twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik N° 03 Octobre 1999

dimanche 31 octobre 1999

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal
n° 03 octobre 1999


Sommaire


Editorial
Engager la bataille du contenu !
Actualités
West African Information Technology offre un accès gratuit à Internet
Séminaire sur la sécurité informatique
La section sénégalaise de Ecole Instrument de Paix s’initie au multimédia
Séminaire régional sur le bogue de l’an 2000
Les artistes à l’heure du multimédia
Politique
InfoDev prêt à financer la participation à des conférences
Infrastructures et services
Lancement d’Iridium au Sénégal
Projets
Mettre en place un observatoire africain sur les TIC
Bientôt un centre monétique à Dakar
Rendez-vous
Préparation de Bamako 2000 (21-26 février 2000)
Première conférence sur les sciences et les nouvelles technologies en Afrique
Afristech’99


Editorial


Engager la bataille du contenu !

La sortie de ce troisième numéro de Batik coïncide avec la première réunion du Forum Africain pour le Développement (AFD) initié par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique qui se déroule à Addis Abeba du 24 au 28 octobre 1999 sur le thème "l’Afrique face au défi de la globalisation et de la société de l’information". L’objectif de cette importante réunion, est de faire le bilan de la mise en œuvre de l’Initiative Société Africaine à l’ère de l’Information (AISI), lancée en 1996 et de concevoir un nouvel agenda pour le début du XXème siècle. En somme, les experts réunis à Addis Abeba feront à l’échelle de l’Afrique ce qu’Osiris tente de faire, avec de modestes moyens, à l’échelle du Sénégal. Les enjeux de l’avènement de la société de l’information sont tels que nous ne pouvons nous payer le luxe de faire l’économie de la réflexion. Il s’agit d’une part de définir les stratégies les plus adéquates pour aujourd’hui et d’autre part de proposer une vision pour demain même si en la matière, les inconnues sont plus nombreuses que les certitudes.

La profusion d’annonces de toutes sortes, faites notamment à l’occasion de Télécom 99, laisse entrevoir des solutions inespérées pour gagner dans des délais raisonnables et à des coûts supportables la bataille des infrastructures qui font tant défaut en Afrique. Le Continent doit désormais s’atteler résolument à la réalisation de produits et services d’information pour s’octroyer un rôle de producteur actif et rejeter par la même le statut de consommateur passif qui sera le sien si il reste immobile. En effet, d’ores et déjà, la "mère des batailles", celle des contenus, est engagée. Ne pas y participer, c’est perdre définitivement pied en être c’est au moins pouvoir espérer faire partie des vainqueurs.

Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


West African Information Technology offre un accès gratuit à Internet

Le dernier venu des fournisseurs d’accès Internet sur le marché sénégalais, la société West African Information Technology (WAIT), offre une connexion gratuite à Internet pendant un an à toute personne qui achète un kit comprenant un micro-ordinateur et un modem pour la connexion à Internet. Bien entendu, comme pour toutes les offres de ce genre, le coût des télécommunications téléphoniques est à la charge de l’utilisateur et la gratuité ne concerne que l’abonnement pour l’obtention de l’accès à Internet. Pour plus de renseignements allez visiter le site de la société WAIT à l’adresse http://www.wait.sn/.

Séminaire régional sur le bogue de l’an 2000

Du 4 au 8 ocotbre 1999, s’est tenue à Dakar (Sénégal), la Conférence africaine sur les plans d’urgence An 2000 en présence des représentants de 16 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Financé par la Banque Mondiale dans le cadre du programme Infodev, ce séminaire avait pour but l’adoption d’une méthodologie commune de mise en place de plans d’urgence ou de continuité de service. Pour plus d’informations consultez http://www.worldbank.org/infodev.

Séminaire sur la sécurité informatique

Les 14 et 15 octobre 1999, la société Ibcom a organisé à Saly un séminaire sur la sécurité informatique. Destiné prioritairement aux PME/PMI, ce séminaire avait pour but de fournir aux participants des outils et des connaissances de manière à assurer la sécurité des applications informatiques de l’entreprise avant et après le passage à l’an 2000.

La section sénégalaise de Ecole Instrument de Paix s’initie au multimédia

Du 18 au 22 octobre 1999, l’ONG Ecole Instrument de Paix (EIP) a organisé un Atelier de production multimédia visant à offrir des outils pédagogiques destinés à l’enseignement des droits de l’homme. La section sénégalaise de Ecole Instrument de Paix, dont Osiris a supervisé l’équipement en matériel informatique et la formation, a participé à ce séminaire. Les participants venant du Bénin, du Burkina Faso, du Canada, du Cameroun, de Guinée, de Suisse et du Sénégal ont été formés aux techniques du multimédia, à la création et à l’alimentation de pages web en collaboration avec Isoc-Guinée. Pour en savoir plus visitez le site d’Ecole Instrument de Paix à l’adresse http://www.eip-cifedhop.org/ et celui d’Isoc-Guinée à http://www.anais.org/Fr/pays/guinee/programme2000.html.

Les artistes à l’heure du multimédia

Du 04 au 15 octobre 1999 s’est déroulé à l’École Supérieure Polytechnique un atelier de formation sur la conception et la réalisation de sites web, destiné à des organismes culturels et artistiques. Les participants provenaient du Musée d’art africain, du Musée de Gorée, du Musée des forces armées, de la Direction du patrimoine historique et ethnographique, de la Biennale de Dak’art, de l’atelier Niamantu et du Musée de la femme Henriette Bathily de Gorée. Cette formation organisée dans le cadre d’un projet financé par l’Agence de la francophonie, vise à appuyer la production de contenus francophones sur Internet afin de faire connaître le patrimoine culturel et artistique de l’Afrique de l’Ouest. Le projet intitulé « Réalité virtuelle en Afrique de l’Ouest » dont l’agence d’exécution est la firme canadienne Tecsult consistait dans une première phase, à former les responsables des organismes ciblés à la réalisation de sites web. A la fin de l’atelier, chaque participant a présenté un prototype dont la réalisation devra être complétée d’ici la deuxième phase prévue en janvier 2000. A cette occasion, par le biais d’un appui à distance, un atelier de formation sur la réalité virtuelle sera organisé avec Quicktime VR.


Politique


InfoDev prêt à financer la participation à des conférences

InfoDev a annoncé que l’infoDev Conference Scholarship Fund (iCSF) est désormais prêt à financer la participation des pays en voie de développement à certaines conférences. Les demandes devront être faites par les organisateurs des conférences et les fonds pourront être utilisés pour payer des frais de voyages et des perdiem uniquement destinés aux participants qui auront été sélectionnés. Pour être prises en considération, les demandes des organisateurs devront être déposées trois mois avant la conférence. Le formulaire de demande de soutien peut être télédéchargé à l’adresse http://www.worldbank.org/infodev/projects/icsfappl.htm. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Laure Charvin à l’adresse suivante lcharvin@worldbank.org


Infrastructures et services


Lancement d’Iridium au Sénégal

Le 6 octobre 1999, Iridium Africa a procédé au lancement officiel du système Iridium au Sénégal. A cette occasion, il a été indiqué que le prix de l’appareil serait d’environ 950 000 FCFA auxquels viendront s’ajouter une caution de 1 364 000 FCFA et une redevance mensuelle de 18 000 FCFA. Le coût d’une communication de la Sonatel vers Iridium sera de 2.347 FCFA la minute, entre deux abonnés Iridium elle s’élèvera à 982 FCFA et d’Iridium vers la SONATEL, elle sera de 1.867 FCFA. Pour plus d’informations consultez http://www.iridium.com/.


Projets


Mettre en place un observatoire africain sur les TIC

A l’issue de la rencontre ministérielle des pays impliqués (Afrique du Sud Mozambique, Ouganda et Sénégal) dans le programme Acacia du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) une déclaration a été signée dans laquelle il est recommandé :

- la création d’un observatoire africain des technologies de l’information et de la communication pour promouvoir la collecte et l’échange d’informations pour le développement de l’Afrique,
- l’évaluation de l’impact potentiel du commerce électronique sur le développement socio-économique des communautés africaines et l’adoption de mesures appropriées pour en minimiser les impacts négatifs,
- la mise en œuvre de mesures spécifiques pour promouvoir l’accès des groupes défavorisés aux TIC, le développement des réseaux électroniques scolaires, l’intervention au niveau des organes de régulation, des tarifs et des opérateurs de télécommunications,
- l’élaboration de programme d’enseignement aux contenus pertinents et en rapports avec les stratégies d’apprentissage à distance,
- l’urgence de la prise de décisions politiques au plus haut niveau pour réaliser les conditions de l’Afrique dans la société de l’information par la mise en place d’infrastructures de télécommunications modernes et par une intégration harmonieuse de toutes les initiatives relatives au TIC au niveau africain.

La prochaine réunion de ce type sera organisée en Ouganda. Pour en savoir plus visitez le site du programme Acacia à l’adresse suivante http://www.idrc.ca/acacia/.

Bientôt un centre monétique à Dakar

L’Opérateur monétique ouest-africain (OMOA) a organisé une "Journée monétique" à Saly Portudal au cours de laquelle il a annoncé son intention d’installer à Dakar, d’ici le premier trimestre de l’an 2000, un centre monétique. Celui ci proposera divers services destinés aux banques, aux entreprises et aux commerçants tels l’installation de guichets automatiques de banque (GAB), de terminaux de paiement électroniques (TPE), l’édition de cartes de paiement et de retrait, la formation et la maintenance. L’Association Professionnelle des Banques (APB) possède un projet similaire qui devrait notamment avoir pour objectif d’assurer l’interopérabilité et l’interbancarité des systèmes déjà installés mais non interconnectés.


Rendez-vous


Préparation de Bamako 2000 (21-26 février 2000)

Les associations membres du réseau ANAIS se sont rencontrées à Chamonix (France) pour finaliser les travaux de préparation de Bamako 2000, cette importante manifestation qui doit se tenir dans la capitale malienne du 21 au 26 février 2000 sur le thème « Internet, les passerelles du développement ». Parmi les associations représentées on notait, ANAIS Mali, ORIDEV (Bénin), RECIF (Burkina Faso), SIT (Côte d’Ivoire), ISOC-Guinée, la Fondation du Devenir (Suisse) et bien entendu Osiris pour le Sénégal. Au cours de cette réunion, le point a été fait sur l’état des préparatifs des diverses activités prévues pour février 2000. Le programme des événements a été discuté et les contributions des différents membres précisées. Une attention particulière a été apportée au concours sur les réalisations des passerelles du développement (Cf. http://www.anais.org/Fr/activites/passerelles/concours.html) et les différents thématiques développées . La conférence plénière, portant sur le thème Internet et le plurilinguisme, sera présidée par le Président Alpha Oumar Konaré et de Guy-Olivier Segond, Président du Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève. Point d’orgue de cette manifestation, elle verra la participation de conférenciers de haut niveau qui introduiront les débats en présence de nombreuses personnalités représentant les agences et organisations internationales (Cf. http://www.anais.org/Fr/activites/bamako2000/conference.html).

Première conférence sur les sciences et les nouvelles technologies en Afrique

Du 15 au 19 novembre 1999, se tiendra à Libreville (Gabon) la Première conférence sur les Sciences et les nouvelles technologies en Afrique. L’objectif de cette conférence, organisée par les membres du Working Group on Basic Space Sciences in Africa sous la conduite de Cheick Modibo Diarra (NASA/JPL), est de faire en sorte que les scientifiques africains se connaissent mieux pour tenter de développer des collaborations entre eux mais également avec les autres scientifiques du monde entier. Pour plus d’informations vous pouvez envoyer un courrier à l’adresse suivante : fquerci@ast.obs-mip.fr

Afristech’99

La 4ème édition d’Afristech, la biennale des sciences et des technologies, aura lieu à Dakar (Sénégal) du 22 au 26 novembre 1999. Organisée par l’Académie des Sciences du Tiers-Monde (TWAS), elle portera sur le thème « Science et technologie pour un développement durable de l’Afrique ». Il est notamment prévu le 23 novembre 1999 une rencontre des ministres de la science et de la technologie sur le thème « Risques et opportunités des nouvelles technologies pour les pays du tiers monde » et le jeudi 25 novembre 1999 une communication et un atelier sur « Les technologies du 21ème siècle en matière de communication et d’information : Impact sur l’éducation et la culture ». Pour plus d’informations, adressez-vous au secrétariat d’Afristech à l’adresse suivante taphnd@telecomplus.sn ou consultez le site web d’Afristech à l’adresse http://www.primature.sn/afris/edition99/home.htm.


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici
Copyright © Osiris, octobre 1999


BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)