twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attribution de la 4G, après avoir casqué 100 milliards, Orange dicte sa loi

lundi 6 juin 2016

Orange a finalement cédé aux pressions du gouvernement sénégalais. La société téléphonique s’est résolue à payer 100 milliards Fcfa afin de prolonger son contrat de concession de la licence et l’exploitation de la 4G. Mais, la société n’a pas manqué de dicter ses conditions à l’Etat du Sénégal.

Actionnaire majoritaire de Sonatel, France Telecom a finalement cédé au bras de fer qui l’opposait à l’Etat du Sénégal par rapport à l’attribution de la 4G. La société française a accepté de casquer 100 milliards de Fcfa. Mais n’a pas manquer de dicter ses condition tels que le renouvellement de sa licence qui arrive à terme en 2017, l’expulsion d’Aziz Mbaye, conseiller en Tic du président de la république, de Mamadou Sarr, directeur de Cabinet du ministre du Budget, et même d’un cadre de l’armée. Ainsi, cette action du groupe France Telecom met fin au débat de “rébellion des opérateur” qui avaient refusé d’obtempérer avec l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp).

Et pour rappel, l’Artp avait réclamé 30 milliards Fcfa à chaque opérateur de téléphonie (Sonatel, Tigo, Expresso) opérant au Sénégal. Exigence qui avait fini de fâcher ces opérateurs, et s’en était suivie une vague rébellion. Et maintenant, voici que le géant des télécommunication vient doubler ses concurrents.

Cet accord n’a pas encore fini de livrer ses secrets. Car, figurez-vous que, d’après le journal L’Observateur, Cheikh Tidiane Mbaye, ancien directeur général du groupe Sonatel, va être éjecté de son mandat d’administrateur pour le compte de la société. Ainsi, l’assemblée nationale devrait se réunir prochainement pour adopter une loi de finance rectificative afin de valider la rentrée des 100 milliards.

(Source : Sénégo, 6 juin 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)