twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Assemblée générale de l’APPEL : Un désordre total à la Maison de la presse

samedi 4 juillet 2015

L’association de la presse en ligne tient son assemblée générale dans une ambiance des plus tendues. Alors que le président Lissa Faye et certains membres de ladite structure se sont rangés pour tenir leur assemblée en catimini sous la présence des forces de l’ordre, un autre pôle constitué d’éditeurs de presse en ligne s’est constitué pour fustiger l’attitude de ces derniers qui leur ont refusé l’accès. L’APPEL a fixé l’adhésion pour participer à cette assemblée générale à 30 000 Frs CFA, le prix à payer pour obtenir une carte de membre. Selon les propos de Babacar Diedhiou éditeur du site AJONEWS un des porte-parole des éditeurs qui comptent faire face à Lissa Faye « il est inacceptable qu’il y ait une discrimination dans le choix des participants à cette assemblée générale puisque tous les sites d’actualité répertoriés lors des dernières réunions n’ont pas été informé de la tenue de cette rencontre qui devrait voir le bureau renouvelé encore moins de pouvoir prendre part à cette assemblée ». Ses confrères éditeurs sont aussi sortis pour dénoncer cette discrimination dont certains sites web font l’objet. Les éditeurs des sites snnews.info, sunugal24.net, 24Dakar.com, sninfos.net, sineinfos.net, ajonews.info, dakarmédias.com, luxmealex.com, senegalpost.com, senepeople.com, djostfala.com, laquestion.info, étaient présents lors de cette rencontre. Les représentants de ces sites rappellent qu’un grand nombre de sites web n’ont pas été informé de la tenue de l’AG c’est pourquoi ils n’ont pas fait le déplacement. D’après les dernières informations une autre association dénommée ANPEL (association nationale de la presse en ligne) va être mise en place pour lutter contre cette dictature du président de l’APPEL à savoir Ibrahima Lissa Faye. Voilà qui devrait remettre en scellé le débat de la légitimité de l’APPEL qui a tout le temps été décrié et indexé comme un outil à la merci de businessman qui veulent se faire de l’argent au dépens des vrais professionnels de la presse en ligne. Pour ces éditeurs qui ont été filtrés de cette assemblée générale l’APPEL n’est pas reconnu par la majorité des sites web du Sénégal, ces derniers interpellent l’autorité pour qu’elle se saisisse du dossier.

Youssouf Sané

(Source : AJONews, 4 juillet 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)