twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Awa Ndiaye nommée à la tête de la Commssion de Protection des Données personnelles (CDP)

vendredi 5 février 2016

La commssion de protection des données personnelles vient d’avoir un nouveau dirigeant. L’ancienne ministre de la femme sous Wade, Awa Ndiaye a remplacé ce vendredi Dr Mouhamadou Lo. La passation de service s’est déroulée entre quatre murs dans un secret presque absolu. Rares sont les agents de la commission située sur la VDN qui ont été au courant.

La Commission de Protection des Données personnelles qui est l’équivalent de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en France) est une Autorité administrative indépendante (AAI) instituée par la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la protection des données à caractère personnel.

De sa creation en 2008, elle n’a été fonctionnelle qu’en décembre 2013 alors que déjà son president et les commissaires devant sièger avaient été nommés aussi bien avant.

Awa Ndiaye, Ministre de la femme et de la famille d’alors, perdue et rendue célébre par une affaire de surfacturation d’ustensils de cuisine déterrée par un audit de l’Agence de regulation des Marchés Publics (ARMP) est restée longtemps en hibernation. Depuis la chute du Parti démocratique sénégalais (PDS) en mars 2012, elle avait rejoint l’APR. Ses activités se limitaient à Saint Louis, sa base politique et est souvent avec le Directeur general du Port, Cheikh Kanté.

Awa “Coudou” Ndiaye comme l’appellent souvent les sénégalais depuis cette scabreuse affaire a remplacé un homme du sérail à ce poste. En effet, Dr Mouhamadou Lo est l’un des premiers et rares juristes à se specialises dans ce domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Il fait partie des rédacteurs des lois sur la société de l’information au Sénégal.

(Source : Senego, 5 février 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)