twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après un article « diffamatoire » sur lui, le patron de Wari réclame 3 milliards à Jeune Afrique

vendredi 13 janvier 2017

Le groupe Jeune Afrique Rechercher Jeune Afrique est dans de sales draps au Sénégal. Poursuivi en justice pour diffamation par le directeur général de « Wari », le groupe de Bachir Ben Yahmed Rechercher Bachir Ben Yahmed pourrait être condamné à payer la somme de 3 milliards Rechercher 3 milliards de Francs CFA (4,5 millions d’euros, ndlr).

3 milliards de francs CFA ! C’est la rondelette somme que le directeur général de Wari, Kabirou Mbodje , réclame à l’hebdomadaire international Jeune Afrique Rechercher Jeune Afrique qu’il poursuit pour diffamation après la publication d’un article sous le titre « Le Double visage de Kabirou Mbodje », paru dans son édition du 7 au 13 février 2016 pour « trainer dans la boue » le dirigeant de la société de transfert Wari.

Dans le texte, les journalistes ont mis à nu les passés des affaires pénales de Kabirou Mbodje qui, à les en croire, a été condamné 2011 à 6 mois de prison avec sursis pour abus de biens sociaux. Et, il devait, en guise de dommages et intérêts, allouer aux parties civiles la somme de 400 millions de francs CFA.

Les journalistes qui ont signé l’article indiquaient également que « les premiers associés de Kabirou Mbodji dans l’aventure Wari Rechercher Wari , en l’occurrence Seyni Camara et Malick Fall, nourrissent également de vifs griefs contre leur partenaire. Ils ont déposé en décembre 2014, une plainte devant le tribunal reprochant au directeur général des détournements s’élevant à 2,5 milliards de FCFA. Depuis, le 11 août 2015, Kabirou Mbodje est officiellement inculpé. »

Toujours dans ce fameux papier de presse, nos confrères affirmaient que « Wari Rechercher Wari ne dispose pas de l’agrément d’une banque et n’est pas soumis aux mêmes obligations. Kabirou Mbodje semble avoir perdu son aura aux yeux des partenaires. Il refuse de communiquer les comptes et celui des versements de dividendes aux actionnaires depuis le démarrage des activités, une spoliation progressive en faveur d’une autre société qu’il contrôle ».

Jugeant tout cela diffamatoire, Kabirou Mbodje a servi une citation directe aux auteurs de l’article. Le procès a été appelé, hier, devant le prétoire du tribunal correctionnel de Dakar.

Seul du groupe JA à avoir comparu à la barre de la juridiction indiquée, Amadou Wouri Diallo Rechercher Amadou Wouri Diallo , le représentant de « Jeune Afrique » à Dakar, s’est défendu, en soutenant qu’il n’a jamais eu l’intention de nuire à l’honneur du patron de Wari.

"J’ai essayé à plusieurs reprises d’avoir la version de Kabirou Mbodje, je lui ai même envoyé un petit questionnaire avant d’écrire l’article. Mais, il n’a pas réagi" s’est défendu le journaliste.

Peu importe pour l’avocat de Kabirou Mbodje , Me Babacar Camara, cet article leur a porté un énorme préjudice qu’il leur faudra réparer. Il réclame ainsi la rondelette somme de 3 milliards Rechercher 3 milliards de francs CFA. Le verdict sera rendu le 26 janvier prochain.

Sidy Djimby Ndao

(Source : Koaci, 13 janvier 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)