twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Avis trimestriel n°5 de la Commission de protection des Données Personnelles (CDP)

mercredi 1er avril 2015

La Commission de protection des données personnelles (CDP) instituée par la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008, est chargée de vérifier la légalité de la collecte et du traitement des données personnelles et de s’assurer que toutes les précautions de sécurité sont prises.

Ainsi, conformément à l’article 43 du Règlement intérieur de la Commission, et après en avoir délibéré en sa séance plénière du 27 Mars 2015, la CDP rend public le présent avis trimestriel.

1 - Compte rendu des activités

Au cours de ce premier trimestre de l’année 2015, la CDP a enregistré les données statistiques suivantes :

- 98 appels à déclaration ;
- 47 structures reçues à la Commission ;
- 89 dossiers reçus et traités dont 66 pour des déclarations de traitement et 23 pour des demandes d’autorisation de traitement ;
- 06 sessions plénières des Commissaires ;
- 09 plaintes traitées ;
- 18 décisions d’autorisation délivrées ;
- 40 récépissés de traitement
- 04 interdictions de traitement.

A la suite de signalements portés à sa connaissance, la CDP a adressé des lettres de demande d’explication à sept (07) structures. Ces derniers portaient entre autres sur une collecte d’empreintes digitales dans un établissement de microfinance, la réception des appels reçus par le canal d’un numéro court et la publication d’un article sur un site web.

La CDP a également reçu et traité des plaintes portant sur la publication d’enregistrements clandestins sur les réseaux sociaux, la violation du droit à l’image à la suite d’une diffusion de vidéo sur le net, l’envoi de messages de prospection, l’installation de vidéosurveillance sans aucune information préalable, l’utilisation de bases de données personnelles non déclarée, et enfin, l’ineffectivité de la fonction STOP chez un opérateur de télécommunications rendant ainsi difficile l’exercice du droit d’opposition.

Au chapitre des activités de sensibilisation, la CDP a rendu visite à plusieurs acteurs de la protection des données personnelles. C’est ainsi qu’elle a été reçue aux ministères de l’Economie, des Finances et du Plan, du Tourisme et des Transports aériens, de l’Education nationale, au Conseil National du Patronat (CNP), au CTIC, à l’ARMP, à Gaindé 2000, etc. Elle a également pris part à des manifestations qui lui ont servi de tribune pour échanger avec les professionnels du secteur des TIC.

La Journée mondiale de la protection des données personnelles a été célébrée par la CDP par l’organisation d’une table ronde afin de sensibiliser les étudiants de grandes écoles de Dakar.

2 - Observations/constats

Les dossiers traités au cours du premier trimestre de l’année 2015 font état de la persistance des manquements aux droits des personnes à l’égard du traitement de leurs données personnelles. Lesdits manquements portent sur l’inexistence ou l’inadéquation des modalités d’exercice du droit de rectification et de suppression et du droit d’opposition en particulier dans le cadre de la prospection commerciale.

En outre, l’absence d’affiche ou de panneau signalant la présence d’un système de vidéosurveillance atteste que les déclarants ne respectent pas toujours le droit à l’information préalable des personnes filmées.

Par ailleurs, il a été noté :

- une collecte disproportionnée de données personnelles à des fins de marketing ;
- une durée de conservation illimitée des données traitées ;
- l’absence d’engagements de confidentialité entre certains responsables de traitement et leurs sous-traitants.

Le premier trimestre de l’année 2015 a été aussi marqué par une nouvelle forme de traitement de données personnelles consistant en la collecte de documents d’identité perdus par des particuliers. La CDP a reçu deux dossiers relatifs à la création de structures et/ou de sites Internet dédiés à cette activité.

La Commission a salué ces initiatives, certes louables mais qui peuvent porter atteinte aux exigences de la législation sur la protection des données personnelles. Ainsi, deux interdictions de traitement ont été prononcées aux motifs suivants :

- la détention par une personne privée de plusieurs documents d’identité ne lui appartenant pas présente des risques à l’encontre des personnes titulaires desdits documents ;
- la collecte de pièces d’identité est une prérogative exclusivement réservée aux institutions de sécurité.

3- Recommandations

Au regard des manquements précités, les recommandations suivantes sont formulées à l’attention des responsables de traitement de données à caractère personnel :

- mettre à la disposition des personnes concernées tous les moyens nécessaires à l’exercice de leurs droits, notamment celui relatif à l’opposition à la réception de messages commerciaux et à l’indication de la présence de systèmes de vidéosurveillance ;
- définir une durée limitée de conservation des données traitées ;
- signer des engagements de confidentialité avec les sous-traitants ;
- effectuer des collectes proportionnées aux finalités du traitement ;
- saisir la CDP préalablement à la mise en œuvre de tout traitement de données personnelles ;
- éviter de détenir par devers soi les pièces d’identité d’autrui ramassées et les déposer, le cas échéant, au commissariat de police le plus proche.

(Source : CDP, 1er avril 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

153 153 153 144 144 144 238 238 238 168 168 168 145 145 145 170 170 170 171 171 171 160 160 160 172 172 172 173 173 173 154 154 154 174 174 174 226 226 226 155 155 155 176 176 176 177 177 177 237 237 237 250 250 250 241 241 241 157 157 157 178 178 178 180 180 180 259 259 259 181 181 181 159 159 159 248 248 248 183 183 183 239 239 239 256 256 256 185 185 185 162 162 162 186 186 186 187 187 187 191 191 191 192 192 192 234 234 234 194 194 194 195 195 195 196 196 196 197 197 197 198 198 198 199 199 199 229 229 229 233 233 233 202 202 202 228 228 228 204 204 204 232 232 232 206 206 206 253 253 253 208 208 208 209 209 209 210 210 210 211 211 211 212 212 212 213 213 213 214 214 214 254 254 254 217 217 217 218 218 218 249 249 249 219 219 219 220 220 220 230 230 230 222 222 222 252 252 252 255 255 255 242 242 242 243 243 243 244 244 244 245 245 245 246 246 246 258 258 258 260 260 260 261 261 261 48 48 48 61 61 61 59 59 59 12 12 12 11 11 11 70 70 70 53 53 53 127 127 127 132 132 132 75 75 75 123 123 123 15 15 15 52 52 52 110 110 110 49 49 49 14 14 14 28 28 28 13 13 13 73 73 73 164 164 164 77 77 77 112 112 112 113 113 113 18 18 18 102 102 102 105 105 105 78 78 78 119 119 119 65 65 65 47 47 47 16 16 16 120 120 120 90 90 90 133 133 133 81 81 81 116 116 116 20 20 20 135 135 135 136 136 136 137 137 137 21 21 21 129 129 129 35 35 35 22 22 22 67 67 67 7 7 7 79 79 79 69 69 69 108 108 108 84 84 84 87 87 87 96 96 96 23 23 23 25 25 25 106 106 106 82 82 82 32 32 32 76 76 76 72 72 72 115 115 115 26 26 26 104 104 104 29 29 29 58 58 58 30 30 30 46 46 46 31 31 31 62 62 62 88 88 88 55 55 55 101 101 101 86 86 86 10 10 10 80 80 80 114 114 114 92 92 92 100 100 100 85 85 85 36 36 36 125 125 125 37 37 37 38 38 38 109 109 109 74 74 74 51 51 51 50 50 50 39 39 39 83 83 83 40 40 40 66 66 66 68 68 68 93 93 93 99 99 99 60 60 60 57 57 57 24 24 24 41 41 41 42 42 42 134 134 134 19 19 19 43 43 43 111 111 111 17 17 17 117 117 117 97 97 97 94 94 94 54 54 54 71 71 71 122 122 122 33 33 33 56 56 56 131 131 131 98 98 98 34 34 34 89 89 89 91 91 91 45 45 45 107 107 107

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)