twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Avec la TNT, plus aucune chaine ne disposera de fréquence

jeudi 16 avril 2015

Les chaines de télévisions sénégalaises n’auront plus à s’occuper de diffusions mais plutôt d’édition car plus aucune chaine ne bénéficiera de fréquences avec le basculement de l’analogique vers le numérique, a soutenu jeudi à Dakar, Mamadou Baal expert au Comité national de pilotage de la transition de l’analogique ver le numérique (CONTAN).

’’Les chaines de télé n’auront plus à s’occuper de diffusion puisque car elles ne disposeront plus de fréquences, la chaine va plutôt s’occuper de ses programmes (…) c’est la société de gestion de l’infrastructure de diffusion (Excaf Telecom) qui va capter votre signal et la diffuser’’, a t-il dit au cour d’un séminaire d’information à l’attention du Réseau des journalistes en TIC .

Selon l’ancien directeur général de télévision publique, RTS, ’’lorsque la mutualisation sera effective, les chaines qui diffusent actuellement sur les fréquences analogiques qui leur avaient été allouées se les verront retirer et récupérer par l’Etat pour en faire par exemple de l’Internet à haut débit’’.

’’Il n’y aura plus de fréquences à donner aux chaines, puisque avec le basculement vers le numérique l’avantage sera d’avoir une vingtaine de chaine sur une même fréquence, donc on vous autorise à diffuser sur une fréquence que vous partagez avec d’autres chaines’’, a t-il expliqué.

Pour un autre expert du CONTAN, Ousseynou Dieng, un cabinet juridique a été commis pour retravailler tout le cadre juridique et réglementaire qui va évoluer avec ce nouveau paysage audiovisuel y compris les aspects de régulation et les procédures en matière d’autorisation de diffusion de nouvelles chaines de télévision.

Une des missions du CONTAN sera d’encadrée cette réglementation juridique, a précisé M. Baal, ajoutant que la date du 17 juin prévue pour le basculement est maintenu car il n’y aura aucun délai supplémentaire.

M. Baal a en outre évoqué les avantages de la diffusion en mode numérique pour les patrons de chaines de télévision en termes de charge et en termes d’économie d’énergie.

’’Nous en avons profité pour demander à l’Etat de financer les productions audiovisuelles, donc il y aura moins de charges pour les patrons de télé et tous les téléspectateurs sur tout le territoire recevront toutes les chaines sénégalais en bouquet en même temps avec la même qualité’’, a t-il relevé.

Pour cela, le décodeur TNT qui sera fourni par le Groupe Excaf Télécom chargé de la construction de l’infrastructure numérique sera indispensable dans chaque foyer.

(Source : APS, 16 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)