, l’utilisation des TIC, dans les différentes phases du processus électoral comme par les divers acteurs du champ politique, s’est banalisée. C’est ainsi que l’on a assisté à la mise en ligne sur Internet du fichier électoral par le ministère de l’Intérieur en 1998, à la création de sites Web par les partis politiques et même par l’organe indépendant chargé de la supervision des élections (ONEL), à l’utilisation combinée du téléphone portable et des radios privées, lors des élections législatives de 1998 et de la présidentielle de 2000, afin d’annihiler les tentatives de fraudes, à des opérations de marketing politique via le téléphone lors des législatives d’avril 2001 et tout dernièrement à l’instauration d’une carte nationale d’identité numérisée contenant des informations biométriques pour sécuriser définitivement le fameux fichier électoral. Au gré des soubresauts de la vie politique, des initiatives ont été lancées via Internet, des sites web créés pour faire le bilan du régime en place, des pétitions en ligne initiées pour demander la libération d’un responsable politique, des cédéroms envoyés dans les rédactions pour porter la contradiction politique de l’intérieur d’une prison, des manifestes mis en ligne, etc. De trois en 1999, le nombre de partis politiques disposant d’un site Web est passé à huit en 2006 et à coté de ces derniers, il existe de plus en plus de sites consacrés à des leaders politiques. Cependant, les sites Web ne sont pas tout et les blogues ont également fait leur apparition, animés par des citoyens anonymes ou par des acteurs politiques. Si l’utilisation du courrier électronique, et plus particulièrement des listes de diffusion lorsqu’il ne s’agit pas purement et simplement de « spams » à caractère politique, est moins visible, elle n’en est pas moins intensive. Enfin, le débat politique est fortement présent dans les journaux publiés sur Internet et plus particulièrement dans les forums en ligne même si les discussions se limitent souvent à l’échange d’invectives voire d’injures. Dans un pays où seules 20.000 personnes possèdent un abonnement à Internet et où le nombre d’internautes ne dépasse sans doute pas les 300.000 personnes sur une population totale de 10 millions d’habitants, il est clair que l’impact des TIC ne sera pas déterminant dans les futures batailles politiques. Cependant, il n’en est pas moins vrai qu’elles jouent désormais un rôle non négligeable à l’extérieur comme à l’intérieur du pays. A l’extérieur, elles sont fortement utilisées par la diaspora sénégalaise qui exerce en retour une influence certaine sur des segments importants de l’électorat compte tenu des transferts de fonds auxquels elle procède. A l’intérieur, la presse locale, écrite ou parlée, reprend de plus en plus des informations publiées sur Internet leur donnant ainsi une audience qu’elles n’auraient pas eue autrement. Dès lors, il faut être conscient que si les TIC sont loin d’être un outil capable de peser de manière décisive sur le choix des électeurs, il est indéniable qu’elles font désormais partie de la panoplie des armes utilisées sur le champ de bataille politique sénégalais pour aller à la conquête des suffrages.

Amadou Top

Président d’OSIRIS


Actualités


La Sonatel vingt cinq fois plus rentable en 2004 qu’envisagé en 1997

A l’occasion de la Semaine française à Dakar, Marc Rennard, Directeur des opérations internationales de France Télécom a révélé que les résultats de 2004 de la Sonatel étaient vingt cinq fois plus importants que les perspectives établies en 1997 au moment des négociations entre l’opérateur français et l’Etat du Sénégal. Ces chiffres donnent raison à ceux qui ont toujours affirmé que la Sonatel avait été bradée lors de sa privatisation.

Sonatel : http://www.sonatel.com/

Idrissa Seck lance son site de campagne

Après avoir annoncé sa candidature pour la prochaine élection présidentielle de février 2007, l’ex-Premier ministre Idrissa Seck a lancé son site officiel de campagne. On peut notamment y consulter sa déclaration de campagne en format texte et audio.

Idy2007 : http://www.idy2007.com/

Lancement du site web de Nafissatou Dia Diouf

L’écrivain Nafissatou Dia Diouf, qui a récemment publié plusieurs ouvrages destinés à vulgariser les TIC auprès de la jeunesse, a lancé son site Web personnel sur lequel on peut notamment consulter sa biographie et la listes de ses publications.

Site personnel de Nafissatou Dia Diouf : http://www.nafidiadiouf.net/


Politique


Lancement du portail sur les démarches administratives

Dans son discours à la nation prononcé à l’occasion de la fête de l’indépendance le 4 avril, le Président de la république, M° Abdoulaye Wade, a officiellement annoncé le lancement du portail sur les démarches administratives en ligne. Réalisé par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), ce portail entre dans le cadre d’un programme plus large visant à simplifier les démarches administratives et à améliorer la bonne gouvernance.

Vos démarches administratives : http://www.demarches.gouv.sn/

L’Etat commande 100.000 ordinateurs à 100 dollars

L’Etat du Sénégal a commandé 100.000 ordinateurs du type de celui conçu par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et dont le prototype avait été présenté lors de la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), à Tunis (Tunisie). Annoncé au prix de 100 dollars l’unité soit environ 52.000 Francs CFA ces ordinateurs sont essentiellement destinés aux élèves des écoles.


Infrastructures et services


La Sonatel lance les MMS

Dans le courant du mois d’avril 2006, la Sonatel a débuté une campagne publicitaire faisant la promotion de son nouveau service intitulé Multimedia Messaging Service (MMS) ou service de messagerie multimédia. Il est permet, à condition de posséder un téléphone portables équipé pour, d’envoyer des messages contenant du son, des photos et même de la vidéo. Ce service est gratuit jusqu’en juin 2006 à raison de 5 MMS par semaine.

Sonatel mobiles : http://www.alize.sn/


Projets


Windows Vista et Office 12 devraient être disponibles en version wolof

Dans le cadre de son programme langue locale (PLL) Microsoft a lancé une opération de localisation visant à élaborer une version wolof pour ses futurs produits « Windows Vista » et « Office 12 ». L’annonce a été faite à Dakar le 28 avril 2006 par Cheikh Modibo Diarra, Président de Microsoft Afrique. Le travail de traduction sera effectué, en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), par une équipe composée de linguistes et de professionnels de l’informatique qui devraient élaborer un glossaire en wolof couvrant le domaine de l’informatique courante.

Microsoft : http://www.microsoft.com/

Alizé devrait devenir Orange

Malgré les réticences de l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel, la direction générale de l’entreprise conserve le projet de remplacer la marque commerciale de son réseau mobile « Alizé » par la marque « Orange » utilisée par le groupe France Télécom dans le reste du monde. Pour ce faire Sonatel mobiles devra payer chaque année une redevance équivalant à 1,6% de son chiffre d’affaires soit 1,6 milliards de Francs CFA en l’état actuel des choses.

Sonatel mobiles : http://www.alize.sn/

Lancement d’un radio communautaire à Kaolack

A l’initiative de Guédel Mobdj, la ville de Kaolack devrait bientôt posséder sa première radio communautaire. Baptisée « Sine Saloum » et émettant sur la fréquence 96.4, elle devrait commencer ses émissions à partir de la mi-mai 2006 et avoir une couverture de 60 à 70 km avec l’ambition de couvrir toute la région du Sine Saloum.

Lancement de la télévision sur ADSL en juin 2006

Le Directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye a annoncé le 24 avril 2006, que suite aux tests effectués avec un groupe de 200 clients, la Sonatel allait lancer la télévision sur ADSL à partir de juin 2006. La « livebox » de la Sonatel permettra de recevoir de la vidéo, d’écouter de la musique et la radio, de regarder des photos numériques, de visualiser des images de son domicile à distance, etc.

Sonatel : http://www.sonatel.com/


Rendez-vous


IST Africa (3-5 mai 2006, Pretoria, Afrique du Sud)

Organisée avec l’appui de l’Union européenne (UE) la conférence IST Africa 2006 se déroulera du 3 au 5 mai 2006 à Pretoria (Afrique du Sud) sur le thème « Regional impact of information societies technologies in Africa ».

IST Africa 2006 : http://www.ist-africa.org/Conferenc...

Résidence du collectif sud africain The Trinity Session à Kër Thiossane (06-12 mai 2006)

Le collectif sud africain The Trinity Session, composé des deux artistes Stephen Hobbs et Marcus Neustetter, présentera, du 6 au 12 mai 2006, à Kër Thiossane, la villa pour l’art et le multimédia, une installation intitulée UrbaNet - Tango City, Johannesburg/Dakar. Ce travail entamé à Johannesburg (Afrique du Sud) porte sur l’exploration et la découverte d’une ville par la navigation et la localisation, au moyen de la technologie disponible localement. L’installation à Kër Thiossane incorporera une documentation photographique, vidéo et sonore ainsi que des objets trouvés, le manuel de référence, le matériau des entretiens, les cartes faites à la main et les notes prises.

Kër Thiossane : http://www.ker-thiossane.com/


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici


Contrat Creative Commons Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. (Osiris, avril 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)