twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bataille de leardership sur l’Internet mobile au Sénégal : l’ARTP donne raison à ITmag

lundi 11 août 2014

On dit souvent que le temps est le meilleur des juges. Cette maxime vient encore de se confirmer et ce pour le grand plaisir de ceux qui croient en la vérité, la vérité absolue. Pour rappel, il y a un peu plus d’un mois, nous avions annoncé en exclusivité sur ITmag que l’opérateur Tigo était devenu le nouveau leader de l’Internet mobile au Sénégal. Nous vous épargnons de revenir sur tout ce qui s’en est suivi comme débats et contestations par la suite. Même certains de nos amis et confrères de la presse spécialisée s’y étaient mêlés. Lire ici, et .

Notre position était tout simplement de ne point polémiquer et d’attendre tout tranquillement le prochain rapport de l’ARTP. Enfin, il est là, disponible depuis ce vendredi 08 août.

Le dernier rapport trimestriel sur le marche des télécommunications (avril – juin 2014) publié par l’ARTP est comme d’habitude plein d’informations. Mais la chose qui a le plus attiré notre attention se trouve dans la dernière page. Il s’agit des parts de marché des opérateurs sur le segment Internet mobile hors clés.

Il s’agit bien là des parts de marché des opérateurs sur le segment Internet mobile et on voit clairement que c’est Tigo qui dominait ce marché entre janvier et mars 2014.

En publiant ces chiffres à l’époque avant tout le monde, avant même l’ARTP. La pilule était dure à avaler pour certains. Et enfin, l’ARTP avait même choisi d’omettre ce tableau dans son document qui sera rendu public par ses soins quelques heures après la publication de notre article. Et pourtant sur tous les précédents rapports (consultables sur le site de l’ARTP), les parts de marché sur ce segment Internet mobile sont bien affichés. Mais lorsque les chiffres ne sont pas favorables à Orange, cela ne peut être le cas. Et a-t-il fallu encore que Orange reprenne le dessus sur ce marché pour que notre fameux tableau revienne ? Question sans réponses à notre niveau. Orange a-t-il tordu le bras à l’ARTP pour que ces chiffres ne soient pas publiés sur le précédent rapport ? Là non plus, question sans réponses à notre niveau.

Nous avons été accusé à tort pour tout simplement avoir présenté les faits tels quels sans aucune forme de subjectivité. Il y en a même qui nous avaient taxés d’être manipulés par on ne sait qui ☺.

Aujourd’hui la question qui mérite d’être posée par les spécialistes du secteur est de savoir comment Tigo avait fait pour gagner autant de parts de marché en très peu de temps ? Ensuite comment Orange a su bien riposter pour reprendre le dessus en trois mois seulement ? Nous y reviendrons certainement avec détails et analyses.

(Source : ITmag, 11 août 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)