twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Banque digitale : après la Côte d’Ivoire, Standard Chartered se lance sur quatre nouveaux marchés africains

jeudi 31 janvier 2019

Après la Côte d’Ivoire l’année dernière, Standard Chartered lance son service de banque digitale au Ghana, au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.

Dans un horizon proche, Standard Chartered veut pouvoir disséminer son service de banque digitale un peu partout à travers le Continent. Au cours de ce premier trimestre 2019, le géant britannique va se lancer dans quatre nouveaux marchés à savoir, le Ghana, le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie, annonce-t-il ce jeudi 31 janvier par voie de communiqué.

« La numérisation de l’Afrique et la facilitation de l’accès aux services financiers restent au cœur de notre stratégie commerciale pour la région », a déclaré Sunil Kaushal, PDG Afrique et le Moyen-Orient chez Standard Chartered.

Il s’agit de la deuxième phase du déploiement de sa stratégie d’adaptation aux nouveaux besoins du marché, après un lancement réussi de ce service en Côte d’Ivoire en mars 2018. Concrètement, la banque digitale pensée par Standard Chartered consiste en une plateforme baptisée SC Mobile (CDI) et conçue pour permettre un service rapide des clients, avec des services supplémentaires tels que les dépôts instantanés à terme, les paiements par code QR et P2P, les facilités de prêts et de découverts. Ainsi plus de 70 des services bancaires les plus courants ont été numérisés.

Au cours de cette année 2019, le groupe bancaire britannique entend lancer incessamment une campagne de marketing sur l’ensemble de ces marchés pour mieux faire connaitre son service digital.

Actif en Afrique depuis plus de 150 ans, Standard Chartered avec plus 170 succursales dans 16 pays, Standard Chartered a lancé en 2015 une nouvelle stratégie visant à rehausser son positionnement sur le marché bancaire régional notamment et a fait de la technologie l’un de ses principaux alliés, au regard de la transformation du Continent. Ce qui a abouti à l’offre de banque digital qu’elle décuple actuellement peu à peu dans la région. Selon Sunil Kaushal, Standard Chartered continuera d’investir « de manière stratégique et durable » sur ce créneau.

(Source : La Tribune Afrique, 31 janvier 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)