twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik N° 31 Février 2002

jeudi 28 février 2002

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal
n° 31 février 2002


Sommaire


Éditorial
Malgré tout nous ferons entendre notre voix
Actualités
Un Sénégalais candidat au Conseil d’administration de l’ICANN
La Direction générale des Douanes réceptionne le système ORBUS 2000
Politique
Présentation de supports didactiques multimédia destinés à la petite enfance
Infrastructures et services
Africatel lance de nouveaux services
Sentel lance une messagerie intelligente
Projets
La Sonatel pré-sélectionnée pour l’adjudication d’une licence de télécommunications au Mali
Rendez-vous
Journée mondiale des télécommunications le 17 mai 2002
Atelier régional sur les nouveaux réseaux IP


Editorial


Malgré tout nous ferons entendre notre voix

Dakar 2002 était conçu pour être une étape importante de la préparation du Sommet mondial sur la société de l’information devant se dérouler à Genève en 2003 et à Tunis en 2005. Pour la première fois dans l’histoire des grands sommets organisés par le système des Nations Unies, il devait faire l’objet d’une préparation associant sous une même bannière, les gouvernements, le secteur privé et la société civile, cette dernière étant généralement exclue de ces grands événements. Mais voilà, Dakar 2002 n’aura pas lieu, officiellement pour des raisons de calendriers et officieusement (thèse distillée auprès de certains acteurs) parce qu’OSIRIS n’aurait pas été en mesure de mobiliser les ressources financières nécessaires à l’organisation d’une telle manifestation. En effet, sur la base d’on ne sait quelle logique, OSIRIS, qui à l’origine avait été sollicité pour organiser, avec l’aval et le soutien du gouvernement du Sénégal, cette manifestation décidée par le Secrétariat exécutif du Sommet, se voit aujourd’hui reproché de n’avoir pas trouvé le financement de cet événement majeur dont à plusieurs occasion il avait été affirmé que le budget était assuré. C’est un peu comme si, pour avoir le droit d’être invité à donner son point de vue, la société civile en général et la société civile africaine en particulier se voyaient réclamer un ticket d’entrée, un peu comme on réserve la parole aux actionnaires majoritaires dans les conseils d’administration des grandes firmes multinationales. Nous prenons acte de cette manière de procéder et appelons tous les démembrements de la société civile à en tirer les leçons qu’ils jugeront utiles. En ce qui concerne OSIRIS, loin de nous décourager et de nous laisser désarmés et muets, cette péripétie nous encourage au contraire à nous engager à organiser "quelque chose" pour permettre à la société civile de dire haut et fort que la société de l’Information ne saurait se construire sans le point de vue et la prise en compte des intérêts des citoyens. Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


Un Sénégalais candidat au Conseil d’administration de l’ICANN

Mouhamed Diop qui peut être considéré comme uns des « pères fondateurs » d’Internet au Sénégal, membre d’Isoc-Sénégal et seul africain siégeant à l’Address Supporting Organization (ASO) comme observateur au sein de l’Addressing Council est aussi, depuis le 6 février 2002, date de clôture des candidatures, l’une des huit personnalités éligibles retenues pour occuper le poste réservé à l’ASO au sein du Conseil d’administration de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’organisme chargé au plan mondial de la gestion des noms de domaines Internet. Tous les internautes africains sont invités à visiter le site de l’ASO et à y manifester leur soutien à Mouhamed Diop afin que l’Afrique soit mieux représentée dans cette instance de toute première importance pour le développement d’Internet dans le monde et en Afrique. En effet, jusqu’à ce jour, le ghanéen Nii Quaynor est le seul africain à siéger à l’ICANN et ce depuis octobre 2000.

ASO : http://www.aso.org/
ICANN : http://www.icann.org/

Un Sénégalais candidat au Conseil d’administration de l’ICANN

Le 12 février 2002, la Direction générale des Douanes a signé une convention de mise à disposition du système ORBUS 2000 avec le Trade Point Sénégal. Grâce à ce système, il sera désormais possible pour les importateurs d’accomplir les formalités du commerce extérieur sur place, telles la saisie électronique des requêtes de documents accompagnant le dédouanement, la collecte électronique de ces documents et leur introduction dans le système pour la déclaration en Douane. Cette nouvelle application vient compléter Gaïndé, le système informatique utilisé par la Douane depuis de nombreuses années et devrait permettre de réduire les délais et les coûts liés aux transactions de dédouanement.

Trade Point Sénégal : http://www.tpsnet.org/


Politique


Présentation de supports didactiques multimédia destinés à la petite enfance

Le 27 février 2002, le Ministère de la Famille et de la Petite Enfance a organisé, en collaboration avec le groupe « Vivendi Universal », une journée visant à présenter des produits et services capables de stimuler l’intelligence des enfants et pouvant donc être utilisés dans la Case des tout-petits. Au delà de la présentation des produits, une démarche plus globale visant à identifier les stratégies d’intégration de l’outil informatique dans les situations d’enseignement et d’apprentissage pour les enfants âgés de 0 à 6 ans devrait être initiée.

Vivendi Universal : http://www.vivendiuniversal.com/


Infrastructures et services


Africatel lance de nouveaux services

Africatel qui s’est notamment positionné sur le secteur des serveurs vocaux vient de lancer toute une série de nouveaux services parmi lesquels :

- le serveur vocal de l’aéroport Léopold Sédar Senghor qui informe sur les horaires des avions et propose des informations diverses sur l’aéroport au 628.05.58 ;

- le serveur vocal pour les demandes de passeports qui permet de prendre des rendez-vous et d’éviter ainsi de faire la queue dans les commissariats au 628.15.00 ;

- le serveur vocal du bureau des bourses donne des informations sur les bourses nationales et internationales au 628.05.45 ;

- le serveur vocal de l’Office du Baccalauréat qui renseigne sur les inscriptions, les résultats , les diplômes et leur retrait, les jurys et leur localisation, etc. au 628.05.59 ;

- le serveur vocal du Business Club International qui traite du financement des projets des sénégalais au 628.05.61.

Sentel lance une messagerie intelligente

Sentel, le second opérateur de téléphonie mobile au Sénégal derrière Sonatel Mobiles avec plus 100.000 abonnés, a lancé depuis le 27 février 2002 une messagerie dite intelligente sous l’appellation commerciale de « T@bala ». Elle permet notamment d’écouter des messages écrits reçus dans sa boite à lettres électronique et d’y répondre vocalement, d’écouter des messages vocaux envoyés à partir d’un portable, de lire et d’imprimer des télécopies reçues dans sa boite à lettres électronique, de retirer du courrier électronique et des télécopies à partir d’un télécopieur. Ce nouveau service est accessible à partir d’un téléphone portable, d’un téléphone fixe ou d’un télécopieur.

Sentel : http://www.everyday.sn/


Projets


La Sonatel pré-sélectionnée pour l’adjudication d’une licence de télécommunications au Mali

Suite à un appel d’offres international lancé par le autorités maliennes, la Sonatel a été pré-sélectionnée pour l’adjudication d’une licence de télécommunications. A la différence des appels d’offres qui jusque-là ne concernaient qu’un volet particulier des télécommunications, cette deuxième licence d’opérateur que l’Etat malien s’apprête à délivrer couvrira aussi bien la téléphonie fixe et mobile, les communications nationales et internationales qu’Internet. Si la Sonatel devaient être finalement retenue, elle devrait investir au moins 13 milliards de Fcfa pour mener à bien cette opération.

Sonatel : http://www.sonatel.sn/


Rendez-vous


Journée mondiale des télécommunications le 17 mai 2002

Cette année, la Journée mondiale des télécommunications se tiendra le 17 mai 2002 et portera sur le thème "Les TIC pour tous : réduire la fracture numérique".

IUT : http://www.itu.int/

Atelier régional sur les nouveaux réseaux IP

L’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT) organisera du 20 au 22 mai 2002 a Nouakchott (Mauritanie) un séminaire sur les nouveaux réseaux intitulé "Les nouveaux réseaux IP : Migration vers IPv6". Les thèmes qui seront abordés au cours de ces trois jours de formation sont :

- la place des réseaux IP dans le monde des télécommunications,

- les limites et faiblesses des réseaux actuels (IPv4),

- les nouveautés de IPv6 (mobilité, sécurité, QoS, simplicité, etc.),

- comment migrer vers IPv6 ou installer un nouveau réseau IP.

Les inscriptions et les demandes de renseignements sont à adresser à Bruno Roger à l’adresse esmt@esmt.sn.

ESMT : http://www.esmt.sn/


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici
Copyright © Osiris, février 2002


Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

153 153 153 144 144 144 238 238 238 168 168 168 145 145 145 170 170 170 171 171 171 160 160 160 172 172 172 173 173 173 154 154 154 174 174 174 226 226 226 155 155 155 176 176 176 177 177 177 237 237 237 250 250 250 241 241 241 157 157 157 178 178 178 180 180 180 259 259 259 181 181 181 159 159 159 248 248 248 183 183 183 239 239 239 256 256 256 185 185 185 162 162 162 186 186 186 187 187 187 191 191 191 192 192 192 234 234 234 194 194 194 195 195 195 196 196 196 197 197 197 198 198 198 199 199 199 229 229 229 233 233 233 202 202 202 228 228 228 204 204 204 232 232 232 206 206 206 253 253 253 208 208 208 209 209 209 210 210 210 211 211 211 212 212 212 213 213 213 214 214 214 254 254 254 217 217 217 218 218 218 249 249 249 219 219 219 220 220 220 230 230 230 222 222 222 252 252 252 255 255 255 242 242 242 243 243 243 244 244 244 245 245 245 246 246 246 258 258 258 260 260 260 261 261 261 48 48 48 61 61 61 59 59 59 12 12 12 11 11 11 70 70 70 53 53 53 127 127 127 132 132 132 75 75 75 123 123 123 15 15 15 52 52 52 110 110 110 49 49 49 14 14 14 28 28 28 13 13 13 73 73 73 164 164 164 77 77 77 112 112 112 113 113 113 18 18 18 102 102 102 105 105 105 78 78 78 119 119 119 65 65 65 47 47 47 16 16 16 120 120 120 90 90 90 133 133 133 81 81 81 116 116 116 20 20 20 135 135 135 136 136 136 137 137 137 21 21 21 129 129 129 35 35 35 22 22 22 67 67 67 7 7 7 79 79 79 69 69 69 108 108 108 84 84 84 87 87 87 96 96 96 23 23 23 25 25 25 106 106 106 82 82 82 32 32 32 76 76 76 72 72 72 115 115 115 26 26 26 104 104 104 29 29 29 58 58 58 30 30 30 46 46 46 31 31 31 62 62 62 88 88 88 55 55 55 101 101 101 86 86 86 10 10 10 80 80 80 114 114 114 92 92 92 100 100 100 85 85 85 36 36 36 125 125 125 37 37 37 38 38 38 109 109 109 74 74 74 51 51 51 50 50 50 39 39 39 83 83 83 40 40 40 66 66 66 68 68 68 93 93 93 99 99 99 60 60 60 57 57 57 24 24 24 41 41 41 42 42 42 134 134 134 19 19 19 43 43 43 111 111 111 17 17 17 117 117 117 97 97 97 94 94 94 54 54 54 71 71 71 122 122 122 33 33 33 56 56 56 131 131 131 98 98 98 34 34 34 89 89 89 91 91 91 45 45 45 107 107 107

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)