twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik N° 08 Mars 2000

vendredi 31 mars 2000

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal
n° 08 mars 2000


Sommaire


Editorial
Et les TIC firent irruption sur la scène politique...
Actualités
Recherche-Impact publie un dossier sur l’Afrique et les NTI
La Fondation Friedrich Ebert sur Internet
La mairie de Yoff primée pour son action en faveur des TIC
Politique
Elections présidentielles sur Internet
Visioconférence sur le thème "Internet et citoyennté"
Mamadou Diop Decroix, Ministre de la Culture et de la Communication
Infrastructures et services
Alizé poursuit le développement de son réseau
Les experts roaming de la GSM Association se réunissent à Dakar
Projets
Devenez membre d’ICANN At Large
Rendez-vous
L’Agence universitaire de la francophonie organise une formation XML
Isoc-Sénégal organisera la fête de l’Internet les 8 et 9 avril 2000
SINEC 2000


Editorial


Et les TIC firent irruption sur la scène politique...

Les Technologies de l’Information et de la Communication ont fait une irruption remarquée sur la scène politique sénégalaise à l’occasion de l’élection présidentielle qui a conduit pour la première fois depuis 40 ans à une alternance à la tête de l’Etat. Les radios privées émettant en modulation de fréquence (FM) ont su mettre à profit l’éclosion du téléphone portable pour assurer une couverture inédite du scrutin grâce notamment à une médiatisation quasi instantanée de tous les événements à l’échelle de l’ensemble du pays. La fusion de la radio et du cellulaire opérée sur le mode de l’interactivité a été intensément vécue par les Sénégalais qui ont ainsi expérimenté une manière originale de recréer "l’arbre à palabre" pour mener une supervision populaire et une veille vigilante du processus électoral. Les principales radios privées ont déployé des centaines de correspondants armés de leurs cellulaires et prompts à relater le moindre événement tout en donnant la parole aux Sénégalais qui pouvaient à travers les milliers de télécentres informer de ce qui se passait jusque dans les coins les plus reculés. Les Sénégalais de l’étranger n’ont pas été en reste qui ont, via Internet, suivi les radios et surtout innové en organisant une "marche bleu sur le net" qui a consisté à se connecter en masse sur un site "chat" et à envoyer régulièrement des messages (pancartes) pour confirmer leur présence dans la marche. Cette vigie collective, au delà des perturbations qu’elle a pu entraîner sur d’éventuelles tentatives de fraude, a ouvert la voie à une nouvelle citoyenneté : celle de l’ère de l’information. Il revient désormais à ceux qui ont la responsabilité de conduire aux destinées du pays pour les prochaines années de comprendre les mutations qui s’opèrent dans le champ de la communication de masse et d’en tirer toutes les conséquence pour l’édification d’une nouvelle démocratie en phase avec les dynamiques de la société de l’information.

Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


Recherche-Impact publie un dossier sur l’Afrique et les NTI

Recherche-Impact, la revue de vulgarisation des résultats de recherches du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI), a publié, dans son n° 3 daté de février 2000, un dossier sur l’Afrique et les nouvelles technologies de l’information. On y trouve pour l’essentiel des articles présentant les différents projets mise en œuvre dans le cadre de la stratégie Acacia Sénégal.

Stratégie Acacia Sénégal : http://www.enda.sn/snacacia

La Fondation Friedrich Ebert sur Internet

Le bureau de Dakar de la Fondation Friedrich Ebert est désormais sur Internet. Cette institution privée culturelle et éducative à but non lucratif dont le siège se trouve en Allemagne, appuie notamment le processus de démocratisation en Afrique en soutenant les initiatives de la société civile. Pour en savoir plus allez consulter son site à l’adresse suivante : http://www.fes.sn/

La mairie de Yoff primée pour son action en faveur des TIC

A l’occasion de la fête de l’Internet, la mairie de Yoff s’est vu décerner une mention spéciale par le ministère français des affaires étrangères pour son action en faveur du développement des technologies de l’information et de la communication, notamment avec la mise en place du Système d’Information Urbain Populaire (SIUP). Développé par l’association Eco-Yoff, le SIUP a reçu de nombreux prix dont tout dernièrement le premier prix dans la catégorie « passerelles culturelles » à l’occasion du concours « Internet : les passerelles du développement » organisé à l’occasion de Bamako 2000.

SIUP : http://www.siup.sn/


Politique


Elections présidentielles sur Internet

A l’occasion des dernières élections présidentielles au Sénégal, Internet a été utilisé tant par les organisateurs, les superviseurs, les électeurs virtuels que par les candidats et les structures qui les soutenaient. C’est ainsi que :

- le Ministère de l’Intérieur a mis le fichier électoral en ligne (http://www.mint.sn/)
- l’Observatoire National des Elections (ONEL), à travers sa délégation aux Etats-Unis, s’est doté d’un site web (http://www.onel.org/)
- le Metissacana a organisé un vote virtuel (http://www.metissacana.sn/)
- les partis politiques tels que And Jëf-PADS (http://www.ajpads.org/) et le Parti Socialiste (http://www.telecomplus.sn/ps),
- les structures de soutien comme la Coalition Alternance 2000 (http://www.alternance2000.org/) ainsi que les candidats Abdou Diouf (http://www.abdoudiouf.com/) et Abdoulaye Wade ont mené campagne sur Internet.

Au vu de ce constat, la conclusion qui s’impose est que les technologies de l’information et de la communication ont fait leur entrée dans le champ politique. Ainsi, Internet est devenu un outil de communication utilisé par les acteurs politiques au même titre les médias classiques (télévision, radio, journaux), notamment pour toucher la diaspora sénégalaise et sensibiliser la communauté internationale. Pour être complet, signaloms enfin que l’Institut Panos présente sur son site web une exposition photos intitulée "Présidentielle au Sénégal : Images d’une alternance" (http://www.panos.sn/photo/presidsn/tdm.html).

Visioconférence sur le thème "Internet et citoyennté"

Le jeudi 16 mars 2000, dans le cadre de la fête de l’Internet,l’association VECAM (veille européenne et citoyenne sur les autoroutes de l’information et le multimédia) a organisé une visioconférence sur le thème « Internet et citoyenneté » entre la Cité des Sciences de la Villette (France) et les locaux de Télécomplus situ à l’immeuble Fahd. A Paris, étaient réunis des maires de communes françaises connectées à Internet qui ont présenté leurs expériences alors qu’à Dakar, outre le Maire de la commune de Yoff, étaient présents des représentants d’Osiris, d’Isoc-Sénégal, d’Ynternet.org, de la Primature, etc.

VECAM : http://www.vecam.org/

Mamadou Diop Decroix, Ministre de la Culture et de la Communication

Mamadou Diop Decroix, jusqu’ici député à l’Assemblée nationale, occupe désormais les fonctions de Ministre de la Culture et de la Communication dans le gouvernement du Premier Ministre Moustapha Niasse mis sur pied à l’issue de l’élection à la Présidence de la République de Maître Abdoulaye Wade. Informaticien de profession, Mamadou Diop Decroix qui avait fondé en avril 1999, le réseau des parlementaires sur les technologies de l’information et de la communication dont il était le Président, avait participé au séminaire de réflexion organisé à Saly par OSIRIS, initié un séminaire de sensibilisation à l’attention des parlementaires et annoncé à Addis Abeba (Ethiopie) lors de l’African Development Forum’99 son intention de créer un réseau des parlementaires africains sur les TIC. Espérons que ce passionné d’informatique mettra en œuvre une politique qui favorisera l’utilisation et l’appropriation des TIC par le plus grand nombre.


Infrastructures et services


Alizé poursuit le développement de son réseau

Dans le cadre de sa politique de renforcement et d’extension de son réseau, Alizé, le principal opérateur de téléphonie cellulaire au Sénégal,a mis en services deux nouveaux sites à Kaolack et à Bignona et augmenté dans le même temps les capacités des sites de Louga et Mbour.

Alizé : http://www.alize.sn/

Les experts roaming de la GSM Association se réunissent à Dakar

La GSM Association, qui est une structure rassemblant les opérateurs de téléphonie cellulaire mettant en œuvre des réseaux fonctionnant avec le standard GSM, a réuni les experts roaming à Dakar les 21 et 22 mars 2000 dans le cadre de TADIG 48, le Transferred Account Data Interchange Group. Le roaming est la technique reposant sur la signature d’accords entre opérateurs de téléphonie cellulaire qui permet à un abonné d’utiliser son appareil dans un autre pays tout en conservant son numéro de téléphone. Aujourd’hui, les accords de roaming signés par la Sonatel couvrent plus d’une vingtaine de pays (Afrique du sud, Allemagne, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Cote d’Ivoire, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hong Kong, Israël, Italie, Liban, Maroc, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume Uni, Singapour, Suède, Suisse, Taiwan, Togo et Turquie).

GSM Association : http://www.gsmworld.com/


Projets


Devenez membre d’ICANN At Large

Le rôle d’ICANN est d’administrer le système des noms de domaines (DNS) pour le compte des utilisateurs d’Internet. A l’heure actuelle, plus de 3000 Américains et 300 personnes originaires de la zone Asie-Pacifique se sont inscrites à ce mécanisme alors qu’on ne compte que 38 Africains. Afin d’accroître la participation africaine à ICANN et faire en sorte que l’Afrique ne soit pas une fois de plus marginalisée, les utilisateurs africains d’Internet sont encouragés à s’inscrire massivement à « ICANN At Large ». L’inscription est gratuite et il suffit d’indiquer une adresse électronique et une adresse physique en allant sur le site http://members.icann.org.

ICANN : http://www.icann.org/


Rendez-vous


L’Agence universitaire de la francophonie organise une formation XML

L’Agence universitaire de la francophonie organisera du 17 au 21 avril 2000, une formation portant sur la conception, la réalisation et la maintenance d’un serveur Web avec le langage XML. Pour les participants originaires des pays du sud, le coût de la formation est de 350 000 FCFA, hors frais de voyage et d’hébergement. Pour tous renseignements complémentaires, adressez-vous à Modou Diouf : modou.diouf@refer.sn

Agence universitaire de la francophonie : http://www.refer.sn/

Isoc-Sénégal organisera la fête de l’Internet les 8 et 9 avril 2000

Reportées en raison de l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle et de la Tabaski, les manifestations prévues par Isoc-Sénégal à l’occasion de la fête de l’Internet seront finalement organisées les 8 et 9 avril 2000 sur le thème "Internet pour tous au troisième millénaire". A Dakar, une cinquantaine d’ordinateurs sera instalée à la Maison de la culture Douta Seck ou toute une série d’activités (conférences, démonstrations, etc.) se dérouleront pendant les deux jours. Afin d’étendre l’évènement aux régions, un programme d’animation sera également mis en oeuvre à Thiès, Saint-Louis et Ziguinchor durant la journée du 8 avril 2000. Pour prendre connaissance du programme, connectez vous sur le site d’Isoc-Sénégal : http://www.isoc.sn/

SINEC 2000

La 5ème édition du Salon International des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, SINEC 2000, se tiendra à Dakar du 25 mai au 31 mai 2000. A cette occasion se tiendra également un colloque régional franco-sénégalais sur les Nouvelles Technologies Françaises de Télécommunications. Le SINEC est organisé par La Sénégalaise de Consultance de Management et d’Entreprise (SENCOMANE). La 5ème édition du Salon International des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, SINEC 2000, se tiendra à Dakar du 25 mai au 31 mai 2000. A cette occasion se tiendra également un colloque régional franco-sénégalais sur les Nouvelles Technologies Françaises de Télécommunications. Le SINEC est organisé par La Sénégalaise de Consultance de Management et d’Entreprise (SENCOMANE).

SINEC 2000 : http://www.tpsnet.org/sinec99/default.htm


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici
Copyright © Osiris, mars 2000


Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)