twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Bénin, Michaëlle Jean et Patrice Talon décident de la création d’un Réseau des ministres francophones du numérique

samedi 16 décembre 2017

Michaëlle Jean achève ce 16 décembre 2017 sa visite de travail au Bénin. La secrétaire générale de la Francophonie y séjournait depuis le 13 décembre 2017. Parmi les grandes annonces du séjour de la SG de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), l’annonce de la création prochaine d’un Réseau des ministres francophones en charge de l’Economie numérique.

« J’ai été mandaté par le président de la République Patrice Talon de vous informer qu’il a accepté, au nom de notre gouvernement, de porter un projet majeur, celui de la création d’un Réseau des ministres en charge de l’économie numérique sous les auspices de l’OIF. Sur proposition de la SG de l’OIF, il a accepté que notre pays conduise ce chantier, mais avec l’appui de Mme Michaëlle Jean », a déclaré à la presse Aurélien Agbénonci, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le président Patrice Talon et la SG Michaëlle Jean ont évoqué ce sujet au cours d’une audience. Au cours de cette rencontre avec le président de la République à laquelle Aurélie Adam Soule Zoumarou, la ministre en charge de l’Economie numérique et de la Communication a pris part, Michaëlle Jean a expliqué le bien-fondé de ce réseau. « Que le président de la République veuille bien que le Bénin porte ce projet de Réseau de ministres de l’Economie numérique de l’espace francophone comme c’est déjà le cas pour les ministres en charge des Finances et en charge des Affaires étrangères de l’espace francophone, c’est une bonne chose », s’est réjouie la SG de l’OIF.

Il faut rappeler que le président de la République Patrice Talon mise également sur le numérique pour transformer et moderniser le Bénin. Le pays ambitionne d’utiliser les TIC comme catalyseur de la dynamique économique et de la modernisation du Bénin pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale d’ici à 2021. Dans l’axe stratégique N°4 du programme Bénin Révélé, l’amélioration de la croissance économique est mise en exergue. Et l’équipe du président Patrice Talon a placé l’économie numérique parmi les secteurs stratégiques de la relance économique. L’enjeu, apprend-on dans ce programme, est de transformer à moyen terme le Bénin en une plateforme de services numériques pour toute l’Afrique de l’Ouest.

(Source : Bénin révélé, 16 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)